• Libraman
    Libraman
    "Wait and see"
    Tenez nous au jus ;) ! ! !
    flangad
    flangad
    encore une LBO où la boite rachetée doit financer son propre rachat auprès de son acquéreur! ce genre d'opérations devrait être interdit! bon courage à vous!
    Immyr
    Immyr
    J'ai un doute très fort sur "l'energie créatrice" d'un tel monstre qui emploi 9500 personnes....le but ce sera surtout de faire de la thune, du flouze, des pépétes...et ce ne sera pas les joueurs qui décideront de la ligne éditoriale mais bien les financiers. Sur le fond je m'en f... mais en tant que joueur voir Asmodée mangé par un tel groupe ne me donne pas confiance en l'avenir ludique. On dira que nos réactions sont excessives et pas argumentés mais l'expérience sur d'autres sytémes du genre peut donner le droit d'être dubitatif.
    On verra...tant que je peux lancer les dés je jouerais.
    Acathla
    Acathla
    perso, entre un fond issu d'une ba,que et un fond qui est spécialisé dans le jeu.... il y en a quand même un ou on peut se dire que cela sera un peu plus respecté (tant que de l'argent rentre...)
    alloleo
    alloleo
    Pourquoi ne pas parler dans cet « article » du coût de la transaction: 2,75 milliards d'euros ? Voudrait-on communiquer sans forcément soulever les éléments qui dérangent un peu ? Surtout en cette période avec lesquelles on pourrait en faire des choses avec 2,75 milliards…
    alloleo
    alloleo
    Je suis surpris de votre réponse Guillaume. Mais en fait, non, pas tant que cela finalement.

    Une réponse toute dans la défensive qui pour moi, en dit long. Sur pas mal de sites d’actualités qui traitent des jeux de société, ou même des sites d’informations génériques, on parle clairement du montant de la transaction. En résumé on fait de l’info pour être le plus complet possible. Mais étrangement sur Tric Trac, pas un mot, sur tous ces milliards. En revanche, on crie au loup au premier commentaire, on méprise celui qui ose soulever le lièvre, à grand coup de « tuyau de vidange » qui voudrait arroser des violons. En même temps, je dis cela chez Tric Trac. Je dis cela chez Asmodee… Forcément, le vilain c’est moi. Bougre de troll. Évidemment. Il ne peut en être autrement. Mais pour se donner bonne presse, on dira que là Monsieur s’est exprimé trop vite. Sans réfléchir… Petit garnement. Sans même avoir lu « LE lien ».

    Enfin bon, moi et mes leçons de morale, voulions tout de même relever cette information inhérente au prix de ce rachat. Pourquoi ? Parce que déjà, quand on prétend faire un travail journalistique, on donne tous les éléments dont on dispose. On informe correctement le lecteur. Hô ! Encore une leçon de morale ? Vous exagérez mon cher. Vilain que vous êtes; attention vous dépassez les bornes.

    Tant pis, je persiste. Deuxièmement, quand on parle de rachat, désolé de vous le dire, mais l’information centrale reste la question des « gros sous ». Eh oui Guillaume, ne vous en déplaise. Parler d’un rachat d’entreprise, d’OPA, de discussion exclusive, c’est aussi parler d’argent. Ce n’est pas éluder la chose pour s’en tenir à un simple : « certains diront qu’ils vont tout bouffer ».

    Et troisièmement, et c’est pour moi la raison la plus importante de parler du coût de cette transaction, c’est pour en venir au prix des jeux. Depuis qu’Asmodee a commencé ses rachats de studios, c’est vrai que le secteur, pour nous joueurs, n’a pas énormément changé. L’offre s’est même élargie. Et même si l’ancien tôlier de Tric Trac nous rassurait sur le fait que rien de changerait pour nous, il y a pourtant une chose qui a changé. Oui, vous l’avez deviné. Le prix des jeux ! Hoooo le coquin, il ne va quand même pas oser pointer du doigt notre maison-mère !? Un peu mon neveu ! Et je vais me gêner ! Par sa position dominante, Asmodee a écrasé les boutiques par des quotas d’articles pour pouvoir passer commende. Asmodee a imposé un dictat sur les prix. Tout a pris l’ascenseur. Forcément, avec une position dominante, on peut se le permettre. Et il fallait bien rentabiliser tous ces rachats de studios. Donc, quand un géant comme Embracer Group rachète Asmodee, vous me permettrez de m’offusquer sur le fait qu’un site d’actualité ne veuille même pas évoquer les prix ! Dans ce qu’ils osent appeler un « article ». Oui Guillaume, ne vous en déplaise.

