Note du jeu
8.71/10
moyenne sur 146 avis

Les avis des membres

 13  0
brougnouff
Bad Rage
5,70 
 8  0
BSI40
Hybride
6,60 
 6  0
TTWD
10,00 

Sujets de forum

Blood Rage Lite
Dernier message JackLife
le 11 janv. 2022 à 23:04
[Blood Rage] PIMP
Dernier message Marakorn
le 29 nov. 2021 à 09:46
[Blood Rage] Vikings en règles
Dernier message Mr_Flash
le 28 nov. 2021 à 12:26

Description

Les Kickstarters sur les jeux, il y en a qui débarquent tous les mois, de toutes les couleurs, de tous les goûts, bon ou mauvais. Cool Mini or Not reste le maitre incontesté des lieux, débitant une quantité de projets inaccessible à d’autres éditeurs (environ 6 projets par an). Parmi eux il y a des gros succès et des…pas si gros succès. Parmi ces derniers se trouve Blood Rage, qui a frôlé la barre du million (905,000) sans avoir la fin glorieuse qu’il aurait souhaitée. Cependant, il aurait dû et j’imagine que les 9825 contributeurs qui sont particulièrement contents de leur décision car le jeu s’est révélé être une huitre à la perle et ne cesse d’empiler des avis très positifs (spoiler : cet article en est un!) et les acclamations de la communauté ludique. Alors réjouissez-vous, fiers guerriers et guerrières, car non seulement le jeu sort en boutique mais par la grâce de nos amis chez Edge, le jeu sera bientôt disponible dans vos boutiques en version française!

 

45bc5b7274d96d6153a3356ce4998682f2d1.png

 

Blood Rage est un jeu de Eric Lang avec l’assistance de Guillotine Games, illustré par Adrian Smith, avec des figurines sculptées par McVey Studios. Il est finalement édité par Cool Mini or Not en passant par la plateforme de financement participatif Kickstarter en début 2015. Prévu pour 2 a 4 joueurs (5 avec l’extension) de 13 ans et plus pour une durée d’environ 90 minutes, sa sortie française est imminente (moins d’une semaine au moment ou j’écris cette article) et pour l’occasion, Monsieur Nicolas de Edge et Monsieur José d’Asmodée sont venus au studio pour nous présenter la bestiole. Alors nous avons fait quelques petites erreurs de règle mais rien qui ne vous empêche de découvrir le jeu de fond en comble. Je vous invite donc à regarder les vidéos puis poursuivre votre lecture…ou l’inverse !

 

 

Alors voilà le principe du jeu est simple : Les vikings n’ont pas peur de la mort, ils l’accueillent même. Ce qu’ils cherchent au dessus de tout, c’est une mort glorieuse. Et ça tombe bien car le Ragnarok (la fin du monde d’après la légende nordique) approche et, entre les géants et autres monstres, les provinces et régions qui sombrent dans l’apocalypse et, bien sur, les autres clans, la gloire, il y en aura à la pelle. Le but n’est donc pas de survivre à l’apocalypse, non, non ! Au contraire, c’est bien l’apocalypse puisque tout le monde va y passer. L’idée est de mourir d’une façon si glorieuse que vos guerriers monteront direct siéger à coté des dieux dans les halls du Valhalla !

 

8e224091922188cd8328833f38f7b3300373.jpe

 

Vous allez donc vous battre, mourir, accomplir des quêtes, mourir, attirer l’œil des dieux et puis mourir une bonne fois pour toute. Chacun de ces accomplissements vous rapportera des points de gloire. Le clan avec le plus de gloire à la fin de la partie gagne !

 

Le jeu commence après une mise en place assez simple et rapide. La carte est composée de différentes régions, elles même composées de provinces contenant plusieurs villages. Il y a également des fjords où peuvent s’amarrer vos bateaux pour soutenir les combats avoisinants. Enfin, au centre, Yggdrasil, l’arbre-monde. Ce dernier est une région à lui tout seul tout en étant un peu particulier, mais nous y reviendront.

