Default
Nicky Larson
Nicky Larson
Weather Machine
By Terrence Malik Vital LACERDA
2022



Weather Machine

 

Alors du coup on en parle ?
Je m'étonne que certaines groupies n'aient pas créés la fiche du jeu instant, comme quoi la vie est faite de surprises.

Mais du coup, encore une surproduction de mécanique pour faire genre il y a de la profondeur ? OU, encore une claque ludique venue de nulle part mais qui fait bien mal à la joue ?

A vous de dire, a vous de choisir.

Si les plus anglophiles d'entre nous peuvent nous faire un récap français, je n'aurais pas gâché mon temps à faire la fiche du jeu.

En tous cas, et chose rare concernant Ian O'Toole (qui ppur moi est le Terrence Malik des illustrateurs) je trouve le travail artistique plutôt beau gosse.

A oui, le jeu est en réduc sur Phillibert en ce moment.


 
bast92
bast92
Précommandé sans même avoir regardé de quoi il retourne.

Rejoindra t'il Kanban, Lisboa et Vinhos dans ma kallax,
ou tous leurs petits frères revendus sur Okkazeo ?...
On verra bien, mais quand on a goûté aux Lacerda, on épie les productions du virtuose 🤩
 
ocelau
ocelau

Je passe mon tour. Pourtant l'univers (type steam punk) me tentait, de même que le thème et mécanique prometteuse . Mais déjà niveau plateau, je ne vois que du "tableau excel", rien qui ne me vende du rêve. Et j'ai regardé un peu le pitch, pas vu grand chose avec le thème angry( à part que quand on influence une partie du jeu , ça se répercute sur d'autres. Mais bon ce serait un marché financier quelconque ça me semblerait marcher pareil).

J'ai rejoué à On mars il n'y a pas très longtemps, ma 6 ou 7 ème partie et toujours cette même impression d'un jeu intelligent mais surchargé. En fait j'ai la sensation qu'il n'y a plus d'éditeur : Lacerda et O'tool sont complètement en roue libre, résultat des jeux surchargés tant mécaniquement que graphiquement.
Pour O'tool, je vois par exemple Carnegie (autre éditeur), le jeu est très lisible. Et quand on est sur du graphique pur (donc sans nécessité de lecture de jeu) c'est toujours top (ses couv' sont vraiment magnifiques)
Pour Lacerda, Vinhos et Kanban ne m'avait pas laissé cette impression (idem autre éditeur). J'aimerais qu'il apprenne un peu d'un Wallace ou un Pfister qui ont cette capacité à créer des jeux complexe tout en donnant une sensation de facilité à jouer. Ou en autre auteur, par exemple j'aurais très bien vu dans le principe un Barrage être créé par Lacerda : thème parfaitement exploité dans les mécaniques, interaction et pourtant c'est super simple à prendre en main (en proportion de la richesse du jeu).
Accessoirement je ne cautionne pas trop la surenchère matérielle. Et le prix, un peu l'impression qu'à chaque nouvelles boîtes, ils ajoutent 20 euros "tant que ça se vend". On parle de la fan base de Stonemeier mais le couple Lacerda/O'toole me semble du même acabit laugh .

donc bref , pas très emballé et pas vraiment la curiosité d'en savoir plus car je me rend compte que la production Lacerda/O'toole/EGG n'est pas pour moi (mais bon si l'occasion se présente d'y jouer , je tenterai volontiers l'expérience , un jeu de Lacerda c'est quand même toujours intéressant)

 
Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
ocelau dit :J'ai rejoué à On mars il n'y a pas très longtemps, ma 6 ou 7 ème partie et toujours cette même impression d'un jeu intelligent mais surchargé. 

Je ne pense pas qu'on puisse me taxer de fanboy de Lacerda, je n'ai et n'ai joué qu'à On Mars. Il est très apprécié à la maison, c'est un des préférés de ma femme, on en a fait une 30aine de parties. C'est un excellent jeu qui demande quelques parties d'apprentissage avant que tout devienne fluide, mais ça le devient. Il y a un public pour ces jeux dits "surchargés" ;)

Chakado
Chakado
Moi j'ai pas trop compris la référence à Terrence Malick.
Khazaar
Khazaar
Nicky Larson dit :

Alors du coup on en parle ?
Je m'étonne que certaines groupies n'aient pas créés la fiche du jeu instant, comme quoi la vie est faite de surprises.

Je me suis dit la même chose en début de semaine, mais pas eu le temps de lancer sérieusement la bête, merci !