    Peut être que j’ai tors. Peut être que j’ai raison. Moi je pense que les prix des jeux, par ce rachat (mais pas uniquement) vont encore prendre l’ascenseur. Mais finalement, peut importe, je voulais simplement en parler. Exprimer un point de vue. Discuter en tout bien tout honneur. Jouer carte sur table. Parce qu’en restant courtois, on peut tout se dire. Dans un monde civilisé.

    Mais il est plus simple de tirer des conclusions hâtives. De se mettre sur la défensive. Et de réduire l’autre à un vulgaire petit « spectateur », qui plus est, n’aurait pas cliqué sur le fameux lien qui expliquait tout (mais en fait qui ne parlait toujours pas du fameux montant de la transaction). C’est une bien triste façon de « modérer » l’info. Vous ne trouvez pas, Guillaume ?
    Acathla
    Acathla
    3 G€... cela doit représenter quoi ??? 0.1% du marché financier mondial... 0.01%... et encore je vise peut être trop large...(si quelqu'un a des chiffres...)
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Et puis parce qu’il suffit, avant d’écrire un peu trop vite ou de suspecter quelque chose, de lire le lien et l’article premier et hop l’info y est, déjà là ! D’autant plus que vouloir faire supputer et éventuellement donner une leçon de morale ici à des personnes qui n’ont aucun lien ni aucun levier sur le montant de la transaction est certainement aussi utile que le coup du violon dans lequel on... bref 😇😊😇
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Et bien, il y a un point sur lequel vous avez raison... Et mince de mince, je fus eu à mon propre jeu : Je croyais effectivement avoir mis le montant dans le premier article, my bad, ça m'apprendra à moi-même appliquer mes dires et vérifier. Autant pour moi, veuillez accepter mes excuses.

    - Par contre, je ne suis pas forcément d'accord sur quelques points : On ne fait pas forcément de "l'information pour être le plus complet possible" puisqu'il est aussi possible d'y mettre plutôt un point de vue, un angle d'approche.
    - Deuxièmement, je ne suis pas contre le fait de parler de "milliards", parlons-en... Mais par contre, quand la forme est agressive d'emblée et qu'en plus, lorsqu'on fait montre des mêmes dents pour répondre, on joue l'effarouché, je ne trouve pas ça juste. Alors on peut être agressif et ne pas accepter qu'on le soit en retour ? Surprenant !
    - Troisièmement, et encore une fois, où et quand ai-je jamais prétendu que je prétendais faire un travail "journalistique" ? Je ne suis pas un journaliste, je n'ai pas ma carte de presse, je suis seulement un passionné qui commence à avoir quelques années dans le milieu du jeu sous le pied et qui essaye de partager cette passion, y compris pour la culture ludique, au maximum. Point ! Que je ne le fasse pas toujours au top bien et que j'ai des imperfections, j'espère que ma première phrase, et d'autres avant, montre que je le sais... Et ça ne m'empêche pas de m'améliorer, j'espère. Par contre, et une fois encore, si on vient "pisser" sur les plates-bandes en suspectant d'emblée au lieu de demander poliment (la forme des propos donc), qu'on ne s'attende pas à ce qu'en plus, on dise "merci et bienvenue".
    - Quatrièmement, la questions des "gros sous" est centrale pour ceux qui s'intéressent aux "gros sous", et je n'en suis pas complètement. Ne vous en déplaise, alloleo, mais tout le monde n'est pas comme ça, tout le monde ne pense pas qu'au "gros sous"... Encore moins quand on ne peut rien y faire, et rien en faire.

    Quant au prix des jeux, il est pour moi, comparativement aux prix des jeux de la grande distribution, pas assez cher à mon sens pour que la distribution de la richesse produite soit correctement redistribué et fasse vivre toute la chaine. Et ce n'est pas un fait nouveau puisque certains en parlaient déjà
    Vous parlez de dictat, d'ascenseurs, mais avez-vous comparé les prix au global, y compris en dehors du grand méchant ? Avez-vous été cherché le ratio d'augmentation du coût des matières premières ? Avez-vous mis tout ça en rapport avec l'augmentation des coûts de livraison ? Etc ? Cela ne me parait pas très "complet" pour ensuite venir faire la leçon ! Alors, vous "osez", vous ne "vous gênez pas"... Parfait, les règles sont établis, moi non plus donc ! Et il y a de la mauvaise foi dans votre réponse. Oui, alloleo, ne vous en déplaise.

