Oscar de Jarjayes
Oscar de Jarjayes
Bonjour les ami.es,

certains se souviennent peut-être de moi, bien que j'en doute, je suis un personnage d'un autre âge, quand il m'était offert de co-écrire des papiers avec M.Guillaume Chifoumi sur Petit Peuple, et que j'avais la joie d'affronter M.Phal lors de joutes enflammées mais néanmoins amicales.
Bref, il se peut que certain(e)s parmi les Grands Anciens se souviennent de celui qui portait la particule de Jarjayes.

Toutefois ce n'est pas pour évoquer ces temps révolus, et encore moins pour mon ego, que je viens vous quérir, mais pour partager avec vous la tristesse d'avoir vu que Ludigaume, site de référence depuis si longtemps avait jeté l'éponge.
Avec cette disparition, c'est un peu de la culture ludique de fonds qui s'éteint aujourd'hui, celle que l'on avait plaisir à déguster, comme un bon croissant du matin, avec des mots qui sonnaient juste et bien, avec passion mais recul, avec enthousiasme mais sagesse.
Un monument ferme ses portes avec la clôture de Ludigaume.

https://www.ludigaume.be/

Et le pire, c'est que cela passerait presque inaperçu.
Comme les funérailles d'un Gatsby qui n'a plus rien de Magnifique.

Je veux dire merci à Ludigaume, et son équipe, à mon Petit Ludigaume, je veux me remémorer les couleurs et l'ergonomie du site, le travail colossal qu'ils ont offert à chacun de nous.
Et par-delà l'abîme du temps, comme dirait le dépressif de Providence, je m'interroge sur l'actualité et l'avenir des textes à lire, au regard des vidéos de règles, tests et autres chaînes qui prolifèrent, parfois pour le bien du joueur.se, parfois comme une épidémie d'images sans vertus.

Nous vivons une époque formidable, où la rapidité et la facilité de la vidéo côtoient la possibilité d'apprécier l'effort de lire encore.
L'un n'est pas l'adversaire de l'autre, mais son complément.
Puissions-nous toujours avoir des Ludigaume qui nous éclairent par la qualité des mots.



Je n'avais pas posté ici depuis 2012.
La vie m'a amené à d'autres Révolutions (intérieures)
Bien dévoué à vous 
Oscar (de Jarjayes pour qui appréciait le personnage)


 
etan88
etan88
Hello,

En effet j'ai vu que le site avait disparu,

​​​​​​c'est bien dommage car je l'aimais beaucoup,un vieux site qui n'en faisait pas des tonnes.

Effectivement pas d'explications,en espérant que le monsieur de ludigaume se porte bien 
znokiss
znokiss
Abandonner ou fermer le blog, peut-être en bloquant par exemple l'ajout de commentaires nouveaux , je comprends. 

Supprimer plus de 18 ans de contenu bien foutu, passionné et passionnant, j'avoue ne pas saisir.. 😔
​​
Lymon Flowers
Lymon Flowers
Un site, même mort, demande du temps et de l'argent rien que pour le maintenir.  Je n'ai aucune idée du pourquoi du comment de la fermeture, mais peut-être que le site en question tournait sur une vieille version d'un CMS impossible à mettre à jour sur un serveur lui aussi promis à la décommission ?  Et que le temps, l'énergie, la motivation faisait défaut pour conserver l'historique ?

Mais dans tous les cas, oui, c'est dommage.  Bien dommage.
jmguiche
jmguiche
Le temps passe et tout s’efface.

Ludigaume après de nombreuses années de contribution a fait le choix de tourner la page, de passer à autre chose.

Merci à lui, bon vent pour ses nouvelles façon d’occuper son temps.

Je n’ai pas à être triste quand quelqu’un fait un choix librement.



 
Iskander
Iskander
Je suis toujours ambivalent lorsque un créateur efface son contenu. Bien entendu il a la liberté de faire ce qu'il veut, mais je trouve que c'est souvent quelque chose d'égocentrique.