1db89033f4f2cda409ea2ebd67ebbd08de05.png

 

Chaque joueur peut choisir un des 4 clans dont les différences sont purement esthétiques. Un clan est composé de figurines : un chef, des guerriers et un Drakkar (bateau). La fiche du clan vous permettra de rassembler toutes les informations à son sujet : Les améliorations, les monstres qui rejoignent votre bande, le niveau de rage ainsi que les caractéristiques de votre tribu.

e5d13487590a3b3f3a6248af7f9b24a89253.png

Une partie consiste en 3 tours et le cœur du jeu se tient au début de chaque tour lorsque vous choisissez les cartes qui vous permettront d’exécuter vos stratégies pendant la phase qui suit. Ces cartes sont choisies par un draft. Chaque joueur commence avec une pile de cartes, en choisit une et passe le paquet au joueur à sa gauche avant de recevoir le reste du paquet du joueur à sa droite. Il choisit une nouvelle carte avant de passer le paquet au joueur à sa gauche et le cycle continue jusqu'à ce que chaque joueur ait 6 cartes en main.

 

84b45a362354517e718131c04f70adda4c03.jpe

 

Le draft présente plusieurs avantages dans cette phase de jeu : le hasard intervient beaucoup moins. Il vous force à faire des vrais choix quand vous avez plusieurs bonnes cartes en main. Il vous permet de raffiner et élaborer votre stratégie pour le tour par chaque carte que vous prenez. Finalement il vous permet d’avoir une idée des cartes que vos adversaires auront en main. En effet vous aurez certains paquets en main 2 fois (selon le nombre de joueurs). De quoi avoir une idée des cartes choisies et donc des éléments auxquelles il faut vous préparer et/ou se méfier.

 

Il existe plusieurs types de cartes :

  • Les Quêtes : Une valeur certaine pour gagner des gros paquets de points à la fin de chaque tour. Elles ne sont pas obligatoires mais fortement conseillées pour suivre niveau points de gloire. Il n’y a que 5 quêtes et la nature de celles-ci ne changent pas d’un tour à l’autre sauf qu’elles rapportent de plus en plus de points. Contrôlez différentes régions ou faites mourir un certain nombre de vos guerriers (de façon glorieuse bien sûr !). Ce qui est important à retenir, c’est qu’il y a plusieurs exemplaires de chaque quête dans le paquet. Vous pouvez donc être amenés à affronter vos adversaires pour atteindre votre objectif.
  • Améliorations : Avec ces cartes, vous pouvez améliorer votre chef, vos guerriers, votre Drakkar et votre clan en général. Ceux-ci peuvent devenir plus puissants, plus polyvalents ou récupérer un bonus particulier. Sachez seulement que beaucoup de ces cartes vous rapportent des points de gloire et donc améliorer, voir remplacer, les quêtes si vous n’en avez pas. Cependant, contrairement aux quêtes qui  sont gardée secrètes jusqu'à la fin du tour, les améliorations sont publiques et vos adversaires peuvent venir contrecarrer vos plans.
  • Monstres : Techniquement, ce sont des cartes d’améliorations un peu spéciales mais elles méritent d’être traitées à part. Ces monstres errants rejoindront votre clan. Vous avez donc ensuite accès à eux à n’importe quel moment comme une figurine de votre clan. Chacun d’eux a sa propre force de combats mais sont encore plus intéressants pour leurs compétences spéciales.

fabab5aa699ef6f58be12b42dbaced11e32b.png

  • Cartes de combats : Des cartes que vous pouvez placer lors d’une bataille pour augmenter la force de vos troupes. Certaines ajoutent simplement une valeur de force et d’autres vous permettront d’appliquer des effets : annuler les cartes des autres, gagner des points en perdant, tuant les figurines de l’autre avant le décompte, etc. Lorsque ces cartes sont jouées, le gagnant du combat seul doit défausser sa carte, les perdants, eux, la récupèreront en main.

 

Chaque « Age » (tour) a son propre deck de cartes et même si les thèmes de certaines cartes sont similaires, elles deviennent de plus en plus « bourrines » à chaque fois. Ce qu’il ne faut pas oublier par contre, c’est que vous n’avez QUE 3 tours dans le jeu. Il faut user au maximum chaque carte que vous poserez et être sûr de vos coups car, surtout pour les cartes de l’âge 3, vous disposerez de très peu de temps pour en tirer un maximum de points.