    Peut être que j’ai tors. Peut être que j’ai raison. Peu importe, je voulais simplement vous répondre. Exprimer un point de vue différent. Discuter "en tout bien tout honneur" avec la même qualité de ton que mon interlocuteur. Jouer carte sur table. Parce que, visiblement, on vient de me montrer que, même sans rester courtois, on peut tout se dire... Dans un monde qu'on ose encore appelé "civilisé".

    Mais il est plus simple de projeter que son interlocuteur tirer des conclusions hâtives alors même qu'on a soi-même mis le feu au poudre. De se mettre sur la défensive sans se rendre compte que cet interlocuteur a été d'emblée sur l'attaque, laissant donc peu de choix. Et de réduire l’autre à un vulgaire petit « pseudo-journaliste qui ne peut décidément pas être impartial sans être parfait ». Oh non, ô grand jamais. "Il est forcément vendu aux forces du grand capital, couchant son honneur pour quelques salaires de plus... Le pauvre !". C’est une bien triste façon de "discuter" l’info. Vous ne trouvez pas, alloleo ?
    Acathla
    Acathla
    du coup quand vous dites "en cette période" dans votre premier message, vous parlez de "en cette période ou les prix augmentent" ?

    parce que justement en cette période écrire "Surtout en cette période avec lesquelles on pourrait en faire des choses avec 2,75 milliards..." soit cela est moralisateur soit cela est très maladroit...

    l'information centrale est plutôt à qui appartient quoi ?
    Je me souviens qu'Asmodée appartenait à PAI Partner, je ne me souviens pas combien il avait mis sur la table pour le racheter à Eurazeo... Vous en souvenez vous, honnêtement, sans aller rechercher l'information ?

    dans cet article, il s'agit de rachat aussi https://www.trictrac.net/actus/hachette-livre-sassocie-au-groupe-randolph

    ou là : https://www.trictrac.net/actus/le-livre-sinteresse-au-jeu

    encore là : https://www.trictrac.net/actus/blackrock-shachette

    enfin : https://www.trictrac.net/actus/plan-b-fait-l-acquisition-d-eggertspiele

    du coup celui là c'est pour la forme : https://www.trictrac.net/actus/prochain-mouvement-de-plan-b-1

    et pas de prix/gros sous pourtant pas d'Asmodée en vue...
    c'est peut être juste leur ligne "éditoriale"...

    Je ne suis pas un grand fan de l'intégration horizontale et verticale d'Asmodée, je l'ai de nombreuses fois exprimé ici même (news et forum) mais l'augmentation des prix est peut être due aussi à d'autres facteurs non ? (location container, TVA des produits étrangers à l'entrée en Europe, profusion de matériel réclamé/apprécié par les joueurs, l'inflation, augmentation des matières premières, les vacances du pdg etc enfin plein de paramètres... ;-)

    Je rappelle qu'un travail journalistique sans carte de presse est peut être un peu caricatural... ;-)