Lorsqu'un créateur produit quelque chose qui rencontre son public, ça devient quelque chose de plus que la chose de son créateur. Combien de gens on aidé ces articles à être écrits? Combien d'articles n'ont pas été écrits parce que ceux-là l'ont été? Combien de contenu qui était utile pour d'autres aura été perdu? Je ne sais pas, mais je trouve que ce sont des questions qui méritent d'être posées, même si un créateur n'est pas un service public.

Des auteurs comme Kafka ou Lovecraft ont voulu que leurs écrits soient détruits, et heureusement que cela n'a pas été le cas, grâce au dévouement d'amis passionnés.

Et pour les aspects techniques, je pense que c'était très simple de trouver une solution, ne serait-ce qu'en demandant de l'aide. En réalité c'est souvent plus dur d'effacer du contenu que le garder. Et puis c'est difficilement crédible que ce soit une question technique qui ait provoqué la disparition du contenu.

Le même genre de question se pose avec des forums comme celui-ci. Que faire avec du contenu fait par de nombreux contributeurs, quelle est sa valeur patrimoniale, culturelle?
expectral
expectral
Hey les vieux (bon, j'suis pas jeune non plus...)

Prenez une DeLorean DMC-12 !

https://archive.org/web/
Iskander
Iskander
expectral dit :Hey les vieux (bon, j'suis pas jeune non plus...)

Prenez une DeLorean DMC-12 !

https://archive.org/web/

Je connais cette ressource, cependant il me semble qu'un propriétaire peut aussi demander l'effacement des données, non?

jmguiche
jmguiche
Et j’y suis allé ce matin et franchement, pour s’y retrouver… 
jmguiche
jmguiche
Iskander dit :Je suis toujours ambivalent lorsque un créateur efface son contenu. Bien entendu il a la liberté de faire ce qu'il veut, mais je trouve que c'est souvent quelque chose d'égocentrique.

Lorsqu'un créateur produit quelque chose qui rencontre son public, ça devient quelque chose de plus que la chose de son créateur. Combien de gens on aidé ces articles à être écrits? Combien d'articles n'ont pas été écrits parce que ceux-là l'ont été? Combien de contenu qui était utile pour d'autres aura été perdu? Je ne sais pas, mais je trouve que ce sont des questions qui méritent d'être posées, même si un créateur n'est pas un service public.

Des auteurs comme Kafka ou Lovecraft ont voulu que leurs écrits soient détruits, et heureusement que cela n'a pas été le cas, grâce au dévouement d'amis passionnés.

Et pour les aspects techniques, je pense que c'était très simple de trouver une solution, ne serait-ce qu'en demandant de l'aide. En réalité c'est souvent plus dur d'effacer du contenu que le garder. Et puis c'est difficilement crédible que ce soit une question technique qui ait provoqué la disparition du contenu.

Le même genre de question se pose avec des forums comme celui-ci. Que faire avec du contenu fait par de nombreux contributeurs, quelle est sa valeur patrimoniale, culturelle?

Je comprend tout cela, et en même temps je comprend que quand tu décide de rompre tu n’as pas envie de voir, tout les mois, le prélèvement de ton hébergeur et les mails en provenance du site dans ta boîte.

nous savons tous ici que ce que nous écrivons ne nous appartient pas vraiment et que le propriétaire du site peut le détruire à tout moment. Quand à sa valeur… je pense que cela peut peut être intéresser un sociologue qui ferait une étude sur le comportement des amateurs de jeux de société sur internet… ou, dans 100 ans, un historien… je doute que ces archives survivent jusque là. 

el payo
el payo
znokiss dit :Abandonner ou fermer le blog, peut-être en bloquant par exemple l'ajout de commentaires nouveaux , je comprends. 

Supprimer plus de 18 ans de contenu bien foutu, passionné et passionnant, j'avoue ne pas saisir.. 😔
​​

Faut payer l'hébergement.

el payo
el payo
Oscar rapace dit :Bonjour les ami.es,

certains se souviennent peut-être de moi, bien que j'en doute, je suis un personnage d'un autre âge, quand il m'était offert de co-écrire des papiers avec M.Guillaume Chifoumi sur Petit Peuple, et que j'avais la joie d'affronter M.Phal lors de joutes enflammées mais néanmoins amicales.
Bref, il se peut que certain(e)s parmi les Grands Anciens se souviennent de celui qui portait la particule de Jarjayes.

