Ce jeu a été ajouté en base le 7 juil. 2011

édition 2011
Par Beau Beckett et Jeph Stahl
Illustré par Steven Paschal et Jarek Noco&#324
Édité par Asyncron Games et Academy Games
Distribué par Asyncron Games et Pixie Games

Standalone

Langues des règles : français

Achetez le sur
Bouton pour acheter sur PhilibertBouton pour acheter sur Boutique LudiqueBouton pour acheter sur Amazon
Description du jeu

Nous sommes en 1812. la guerre ravage l’Europe et la Russie. A la tête de la France, Napoléon tente de dominer l’Europe. Les ennemis de la France, menés par l’Angleterre, sont engagés dans une lutte à mort pour contrecarrer les vues impériales de Napoléon. L’Angleterre, en manque criant d’hommes et de ressources, cherche a recruter des marins dans le monde entier, y compris des marins américains, pour manœuvrer sa flotte.

Les tout jeunes États-Unis d’Amérique veulent protéger leurs droits de souveraineté et renforcer leur position dans le Nord de l’Amérique. Voyant l’armée britannique occupée par sa lutte contre Napoléon, le Congrès américain déclare la guerre contre la Grande-Bretagne le 18 juin 1812. Les USA envahissent le Canada afin d’expulser les Anglais de leur dernière colonie d’Amérique du nord. La Grande-Bretagne vacille sous le coup, car elle doit maintenant faire face à un nouvel ennemi sur un nouveau front.
Les joueurs incarnent les principales forces qui prirent part à cette guerre de 1812. Il s’agit des Anglais réguliers (“habits rouges”), de la milice canadienne et des Indiens du coté britannique, des Américains réguliers et de la milice américaine du coté américain. Les joueurs d’un même camp coopéreront pour planifier et conduire leur campagne. Chaque camp va chercher à capturer des zones stratégiques sur le plateau de jeu. Le camp qui contrôle les plus de zones objectif ennemies lorsque la trève est signée est déclaré vainqueur.

Game play
2 à 5 players à partir de 10 ans 70 min
Langue des règles : français
Prix public conseillé : ~

 Les avis positifs

grolapinos
Bon
73/100 -
grolapinos 
Bon
82/100 -
Govin 
vs

 Les avis négatifs

Je ne vois pas l'intérêt
19/100 -
Graham