    enfin, tout cela pour en parler ...
    alloleo
    alloleo
    De cette façon, nous n’arriverons visiblement pas à dialoguer de manière constructive. Pourtant, j’aurais de quoi vous répondre. Si vous pensez que mon message initial avait comme but « d’allumer la poudre », et bien il vous en faut peu Guillaume ! Preuve que le sujet est sensible… quoi que vous en dites. Je m’arrête donc là dans ce dialogue de sourds. Inutile de continuer, cela n’a pas de sens.
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Vous me dites " Si vous pensez que mon message initial avait comme but "d'allumer la poudre"" et vous oseriez prétendre qu'il m'en faut peu ? Je vous cite la phrase pleine de sous-entendus dans le dit premier message : "Voudrait-on communiquer sans forcément soulever les éléments qui dérangent un peu ?"... Oui, j'y vois là de quoi allumer la poudre et non pas, comme la première question simple que vous posiez, une demande suffisante. Ici, il y a de la suspicion, un regard torve qui incrimine... Et derrière, de l'effarouché quand on répond ? Du "Pourtant, j'aurais de quoi"... Mais comme on fait son lit, on se couche !... Quant au dialogue de sourds, étant interprète de conférence Français - LSF, ça ne me gène pas du tout de le continuer en langue des signes, si vous le voulez :)
    Acathla
    Acathla
    perso, entre un fond issu d'une ba,que et un fond qui est spécialisé dans le jeu.... il y en a quand même un ou on peut se dire que cela sera un peu plus respecté (tant que de l'argent rentre...)
    Acathla
    Acathla
    3 G€... cela doit représenter quoi ??? 0.1% du marché financier mondial... 0.01%... et encore je vise peut être trop large...(si quelqu'un a des chiffres...)
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Et puis parce qu’il suffit, avant d’écrire un peu trop vite ou de suspecter quelque chose, de lire le lien et l’article premier et hop l’info y est, déjà là ! D’autant plus que vouloir faire supputer et éventuellement donner une leçon de morale ici à des personnes qui n’ont aucun lien ni aucun levier sur le montant de la transaction est certainement aussi utile que le coup du violon dans lequel on... bref 😇😊😇
    alloleo
    alloleo
    Je suis surpris de votre réponse Guillaume. Mais en fait, non, pas tant que cela finalement.

    Une réponse toute dans la défensive qui pour moi, en dit long. Sur pas mal de sites d’actualités qui traitent des jeux de société, ou même des sites d’informations génériques, on parle clairement du montant de la transaction. En résumé on fait de l’info pour être le plus complet possible. Mais étrangement sur Tric Trac, pas un mot, sur tous ces milliards. En revanche, on crie au loup au premier commentaire, on méprise celui qui ose soulever le lièvre, à grand coup de « tuyau de vidange » qui voudrait arroser des violons. En même temps, je dis cela chez Tric Trac. Je dis cela chez Asmodee… Forcément, le vilain c’est moi. Bougre de troll. Évidemment. Il ne peut en être autrement. Mais pour se donner bonne presse, on dira que là Monsieur s’est exprimé trop vite. Sans réfléchir… Petit garnement. Sans même avoir lu « LE lien ».

    Enfin bon, moi et mes leçons de morale, voulions tout de même relever cette information inhérente au prix de ce rachat. Pourquoi ? Parce que déjà, quand on prétend faire un travail journalistique, on donne tous les éléments dont on dispose. On informe correctement le lecteur. Hô ! Encore une leçon de morale ? Vous exagérez mon cher. Vilain que vous êtes; attention vous dépassez les bornes.

    Tant pis, je persiste. Deuxièmement, quand on parle de rachat, désolé de vous le dire, mais l’information centrale reste la question des « gros sous ». Eh oui Guillaume, ne vous en déplaise. Parler d’un rachat d’entreprise, d’OPA, de discussion exclusive, c’est aussi parler d’argent. Ce n’est pas éluder la chose pour s’en tenir à un simple : « certains diront qu’ils vont tout bouffer ».

    Et troisièmement, et c’est pour moi la raison la plus importante de parler du coût de cette transaction, c’est pour en venir au prix des jeux. Depuis qu’Asmodee a commencé ses rachats de studios, c’est vrai que le secteur, pour nous joueurs, n’a pas énormément changé. L’offre s’est même élargie. Et même si l’ancien tôlier de Tric Trac nous rassurait sur le fait que rien de changerait pour nous, il y a pourtant une chose qui a changé. Oui, vous l’avez deviné. Le prix des jeux ! Hoooo le coquin, il ne va quand même pas oser pointer du doigt notre maison-mère !? Un peu mon neveu ! Et je vais me gêner ! Par sa position dominante, Asmodee a écrasé les boutiques par des quotas d’articles pour pouvoir passer commende. Asmodee a imposé un dictat sur les prix. Tout a pris l’ascenseur. Forcément, avec une position dominante, on peut se le permettre. Et il fallait bien rentabiliser tous ces rachats de studios. Donc, quand un géant comme Embracer Group rachète Asmodee, vous me permettrez de m’offusquer sur le fait qu’un site d’actualité ne veuille même pas évoquer les prix ! Dans ce qu’ils osent appeler un « article ». Oui Guillaume, ne vous en déplaise.