Toutefois ce n'est pas pour évoquer ces temps révolus, et encore moins pour mon ego, que je viens vous quérir, mais pour partager avec vous la tristesse d'avoir vu que Ludigaume, site de référence depuis si longtemps avait jeté l'éponge.
Avec cette disparition, c'est un peu de la culture ludique de fonds qui s'éteint aujourd'hui, celle que l'on avait plaisir à déguster, comme un bon croissant du matin, avec des mots qui sonnaient juste et bien, avec passion mais recul, avec enthousiasme mais sagesse.
Un monument ferme ses portes avec la clôture de Ludigaume.

https://www.ludigaume.be/

Et le pire, c'est que cela passerait presque inaperçu.
Comme les funérailles d'un Gatsby qui n'a plus rien de Magnifique.

Je veux dire merci à Ludigaume, et son équipe, à mon Petit Ludigaume, je veux me remémorer les couleurs et l'ergonomie du site, le travail colossal qu'ils ont offert à chacun de nous.
Et par-delà l'abîme du temps, comme dirait le dépressif de Providence, je m'interroge sur l'actualité et l'avenir des textes à lire, au regard des vidéos de règles, tests et autres chaînes qui prolifèrent, parfois pour le bien du joueur.se, parfois comme une épidémie d'images sans vertus.

Nous vivons une époque formidable, où la rapidité et la facilité de la vidéo côtoient la possibilité d'apprécier l'effort de lire encore.
L'un n'est pas l'adversaire de l'autre, mais son complément.
Puissions-nous toujours avoir des Ludigaume qui nous éclairent par la qualité des mots.



Je n'avais pas posté ici depuis 2012.
La vie m'a amené à d'autres Révolutions (intérieures)
Bien dévoué à vous 
Oscar (de Jarjayes pour qui appréciait le personnage)


 

Je partage ton constat de l'époque sur l'écrit, la vidéo, etc. Et ton accablement de voir ludigaume disparaître.
C'est vraiment dommage. Cependant ça n'est pas passé inaperçu. Je ne crois pas. Cette fois ça a été moins commenté que la précédente (la période estivale est plutôt calme), mais justement c'est la deuxième fois que le site ferme cette année. Et la première fois ça avait soulevé plus de débats, de regrets et d'encouragements.
Cette fermeture (définitive cette fois ?) est aussi moins une surprise que la fois précédente.


À part ça, Oscar nous sommes quelques-uns à nous souvenir de toi.
Encore ces dernières années, en de rares occasions c'est vrai, il y a eu des vieux nostalgiques essayant d'obtenir des nouvelles de trictraciens disparus, dont toi. La dernière fois c'était .
Tu devrais passer y faire un tour.
 

sebduj
sebduj
Ludigaume arrête pour des questions de santé, de nouveaux centres d'intérêt (ils restent très joueurs mais ont envie de penser à autre chose), de lassitude et sans doute aussi de problèmes "relationnels" avec certains lecteurs/joueurs sur des réseaux sociaux notamment (hé oui, ils n'existaient pas comme maintenant il y'a 19 ans....).

C'est une décision assez difficile, j'imagine  

Gérer un tel site est extrêmement énergivore. Quand on est webmaster, on y pense très, trop souvent. J'ai écrit pour le site avant la création de Pearl Games et de ce fait, il m'est arrivé de passer l'un ou l'autre week-end là-bas. Il était frappant de voir Ludigaume gérer, dès le petit matin, des mails, les avis des autres chroniqueurs, des commentaires, l'apprentissage des règles de jeux réceptionnés.... Ca peut paraître cool de recevoir plein de jeux et de pouvoir y jouer, mais ca devient assez compliqué de "devoir" y joueur, de devoir bouffer en continuité de la nouveauté pour "devoir" apporter du contenu à un site. Vu la mutliplicité des éditeurs, il doit aussi être difficile de gérer le fait de ne pas pouvoir parler de tous les jeux ou les vexations des éditeurs (je peux en parler, j'ai eu bcp de mal à passer à travers en tant qu'éditeurs et pas mal de gens ma tire encore la gueule...)