Précommandé itou, après avoir regardé plusieurs vidéos, dont le début d'une partie complète avec Paul Grogan. En terme d'imbrication de mécaniques, je situerais le jeu entre un Lisboa et un On Mars. Et ça tombe bien, on adore les deux à la maison (avec un p'tit penchant pour Lisboa pour madame, tandis que mon coup de coeur va à On Mars). Alors oui, c'est dense, chaque action a le plus souvent des implications multiples (un effet principal + des bonus "secondaires"), typiquement Lacerdien en somme, et donc forcément si on n'est pas fan du reste de la production, peu de chance que celui-là fasse basculer les avis. Rien de révolutionnaire en matière de mécanique, mais les différentes actions s'enchaînent logiquement,. Comme dans la plupart des productions de l'auteur, ça facilite la prise en main malgré des règles denses. Et dispo fin 2022, ça laisse le temps de sortir les 3 grands frères qu'on a à la maison en patientant.

ocelau
ocelau
Ara Qui Rit dit :
ocelau dit :J'ai rejoué à On mars il n'y a pas très longtemps, ma 6 ou 7 ème partie et toujours cette même impression d'un jeu intelligent mais surchargé. 

Je ne pense pas qu'on puisse me taxer de fanboy de Lacerda, je n'ai et n'ai joué qu'à On Mars. Il est très apprécié à la maison, c'est un des préférés de ma femme, on en a fait une 30aine de parties. C'est un excellent jeu qui demande quelques parties d'apprentissage avant que tout devienne fluide, mais ça le devient. Il y a un public pour ces jeux dits "surchargés" ;)

laugh
pour le côté fanboy , je pensais plus aux réactions sur les réseaux type Facebook (ici les joueurs sont un plus sages ), où avoir un Lacerda est un peu vu comme la consécration pour être un joueur "expert" , sans vraiment de recul sur sa production, impressionnante mais loin d'être parfaite.

On mars, chez moi il flirte toujours avec la case revente mais chaque fois j'apprécie d'y jouer. Cette histoire de 2 zones d'actions c'est top, les notions de cycles de matériaux aussi et tout le côté semi-coop (qu'on retrouve dans beaucoup de Lacerda). Dans celui-là , un truc qui à mon sens aurait dû être simplifié, c'est le système d'action : parfois il faut mettre un perso , parfois non, parfois c'est renforçable et parfois non. C'est limite si chaque action ne s'active pas différemment angry (sans autre raison qu'une histoire d'équilibrage il me semble).
Et pour les trucs que j'aime moins, il y a la promesse du plateau, ça augure un truc assez créatif alors qu'avec les contraintes/bonus de pose, les expansions se font un peu toujours pareil.

Mais bon je m'égare du sujet initial laugh . Et du coup pas tenté par d'autres Lacerda , notamment ce dernier ?

Ara Qui Rit
Ara Qui Rit
ocelau dit :

Mais bon je m'égare du sujet initial  . Et du coup pas tenté par d'autres Lacerda , notamment ce dernier ?

Tenté, si, mais disons que j'hésite toujours à mettre plus de 100€ dans un jdp, et que, comme j'ai des goûts éclectiques, je recherche des sensations de jeu variées (mais toujours en expert, faut pas déconner quand même, j'ai une réputation à tenir yes).

prunelles
prunelles
Mon amie l'a pledgé (sa découverte de Kickstarter) en y ajoutant The Gallerist.

Elle adore Lisboa et Vinhos qui sont les deux que nous avons.

Celui-ci m'a tout de suite séduite, j'aime le thème, la direction artistique. Bref, on verra mais ça devrait grandement nous plaire !


 
Nicky Larson
Nicky Larson
Chakado dit :Moi j'ai pas trop compris la référence à Terrence Malick.

Terrence Malik c'est un cinéaste très intellectualisé et intellectualisant, quand t'es cinéphile dire que tu aime Terrence Mailk c'est une évidence même, sinon t'es pas vraiment cinéphile. J'ai cette impression avec Lacerda.
Je n'ai pas joué à tout ces jeux, mais de ce que j'ai pu joué, j'ai l'impression d'un auteur qui fait une surenchère de mécanique, qui force le trait pour faire genre moi je fait des jeux profond et ultra complexe. Donc si t'es un joueur expert, tu te doit d'apprécier les Lacerda, sinon tu n'est pas vraiment un joueur expert.
 