Les cartes ont des effets qui se rapportent aux différents dieux nordiques et aux dons qu’ils assurent :

  • Odin : Jugement et Punition
  • Thor : Gloire et butin pour les victoires en bataille
  • Loki : Vengeance et butin pour les défaites en bataille
  • Frigga : Ressources et soutien
  • Heimdall : Prévoyances et surprises
  • Tyr : La force pendant les batailles

 

5b575685d2c0671b5f59cb6e6984090e2dcb.png

 

Après cette phase de draft, nous passons à la phase d’action. Pendant cette phase, vous disposez d’un certain nombre de points de Rage (points d’action) pour mettre votre plan à exécution. Vous avez le choix parmi 5 actions possibles :

 

  • Invasion : Permet de poser une figurine de votre réserve sur la table. Le coût de ce déploiement est égal à la force de la figurine. Votre chef (ainsi que certaines unités) envahit par contre gratuitement. Vous pouvez placer une figurine sur n’importe quel village libre dans une province. Yggdrasil, étant au centre du monde, ne peux pas être envahi, il faudra ensuite bouger vos figurines pour l’atteindre.
  • Marche : En payant 1 rage, vous pouvez prendre les unités d’une zone et les déplacer ensemble vers une autre. Il ne faut pas oublier qu’il faut avoir assez de villages disponibles pour placer les unités lors de leur arrivée. Yggdrasil fait exception puisqu’elle n’a pas de limite sur le nombre de figurines accueillies. Amateurs de batailles épiques, c’est là qu’il faut aller !
  • Amélioration : Ceci vous permet de mettre en jeu une carte d’amélioration de votre main (cartes monstres compris) en payant le coût dans le cercle rouge en haut à gauche de la carte. Notez que si vous faites une amélioration de Guerrier, Chef, Drakkar ou Monstres, vous pouvez immédiatement effectuer une invasion gratuite avec une de ces unités tout de suite après.

 

Les Quêtes, le Pillage et les actions à 0 rage :
Les 2 dernières actions sont gratuites, c'est-à-dire qu’elles comptent bien comme une action mais ne vous coûte aucune rage à déclencher. Cependant, ce n’est pas parce qu’elles sont gratuites que tu peux les utiliser à n’importe quel moment. Le tour d’un joueur s’arrête dés qu’il n’a plus de points de Rage. Cela veut dire qu’il ne peut plus utiliser les actions à coût 0 une fois qu’il na plus de rage. Il faut bien garder cela en tête et effectuer toutes vos actions avant de dépenser votre dernier point de Rage.

 

  • Quête : Vous permet de mettre en jeu une carte quête de ta main, face cachée. Les quêtes sont résolues après la phase d’action.
  • Pillage : Ah finalement, de la baston ! Chaque province possède un marqueur de butin. Si vous avez des troupes dans cette province vous pouvez déclencher un pillage pour tenter de le récupérer. Cependant, vous n’êtes pas les seuls à convoiter ces trésors. Lors d’un pillage, chaque joueur aura l’option de déplacer des figurines des zones adjacentes (tant qu’il reste de la place dans la zone de pillage) pour participer au combat ! Si le joueur qui a annoncé le pillage remporte la bataille, il prend le marqueur de butin. S’il perd, ses adversaires l’ont défendu mais ne peuvent pas le prendre pendant cette action et doivent annoncer eux même un pillage lors de leur prochain activation.

 

Le Combat
Très simple, rapide, et qui ressemble à beaucoup d’autres jeux de stratégie. Chaque figurine présente dans la zone contribue à hauteur de sa force au combat. En plus de cela, chaque joueur peut jouer une carte de guerre. Certaines ont des effets spéciaux, mais, à la fin du combat, c’est le joueur avec la plus forte valeur qui gagne. Le gagnant ne perd aucune figurine mais TOUTES les autres sont détruites et envoyé à Valhalla. Qu’on ne vienne jamais me dire que le monde des vikings n’est pas brutal !