Pour ce qui est de l'aspect égocentrique, je comprends le raisonnement mais on ne parle pas ici d'une "oeuvre" au sens propre. C'est un travail journalistique qui plus est complètement amateur. Ceci étant clair dès le début pour tous, je n'y vois aucun devoir de la part de Ludigaume. C'est important de prendre le recule nécessaire par rapport à sa décision. En plus du coût (1 an, ca va mais chaque année...), ce type de contenu vieillit mal et très vite d'un point de vue visuel et technique jusqu'à pouvoir installer un malaise chez le webmaster (pas facile d'être associé à quelque chose devenu hors mode). On peut faire l'analogie avec un magasine papier (que l'on garde des années avant de les jeter, je sais de quoi je parle, j'en suis encore un grand consommateur).

Pour résumer, Ludigaume a ressenti le besoin d'enlever le contenu pour pouvoir se détacher complètement. Il est comme ça et il l'a fait pour son bien et le bien de ses proches (ca peut paraître exagéré mais je le comprends tout à fait personnellement, tout le monde n'est pas 100% pragmatique, l'affect joue beaucoup). Après 19 ans de loyaux services, il me semble que c'est respectable.  
 
polo_deepdelver
polo_deepdelver
Bonne continuation à eux (de la part d'un ancien chroniqueur).
Iskander
Iskander
Merci Sébastien pour apporter ton angle, et je trouve ça très compréhensible, et bien entendu je suis d'accord que il n'y a aucun devoir de maintenir le site.

Ceci étant dit, je pense que l'aspect patrimonial mérite de s'y attarder. Et justement le fait que la maquette devienne désuète peut être vu comme le papier qui jaunit, ou les articles journaux d'antan avec des pubs pour produits qui n'existent plus. Les choses qui ne sont plus à la mode ont aussi leur intérêt, leur patine, que ce soit pour les objets matériels ou digitaux. Il m'est souvent arrivé de lire du matériel internet des années 90, et c'est toujours intéressant, même si ça fait daté en termes de présentation.

Cela n'infirme en aucun cas les raisons personnelles pour le webmaster de débrancher le site, vu que visiblement il y a des aspects psychologiques qui y sont liées.
Oscar de Jarjayes
Oscar de Jarjayes
Merci beaucoup el payo
J'irai voir ça bientôt
prunelles
prunelles
Bonne continuation aussi, d'une chroniqueuse :)

C'était une belle aventure même si je n'ai pas pu y participer autant que certains ici pour des questions de disponibilités essentiellement.

J'ai été triste de voir la disparition, c'est une partie de mon expérience ludique qui s'éteint enlightened

Mais je comprends que ce ce soit énergivore et lourd à porter.

Merci aussi pour les années à porter le Noël Webludique
ndeclochez
ndeclochez
Merci pour les explications sur la disparition de ce site.

C'était une bonne source d'informations pour moi. Où je pouvais me retrouver facilement et aisément dans les critiques construites des jeux et des sorties.

Bon courage à l'équipe "ludigaume" et merci pour toutes ces années.

 
limp
limp
La fièvre du jeu, le blog de Faidutti, ludigaume , Mon petit Ludigaume, sans parler de ceux devenus moribonds ...   :(
leKbis
leKbis
Merci à l'équipe Ludigaume pour toutes ces années à alimenter ce site qui était devenu une référence.
Au-delà du regret pour  nous lecteurs de perdre tout l'historique du site, il y a une série d'été entamée par "Damien" sur les jeux à deux, qui était très prometteuse, et qui tourne donc court: va-t-elle se poursuivre ailleurs ou y aura-t-il moyen de récupérer ces articles?
enpassant
enpassant
Oscar rapace dit :
certains se souviennent peut-être de moi, bien que j'en doute
Si, si, il y a encore des vieux qui se souviennent. 
Oscar de Jarjayes
Oscar de Jarjayes
enpassant dit :
Oscar rapace dit :
certains se souviennent peut-être de moi, bien que j'en doute
Si, si, il y a encore des vieux qui se souviennent. 