Je passe mon tour. Pourtant l'univers (type steam punk) me tentait, de même que le thème et mécanique prometteuse . Mais déjà niveau plateau, je ne vois que du "tableau excel", rien qui ne me vende du rêve. Et j'ai regardé un peu le pitch, pas vu grand chose avec le thème ( à part que quand on influence une partie du jeu , ça se répercute sur d'autres. Mais bon ce serait un marché financier quelconque ça me semblerait marcher pareil).

J'ai rejoué à On mars il n'y a pas très longtemps, ma 6 ou 7 ème partie et toujours cette même impression d'un jeu intelligent mais surchargé. En fait j'ai la sensation qu'il n'y a plus d'éditeur : Lacerda et O'tool sont complètement en roue libre, résultat des jeux surchargés tant mécaniquement que graphiquement.
Pour O'tool, je vois par exemple Carnegie (autre éditeur), le jeu est très lisible. Et quand on est sur du graphique pur (donc sans nécessité de lecture de jeu) c'est toujours top (ses couv' sont vraiment magnifiques)
Pour Lacerda, Vinhos et Kanban ne m'avait pas laissé cette impression (idem autre éditeur). J'aimerais qu'il apprenne un peu d'un Wallace ou un Pfister qui ont cette capacité à créer des jeux complexe tout en donnant une sensation de facilité à jouer. Ou en autre auteur, par exemple j'aurais très bien vu dans le principe un Barrage être créé par Lacerda : thème parfaitement exploité dans les mécaniques, interaction et pourtant c'est super simple à prendre en main (en proportion de la richesse du jeu).
Accessoirement je ne cautionne pas trop la surenchère matérielle. Et le prix, un peu l'impression qu'à chaque nouvelles boîtes, ils ajoutent 20 euros "tant que ça se vend". On parle de la fan base de Stonemeier mais le couple Lacerda/O'toole me semble du même acabit  .

donc bref , pas très emballé et pas vraiment la curiosité d'en savoir plus car je me rend compte que la production Lacerda/O'toole/EGG n'est pas pour moi (mais bon si l'occasion se présente d'y jouer , je tenterai volontiers l'expérience , un jeu de Lacerda c'est quand même toujours intéressant)


Je partage tout à fait cet avis.

Default
Chakado
Chakado
Nicky Larson dit :
Chakado dit :Moi j'ai pas trop compris la référence à Terrence Malick.

Terrence Malik c'est un cinéaste très intellectualisé et intellectualisant, quand t'es cinéphile dire que tu aime Terrence Mailk c'est une évidence même, sinon t'es pas vraiment cinéphile. J'ai cette impression avec Lacerda.
Je n'ai pas joué à tout ces jeux, mais de ce que j'ai pu joué, j'ai l'impression d'un auteur qui fait une surenchère de mécanique, qui force le trait pour faire genre moi je fait des jeux profond et ultra complexe. Donc si t'es un joueur expert, tu te doit d'apprécier les Lacerda, sinon tu n'est pas vraiment un joueur expert.
 

Mmm. Je comprends mieux la comparaison, même si je la trouve fausse à plus d'un titre.
(Il y a plein de cinéphiles qui n'aiment pas Malick, et plein de joueurs experts qui n'aiment pas Lacerda. Par contre, tous connaissent et ont essayé leurs films / jeux, ça oui).
Et je ne trouve pas que Malick soit un cinéaste intellectualisant, c'est même tout le contraire. C'est pour ça que je ne voyais pas trop le parallèle avec Lacerda. Mais "difficile d'accès", ça oui, OK.
Bon, je vois ce que tu veux dire.

Comme souvent, Oceleau parle d'or.
Je n'avais jamais vu la chose sous l'angle "il lui faudrait un éditeur pour le cadrer", mais ça me semble très bien vu.
Certes, ses jeux sont du coup des objets assez hors normes qui ne ressemblent vraiment à rien d'autre, mais est-ce qu'on en tire du plaisir pour autant ? Ben, pas tout le monde, clairement.

Tilvert
Tilvert
C'est intéressant cette idée qu'il n'y a plus d'éditeur pour mettre de garde fou. Ce qui signifie aussi vive kickstarter !

Je me suis laissé convaincre, j'ai soutenu le projet car le thème me plaisait. Je précise que j'ai étudié les règles avant.
Pourtant j'ai un peu/beaucoup hésité. Les règles sont difficiles à absorber !! angry Et je n'ai pas fini.