    Peut être que j’ai tors. Peut être que j’ai raison. Moi je pense que les prix des jeux, par ce rachat (mais pas uniquement) vont encore prendre l’ascenseur. Mais finalement, peut importe, je voulais simplement en parler. Exprimer un point de vue. Discuter en tout bien tout honneur. Jouer carte sur table. Parce qu’en restant courtois, on peut tout se dire. Dans un monde civilisé.

    Mais il est plus simple de tirer des conclusions hâtives. De se mettre sur la défensive. Et de réduire l’autre à un vulgaire petit « spectateur », qui plus est, n’aurait pas cliqué sur le fameux lien qui expliquait tout (mais en fait qui ne parlait toujours pas du fameux montant de la transaction). C’est une bien triste façon de « modérer » l’info. Vous ne trouvez pas, Guillaume ?
    Acathla
    Acathla
    du coup quand vous dites "en cette période" dans votre premier message, vous parlez de "en cette période ou les prix augmentent" ?

    parce que justement en cette période écrire "Surtout en cette période avec lesquelles on pourrait en faire des choses avec 2,75 milliards..." soit cela est moralisateur soit cela est très maladroit...

    l'information centrale est plutôt à qui appartient quoi ?
    Je me souviens qu'Asmodée appartenait à PAI Partner, je ne me souviens pas combien il avait mis sur la table pour le racheter à Eurazeo... Vous en souvenez vous, honnêtement, sans aller rechercher l'information ?

    dans cet article, il s'agit de rachat aussi https://www.trictrac.net/actus/hachette-livre-sassocie-au-groupe-randolph

    ou là : https://www.trictrac.net/actus/le-livre-sinteresse-au-jeu

    encore là : https://www.trictrac.net/actus/blackrock-shachette

    enfin : https://www.trictrac.net/actus/plan-b-fait-l-acquisition-d-eggertspiele

    du coup celui là c'est pour la forme : https://www.trictrac.net/actus/prochain-mouvement-de-plan-b-1

    et pas de prix/gros sous pourtant pas d'Asmodée en vue...
    c'est peut être juste leur ligne "éditoriale"...

    Je ne suis pas un grand fan de l'intégration horizontale et verticale d'Asmodée, je l'ai de nombreuses fois exprimé ici même (news et forum) mais l'augmentation des prix est peut être due aussi à d'autres facteurs non ? (location container, TVA des produits étrangers à l'entrée en Europe, profusion de matériel réclamé/apprécié par les joueurs, l'inflation, augmentation des matières premières, les vacances du pdg etc enfin plein de paramètres... ;-)

    Je rappelle qu'un travail journalistique sans carte de presse est peut être un peu caricatural... ;-)

    enfin, tout cela pour en parler ...
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Et bien, il y a un point sur lequel vous avez raison... Et mince de mince, je fus eu à mon propre jeu : Je croyais effectivement avoir mis le montant dans le premier article, my bad, ça m'apprendra à moi-même appliquer mes dires et vérifier. Autant pour moi, veuillez accepter mes excuses.

    - Par contre, je ne suis pas forcément d'accord sur quelques points : On ne fait pas forcément de "l'information pour être le plus complet possible" puisqu'il est aussi possible d'y mettre plutôt un point de vue, un angle d'approche.
    - Deuxièmement, je ne suis pas contre le fait de parler de "milliards", parlons-en... Mais par contre, quand la forme est agressive d'emblée et qu'en plus, lorsqu'on fait montre des mêmes dents pour répondre, on joue l'effarouché, je ne trouve pas ça juste. Alors on peut être agressif et ne pas accepter qu'on le soit en retour ? Surprenant !
    - Troisièmement, et encore une fois, où et quand ai-je jamais prétendu que je prétendais faire un travail "journalistique" ? Je ne suis pas un journaliste, je n'ai pas ma carte de presse, je suis seulement un passionné qui commence à avoir quelques années dans le milieu du jeu sous le pied et qui essaye de partager cette passion, y compris pour la culture ludique, au maximum. Point ! Que je ne le fasse pas toujours au top bien et que j'ai des imperfections, j'espère que ma première phrase, et d'autres avant, montre que je le sais... Et ça ne m'empêche pas de m'améliorer, j'espère. Par contre, et une fois encore, si on vient "pisser" sur les plates-bandes en suspectant d'emblée au lieu de demander poliment (la forme des propos donc), qu'on ne s'attende pas à ce qu'en plus, on dise "merci et bienvenue".
    - Quatrièmement, la questions des "gros sous" est centrale pour ceux qui s'intéressent aux "gros sous", et je n'en suis pas complètement. Ne vous en déplaise, alloleo, mais tout le monde n'est pas comme ça, tout le monde ne pense pas qu'au "gros sous"... Encore moins quand on ne peut rien y faire, et rien en faire.