Bonjour enpassant, je me souviens de toi comme un vrai coquin toujours porteur de bons (jeux de) motslaugh

Rodenbach
Rodenbach
Oscar rapace dit :
enpassant dit :
Oscar rapace dit :
certains se souviennent peut-être de moi, bien que j'en doute
Si, si, il y a encore des vieux qui se souviennent. 

Bonjour enpassant, je me souviens de toi comme un vrai coquin toujours porteur de bons (jeux de) motslaugh

Ça n'a fort heureusement pas changé 

Salmanazar
Salmanazar
Oscar rapace dit :Bonjour les ami.es,

certains se souviennent peut-être de moi, bien que j'en doute, je suis un personnage d'un autre âge, quand il m'était offert de co-écrire des papiers avec M.Guillaume Chifoumi sur Petit Peuple, et que j'avais la joie d'affronter M.Phal lors de joutes enflammées mais néanmoins amicales.
Bref, il se peut que certain(e)s parmi les Grands Anciens se souviennent de celui qui portait la particule de Jarjayes.

Toutefois ce n'est pas pour évoquer ces temps révolus, et encore moins pour mon ego, que je viens vous quérir, mais pour partager avec vous la tristesse d'avoir vu que Ludigaume, site de référence depuis si longtemps avait jeté l'éponge.
Avec cette disparition, c'est un peu de la culture ludique de fonds qui s'éteint aujourd'hui, celle que l'on avait plaisir à déguster, comme un bon croissant du matin, avec des mots qui sonnaient juste et bien, avec passion mais recul, avec enthousiasme mais sagesse.
Un monument ferme ses portes avec la clôture de Ludigaume.

https://www.ludigaume.be/

Et le pire, c'est que cela passerait presque inaperçu.
Comme les funérailles d'un Gatsby qui n'a plus rien de Magnifique.

Je veux dire merci à Ludigaume, et son équipe, à mon Petit Ludigaume, je veux me remémorer les couleurs et l'ergonomie du site, le travail colossal qu'ils ont offert à chacun de nous.
Et par-delà l'abîme du temps, comme dirait le dépressif de Providence, je m'interroge sur l'actualité et l'avenir des textes à lire, au regard des vidéos de règles, tests et autres chaînes qui prolifèrent, parfois pour le bien du joueur.se, parfois comme une épidémie d'images sans vertus.

Nous vivons une époque formidable, où la rapidité et la facilité de la vidéo côtoient la possibilité d'apprécier l'effort de lire encore.
L'un n'est pas l'adversaire de l'autre, mais son complément.
Puissions-nous toujours avoir des Ludigaume qui nous éclairent par la qualité des mots.



Je n'avais pas posté ici depuis 2012.
La vie m'a amené à d'autres Révolutions (intérieures)
Bien dévoué à vous 
Oscar (de Jarjayes pour qui appréciait le personnage)


 

Me souviens de Oscar de Jarjayes. Je sais pas pourquoi, ça me fait aussi penser à un jeu dont je me rappelle plus le nom : Marie rose, Marie Antoinette….

limp
limp
Moi, Oscar, c'est au jeu Morrigan que je l'associe ... ;)
Le Zeptien
Le Zeptien
jmguiche dit :Le temps passe et tout s’efface.

Ludigaume après de nombreuses années de contribution a fait le choix de tourner la page, de passer à autre chose.

Merci à lui, bon vent pour ses nouvelles façon d’occuper son temps.

Je n’ai pas à être triste quand quelqu’un fait un choix librement.
 

Oui, c'est mon sentiment aussi. D'une manière générale, on a aujourd'hui du mal à admettre que les choses puissent avoir une fin. Par exemple, il y a des gens qui voudraient que certaines séries ne s'arrêtent jamais...dans le monde du jeu, on voit des joueurs ne pas se remettre de la disparition d'un éditeur, ou qu'un auteur ne fasse plus grand chose de bien...