La mécanique de déclenchement d'actions ne m'attire pas beaucoup. Il s'agit de déplacer son ouvrier d'un lieu à l'autre. Il y a quatre lieux différents: les bureaux du gouvernement, le laboratoire du Pr. Lativ, la zone R&D où on agit sur le climat et une zone pour effectuer ses menus achats matériel. Les trois premiers lieux permettent de faire 2 actions différentes, et en fonction de la présence d'autres joueurs et du Pr. Lativ des gains sont à attendre et le dernier lieu est une sorte de pause pour se refaire des réserves.
Ce qui m'effraie dans cette mécanique est le manque de degré de liberté offert au joueur, car on semble pris dans un mécanisme où il n'y a pas beaucoup d'emplacements où se poser. Cela veut aussi sans doute dire qu'il va falloir être très précautionneux en ce qui concerne son timing et bien l'adapter à celui des autres pour pouvoir se tirer de cette contrainte.
En effet, le jeu a l'air très interactif car chacune de nos actions va soit limiter, soit favoriser celles des autres. Les actions des joueurs vont susciter des mécanismes automatiques dans le jeu, puisque le gouvernement ou le Pr. Lativ (en plus des joueurs, même si c'est en fait à cause des joueurs) vont aussi intervenir dans la gestion du climat pour le pire et le pire (d'après ce que je comprends).

Le set-up a aussi très peu de variabilité, et je n'ai pas l'impression qu'une assymétrie prononcée se forme pendant la partie, cela va donc être difficile d'avoir des orientations stratégiques claires (même si je peux me tromper). Il va falloir donc être opportuniste .... ....opportuniste, mais il faudra avoir préparé cet opportunisme... ...si je peux parler ainsi. Il faudra donc prévoir les actions des autres joueurs... ...et ça tombe bien il n'y a que 3+1 lieux à visiter.
Par exemple à  2 joueurs, il y a (hors zone d'achat) que 6 places où se placer, mais seulement 4 sont accessibles car il faut changer de lieux à chaque tour et 2 places peuvent être déjà occupée par Pr. Lativ et l'autre joueur. ...autant dire que ça va se bousculer au portillon. 

J'espère que les actions (que j'appelle automatiques) déclenchées par le Pr. Lativ et le gouvernement apporteront du chaos, de l'inattendu et donc du fun, que ça viendra faire tourner la machine en nous faisant tourner la tête (puisqu'un coup d'aile de papillon est censé mettre le bazar de l'autre coté du globe) . Seule une vraie partie pourra le dire...   ....et oui mais avant il faut terminer de lire les règles qui pourtant sont bien écrites. blush
Nicky Larson
Nicky Larson
Merci bien du compte rendu, cela confirme mon envie de ne pas y aller d'emblée et d'attendre qu'un fan boy désabusé vende son exemplaire beaucoup moins chère.
bast92
bast92
Nicky Larson dit :Merci bien du compte rendu, cela confirme mon envie de ne pas y aller d'emblée et d'attendre qu'un fan boy désabusé vende son exemplaire beaucoup moins chère.

Ça c'est loin d'être gagné.
Si on prend l'exemple du dernier Lacerda commercialisé - Kanban EV - la VF Phili était à 92€ en preco de mémoire. C'était il y a un an je crois, mais depuis j'ai pas vu une seule boîte VF en dessous de 90€ en occaz sur Okkazeo...

ocelau
ocelau
@Tilvert
merci de cette présentation . Sur le papier ça me fait penser à un mix entre Gallerist (seulement 4 zones action) et Kanban (là aussi peu d'action et aussi la présence de Sandra qui , comme visiblement Pr. Lativ ici vient perturber le truc).
La variété dans les jeux de Lacerda vient souvent de petits détail (objectifs, bonus) et surtout l'interaction. Ce sont des jeux stratégique au sens où globalement l'inconnu est principalement à la mise en place, et on peut se choisir un axe pour une partie. Je serais étonné qu'il y ait des évènements influençant fortement le jeu (mais bon Lacerda peut sortir un peu parfois de sa zone de confort avec Escape plan par exemple).
Le système de rebond d'impact et le rôle de Pr. Lativ peut augurer pas mal de manip, à voir
Loder
Loder
Nicky Larson dit :Merci bien du compte rendu, cela confirme mon envie de ne pas y aller d'emblée et d'attendre qu'un fan boy désabusé vende son exemplaire beaucoup moins chère.

Ah ? ça arrive de faire des affaires avec les jeux de Lacerda ? Bien souvent, ils ne perdent pas grand chose sur le marché de l'occasion.