    Quant au prix des jeux, il est pour moi, comparativement aux prix des jeux de la grande distribution, pas assez cher à mon sens pour que la distribution de la richesse produite soit correctement redistribué et fasse vivre toute la chaine. Et ce n'est pas un fait nouveau puisque certains en parlaient déjà
    Vous parlez de dictat, d'ascenseurs, mais avez-vous comparé les prix au global, y compris en dehors du grand méchant ? Avez-vous été cherché le ratio d'augmentation du coût des matières premières ? Avez-vous mis tout ça en rapport avec l'augmentation des coûts de livraison ? Etc ? Cela ne me parait pas très "complet" pour ensuite venir faire la leçon ! Alors, vous "osez", vous ne "vous gênez pas"... Parfait, les règles sont établis, moi non plus donc ! Et il y a de la mauvaise foi dans votre réponse. Oui, alloleo, ne vous en déplaise.

    Peut être que j’ai tors. Peut être que j’ai raison. Peu importe, je voulais simplement vous répondre. Exprimer un point de vue différent. Discuter "en tout bien tout honneur" avec la même qualité de ton que mon interlocuteur. Jouer carte sur table. Parce que, visiblement, on vient de me montrer que, même sans rester courtois, on peut tout se dire... Dans un monde qu'on ose encore appelé "civilisé".

    Mais il est plus simple de projeter que son interlocuteur tirer des conclusions hâtives alors même qu'on a soi-même mis le feu au poudre. De se mettre sur la défensive sans se rendre compte que cet interlocuteur a été d'emblée sur l'attaque, laissant donc peu de choix. Et de réduire l’autre à un vulgaire petit « pseudo-journaliste qui ne peut décidément pas être impartial sans être parfait ». Oh non, ô grand jamais. "Il est forcément vendu aux forces du grand capital, couchant son honneur pour quelques salaires de plus... Le pauvre !". C’est une bien triste façon de "discuter" l’info. Vous ne trouvez pas, alloleo ?
    alloleo
    alloleo
    De cette façon, nous n’arriverons visiblement pas à dialoguer de manière constructive. Pourtant, j’aurais de quoi vous répondre. Si vous pensez que mon message initial avait comme but « d’allumer la poudre », et bien il vous en faut peu Guillaume ! Preuve que le sujet est sensible… quoi que vous en dites. Je m’arrête donc là dans ce dialogue de sourds. Inutile de continuer, cela n’a pas de sens.
    Monsieur Guillaume
    Monsieur Guillaume
    Vous me dites " Si vous pensez que mon message initial avait comme but "d'allumer la poudre"" et vous oseriez prétendre qu'il m'en faut peu ? Je vous cite la phrase pleine de sous-entendus dans le dit premier message : "Voudrait-on communiquer sans forcément soulever les éléments qui dérangent un peu ?"... Oui, j'y vois là de quoi allumer la poudre et non pas, comme la première question simple que vous posiez, une demande suffisante. Ici, il y a de la suspicion, un regard torve qui incrimine... Et derrière, de l'effarouché quand on répond ? Du "Pourtant, j'aurais de quoi"... Mais comme on fait son lit, on se couche !... Quant au dialogue de sourds, étant interprète de conférence Français - LSF, ça ne me gène pas du tout de le continuer en langue des signes, si vous le voulez :)
    Maijuh
    Maijuh
    D’habitude je ne réagis pas aux messages mais pour une fois je vais le faire.
    Je trouve incroyable de s’étonner d’une transaction de ce type.
    Quelqu’un crée une société, la revend quand il le souhaite. A son tour la société qui a racheté et fait grandir cette même société a le droit de la revendre. Ici PAI fait une + value importante. Et alors… ce n’est pas toujours le cas.
    2,7 milliard on aurait pu faire des choses avec… et bien non. Sauf si on veut nationaliser toutes les sociétés de France.
    C’est un modèle qui s’appelle le communisme. On peut parler du modèle Cubain ou Venezuliens… ou Russe… manifestement ce n’est pas très concluant…