Concernant Ludigaume, évidemment cela m'attriste mais voilà, c'est un choix et puis c'est toujours plus facile pour ceux qui se contentent d'être de simples visiteurs... entretenir un site, c'est du temps, du travail...

Donc bonne route à lui pour la suite et merci pour tout ce qu'il a fait. C'est un site que je consultais assez régulièrement, je dois avoir quelques pages imprimées sur des règles ou critiques rangées précieusement dans un classeur. 

 

Oscar de Jarjayes
Oscar de Jarjayes
Salmanazar dit :
Oscar rapace dit :Bonjour les ami.es,

certains se souviennent peut-être de moi, bien que j'en doute, je suis un personnage d'un autre âge, quand il m'était offert de co-écrire des papiers avec M.Guillaume Chifoumi sur Petit Peuple, et que j'avais la joie d'affronter M.Phal lors de joutes enflammées mais néanmoins amicales.
Bref, il se peut que certain(e)s parmi les Grands Anciens se souviennent de celui qui portait la particule de Jarjayes.

Toutefois ce n'est pas pour évoquer ces temps révolus, et encore moins pour mon ego, que je viens vous quérir, mais pour partager avec vous la tristesse d'avoir vu que Ludigaume, site de référence depuis si longtemps avait jeté l'éponge.
Avec cette disparition, c'est un peu de la culture ludique de fonds qui s'éteint aujourd'hui, celle que l'on avait plaisir à déguster, comme un bon croissant du matin, avec des mots qui sonnaient juste et bien, avec passion mais recul, avec enthousiasme mais sagesse.
Un monument ferme ses portes avec la clôture de Ludigaume.

https://www.ludigaume.be/

Et le pire, c'est que cela passerait presque inaperçu.
Comme les funérailles d'un Gatsby qui n'a plus rien de Magnifique.

Je veux dire merci à Ludigaume, et son équipe, à mon Petit Ludigaume, je veux me remémorer les couleurs et l'ergonomie du site, le travail colossal qu'ils ont offert à chacun de nous.
Et par-delà l'abîme du temps, comme dirait le dépressif de Providence, je m'interroge sur l'actualité et l'avenir des textes à lire, au regard des vidéos de règles, tests et autres chaînes qui prolifèrent, parfois pour le bien du joueur.se, parfois comme une épidémie d'images sans vertus.

Nous vivons une époque formidable, où la rapidité et la facilité de la vidéo côtoient la possibilité d'apprécier l'effort de lire encore.
L'un n'est pas l'adversaire de l'autre, mais son complément.
Puissions-nous toujours avoir des Ludigaume qui nous éclairent par la qualité des mots.



Je n'avais pas posté ici depuis 2012.
La vie m'a amené à d'autres Révolutions (intérieures)
Bien dévoué à vous 
Oscar (de Jarjayes pour qui appréciait le personnage)


 

Me souviens de Oscar de Jarjayes. Je sais pas pourquoi, ça me fait aussi penser à un jeu dont je me rappelle plus le nom : Marie rose, Marie Antoinette….

Oui en effet, c'était autour de 2010/2011:
j'avais participé humblement à ça:

Tric Trac
et ensuite publié ça:

Tric Trac
avec une entrevue mémorable à Cannes avec Phallaugh

Anecdote marrante: un des vigiles (à mon époque on dirait plutôt un garde Suisse) ne voulait pas me laisser entrer dans le salon éditeurs/auteurs, jusqu'à ce qu'il voie mon badge, et là, tout confondu en excuse il me dit: " Oh mais vous êtes Oscar de Jarjayes? Toutes mes excuses, entrez Monsieur de Jarjayes"...broken heart

ça sonnait un peu comme: "Oh mais vous êtes Victor Hugo?"

soze
soze
Merci pour l'ouverture du sujet, qui est plein d'humanité, de culture et affiche une certaine tentative de prendre de la hauteur. Et la réponse est oui: victoire de l'image sur le texte, de la communication sur la critique, de la simplicité sur la complexité. Mais j'ai un  peu d'espoir: je suis curieux de voir ce qu'en tireront comme analyse les différents médias ludiques, qui étaient bien silencieux à la première alerte. Cette fin n'est pas celle d'un site sans activité depuis des années, pas celle de la première version de Proxi jeux ou de Tric Trac version Phal. C'est une histoire différente.
 