 

ccbabfa54674d57d5b816f8dc44e687ff0b7.jpe

 

Les marqueurs de butin vous permettent d’augmenter une des caractéristiques de votre clans (ou plusieurs si vous avez l’amélioration pour !) qui ont des effets assez importants sur votre phase d’action :

 

e9f6e27fcbbe058beec1b94d1ed574bc9c70.png

 

  • Rage : Le nombre de points de rage pour votre phase d’action. Plus de rage = plus d’actions.
  • Haches : Les points de gloire que vous gagnez lors d’un combat. Si vous êtes sur le chemin de la guerre, c’est une source importante de gloire.
  • Cornes : Le nombre maximum de figurines que vous pouvez placer sur le plateau. Dans ce jeu, quelques figurines bien placées peuvent faire toute la différence. Plus avant dans le jeux il faudra engager de plus gros moyens pour arriver à vos fins !

De plus, une fois que vous avez amélioré suffisamment chacun de ces pistes, elles peuvent vous apporter plusieurs points de gloire en bonus !

 

7f6cec15a57c2639d8fcd3ad68ae5a1cc55d.jpe   b8cefbfa263d61779f8a33429abe63a273c9.jpe

 

Le pillage est la seule façon de démarrer un combat dans le jeu. Cependant un Viking se bat pour la gloire et le butin et il y a très peu des 2 dans une zone qui a déjà été pillée. Si vous cherchez la bagarre il faut donc aller la chercher chez les voisins ! D’ailleurs, Le tour du jeu s’arrête des qu’il n’y a plus de zones à piller (très important, à garder en tête) !

 

Une fois la phase d’action terminée (toutes les zones ont été pillées ou tous les joueurs sont à 0 rage) c’est la phase de défausse. Il faut défausser toutes les cartes de ta main sauf une que vous pouvez garder pour le prochain tour.

 

Vient ensuite La phase de Quête. Toutes les quêtes sont révélées et on vérifie si elles ont été accomplies. Les quêtes accomplies apportent des points de gloire et des améliorations de caractéristiques pour votre clan.

 

e0b64817742271a377bfce9e3f1732aad4bb.png

 

0f0fdd01a0fed4dbc45fccde7a3a4f513483.jpeL’avant dernière étape est celle du Ragnarok où le monde sombre un peu plus vers l’apocalypse. À la fin de chaque tour une zone qui a été tirée et révélée en début de partie va être détruite et devenir inutilisable lors des prochains tours. Ceci a pour effet de réduire peu à peu le plateau de jeu et crée plus de conflits entre les joueurs !

 

Mais ce n’est pas tout ! Bien évidemment chaque figurine dans cette zone à ce moment est tuée et envoyée au Valhalla… MAIS, quand tu as des parties génitales si grosses que vous vous permettez d’affronter même la fin du monde avec une peau de loup, une armure de cuire et une hache émoussée, et bien, les dieux le remarquent et chaque figurine perdue de cette manière rapporte des points de gloire supplémentaires.

 

Il faut donc garder cette phase en tête, surtout que certaines cartes vous offre des bonus si vos figurines meurent ainsi. Dans ce cas, quoi de mieux pour assurer leur destruction que de leur donner une place de premier rang pour assister à la fin du monde ?

 

10618885b767ed67b133212f03222006d056.jpeLa dernière phase est le retour du Valhalla. Vous récupérez toutes vos figurines mortes et vous les placez dans votre réserve, prêtes à combattre et mourir de nouveau lors de votre prochain tour.

 

Le tour est ensuite terminé et nous passons à l’âge suivant !

 

Alors le charme de ce jeu vient de tant de différentes façons de gagner. Vous pouvez récupérer des points de gloire lors de quasiment toutes les phases (sauf le draft et la défausse) si vous pouvez mettre la main sur les bonnes cartes. La façon dont vous pouvez jouer est vraiment ouverte et il y a un vrai sens de progression de votre clan au fur et à mesure des âges. Le jeu vous pousse à prendre des décisions difficiles qui auront un grand effet sur la suite des événements.