MacNamara
MacNamara
soze dit :je suis curieux de voir ce qu'en tireront comme analyse les différents médias ludiques, qui étaient bien silencieux à la première alerte.

Pour avoir une analyse, il faut un minimum d'éléments. Parce que sans le post de Sebduj, on pourrait autant croire qu'il s'agit d'un problème technique que d'un acte délibéré.

Si on en croit Sebduj, il s'agit surtout d'une réorientation des priorités de Ludigaume (santé, centre d'intérêt...). Là dessus il n'y a pas grand chose à analyser, si ce n'est l'incapacité à passer le flambeau.
La politique de la terre brulée c'est rarement productif.

Pour les autres raisons possibles, qui touchent aux réactions suite à certains articles, il faut un peu plus de billes (des éléments nouveaux depuis la fermeture temporaire du site??).

En tout cas, je ne vois pas du tout la relation entre la fermeture du site Ludigaume et "la fin des avis littéraires". Sur pas mal de sites, des gens donnent un avis par écrit sur leurs expériences de jeux (un au hasard : tric-trac, même si ce n'est pas le plus actif). Le fait que les avis vidéos (youtube en tête) se multiplient ne retire rien à la profusion des avis écrits, certains sites ayant le vent en poupe (le Labo des jeux, le Depuncheur...).

XavO
XavO
Le proprio, François, souhaitait déjà arrêter cette activité depuis quelques temps. Comme déjà dit, cela représente beaucoup de travail pour faire vivre le site et il faut vraiment beaucoup de motivation pour s'y atteler aussi longtemps. François a renvoyé à chaque rédacteur tout le contenu produit jusqu'à aujourd'hui (rien que de faire le tri, ça en fait du boulot !). Nous pouvons donc le remettre en ligne.

L'épisode "instagrameuses" de janvier a également laissé des traces sur les réseaux sociaux de Ludigaume (suppression de comptes, haters...), mais également en termes motivationnels. Pour ma part, je n'ai plus écrit un seul article depuis lors : cela m'est devenu impossible. Pour le coup, en matière de jeux de société, cet événement montre de façon éclatante la victoire de l'image promotionnelle sur l'analyse écrite. Nous avons commis une erreur, réelle, et elle fut chèrement payée.

 
MacNamara
MacNamara
Merci de transmettre un peu d'infos sur le pourquoi du comment. Je comprends bien la baisse de motivation (progressive au cours de années, brutale après la polémique de janvier).

La seule chose que je ne comprends pas c'est
 

Pour le coup, en matière de jeux de société, cet événement montre de façon éclatante la victoire de l'image promotionnelle sur l'analyse écrite.

Il y avait un combat entre "l'image promotionnelle" (je ne comprends pas ce terme, ça veut dire publicité?) et l'analyse écrite? Et tous les sites qui décortiquent les jeux, ou simplement offrent un espace pour des retours d'expériences, ils ont perdu ce combat aussi?
J'ai un peu l'impression que Ludigaume était un étendard, il est capturé donc la guerre est finie. C'est assez condescendant pour les autres sites.
Iskander
Iskander
XavO dit :Le proprio, François, souhaitait déjà arrêter cette activité depuis quelques temps. Comme déjà dit, cela représente beaucoup de travail pour faire vivre le site et il faut vraiment beaucoup de motivation pour s'y atteler aussi longtemps. François a renvoyé à chaque rédacteur tout le contenu produit jusqu'à aujourd'hui (rien que de faire le tri, ça en fait du boulot !). Nous pouvons donc le remettre en ligne.

C'est un élément important, que le lecteur lambda comme moi ignorait. Bien sûr on discute sur base de ce que l'on sait, c'est à dire la perte de contenu généré par une communauté. Vu que des éléments apparaissent au compte gouttes, sans doute que on verra les choses différemment.