 

 

Pour les adeptes de Chaos dans le vieux monde, un autre jeu de Monsieur Lang, sorti en 2009, Blood Rage vous donnera une petite impression de déjà vu. Nous pouvons, en effet, presque qualifier ce nouveau jeu de « deuxième édition ». Le thème est assez proche (fin du monde, dieux, etc) et on retrouve plusieurs mécaniques mais avec pas mal de modifications assez cruciales.

Le jeu est déjà beaucoup moins « scripté » que son prédécesseur. Là où, dans CdlVM, les dieux qui vous sont affecté au début de la partie dictent strictement votre style de jeu, dans Blood Rage, vous pouvez être du clan Loup, Ours, Serpent ou Corbeau, c’est la même chose. Les choix de votre évolution en fonction du jeu et de tes adversaires vous appartiennent. De plus, le draft enlève énormément cet aspect de chance du jeu. En effet, à part le tirage des paquets de cartes pendant cette phase, il n’y a pas hasard dans ce jeu. Finalement, pour ceux d’entre nous qui ont joués à Chaos dans le Vieux Monde et qui ont fantasmé sur la possibilité de combiner les pouvoirs de plusieurs dieux pour faire des Méga combos, et bien là, vous êtes servis !

 

f4d963d05fb0393889af569196b2c669dfa2.jpe

 

Il faut essayer de définir ce jeu si vous voulez pénétrer au cœur de son excellence. Si vous avez bien suivi, alors vous êtes peut-être un peu confondus ? Si je parle d’un jeu Cool Mini of Not, vous penserez immédiatement Améritrash, pas vrai ? Et vous avez bien raison ! Son fort côté esthétique et thématique lui mérite facilement ce titre. Cependant, d’après les systèmes que je viens de vous décrire, il y a une forte coloration Eurogame, ai-je tort ? La stratégie, placement des ouvriers (ok, utiliser « ouvrier » pour décrire des guerriers sanguinaires c’est un peu limite mais, hors contexte, ça marche), optimisation de son plateau de jeu, gestion de sa main/ressources…Quand je vous dis ça, on pense plutôt aux jeux « kubenbois »…

Alors nous ne sommes pas entièrement dans la domaine de l’un ni de l’autre mais à un croisement : l’Eurotrash ! Et Blood Rage pourrait bien être l’exemple parfait de ce genre qui combine le coté gestion et cérébrale de L’Eurogame avec l’aspect excitant et immersif des Améritrash.

 

b05fa62882df640637539961bc2781772438.pngCe mariage des genres fait de ce jeu un chef d’œuvre, 10/10, il n’y a pas d’autre façon de le dire. Il est, forcément, Mr. Jamie Approved et, pour aller encore plus loin, c’est bien mon Jeu de l’Année ! Alors là tu te dis « sottises ! M. Jamie qui déclare sa flamme pour un non Améritrash ?! M. Phal, lâchez ce clavier ! » Et pourtant oui, je vous assure que c’est la vérité. Une bombe ludique comme celle-là, il n’y en a pas tous les jours. Les règles sont préparées aux petits oignons et dégoulinent du thème viking par tous les pores. Les matériaux sont magnifiques, des illustrations d’Adrian Smith jusqu’aux figurines super détaillées du Studio McVey. L’ensemble fournit une immersion quasi-totale qui vous plonge dans une aventure ludique palpitante dans la peau d’un chef de clan viking… ou au moins un de leur comptable…

 

Enfin, le jeu sort ce weekend, n’hésitez surtout pas à y jeter un œil ! De plus, pour les collectionneurs d’entre vous, sachez que vous avez la possibilité de commander la version Kickstarter du jeu, en français, avec tout les goodies, les achats optionnelles, tout, sur le site de Edge.

 

Jeu à prendre sans modération et, si vous aimez, et bien, rendez-vous aux portes de Valhalla !

Vidéos

Image de la vidéo Blood Rage, de la partie !
il y a 6 ans 8428  01h 04′
Partie
Image de la vidéo Blood Rage, de le comment ça marche ?
il y a 6 ans 9049  27′
Explications

Dans les listes