Karis
Karis
Molmo dit:Presqu'un an après je reviens sur ce sujet parce que j'ai essayé il y a peu Amyitis avec son extension.
Je ne croyais pas tellement à l'effet "+" de cette extension et en fait, je suis soufflé ! Bravo, c'est du grand art ! :pouicbravo:
J'ai vraiment hâte de l'essayer à 4.
Juste pour être sur, l'extension avait été enlevé d'Amyitis car jugé trop compliqué au début ? Ou est-ce vraiment un réel ajout venu par la suite ?


Les deux mon capitaine !

Le concept du palais existait depuis le début du jeu (avec un principe de Nobles pour avancer et des bonus de fin de tour), mais il a été retiré car nous jugions Amyitis bien suffisamment compliqué comme cela.

Quand nous avons décidé de le rajouter nous avons également amélioré le concept. Donc il y a pas mal de petits changements par rapport aux origines.
fdubois
fdubois
BERI m'a fait découvrir Amyitis en ligne et je dois dire que les 3 premières parties m'avait laissé un peu dubitatif : sentiment d'être toujours à la rue, en décalage à la caravane, d'être mené par le bout du nez par mon adversaire, de me faire avoir sur les majorités aux temples, de ne jamais arriver à récupérer une plante, de toujours manquer d'une thune ou d'un chameau.

3 grosses tôles (91-58, 91-61, 85-76) et j'ai décidé de lâcher l'affaire et de passer à autre chose devant ce jeu qui m'a semblé faire la part (trop) belle à l'expérience.

Ceci dit, j'étais titillé par ce que ce jeu m'avait proposé : de la planification, de l'optimisation, de l'interaction (voir du pourrissage), des luttes à tous les niveaux et tout au long de la partie : bref, un jeu bien exigeant, dynamique et sans temps mort.

Je m'y suis remis plus sérieusement 3 mois plus tard. J'ai eu le déclic et ce fut enfin la révélation : un jeu addictif au possible, malin, bien pensé, qui tourne comme une petite horloge.

Ce jeu est d'une finesse rare. Tout a été pensé et micro-réglé au quart de poil pour apporter tension et choix cornéliens :

- les champs et leur double bonus croisés : on est incité à déclencher la majorité pour gagner une ressource joker qui va nous apporter de la polyvalence....tout en offrant une plante au joueur détenant la majorité.

- le recrutement des cartes métiers : le système permet de toujours faire monter les coûts. De plus, on peut s'amuser à inciter (voir obliger) les autres joueurs à sélectionner des métiers qui vont nous arranger. Brillantissime !

- l'irrigation des champs : toujours cette notion de bien peser ses intérêts et ceux des autres joueurs. Quand irriguer ? où ?. L'analyse des ressources des autres joueurs et l'anticipation du mouvement de la caravane sont cruciaux ici. L'irrigation permet d'ouvrir le jeu, de contrôler le nombre de tours et les bonus de majorité. Tout ca en posant un seul cube :shock:

- les cartes cour : leur nombre va en s'amenuisant au fur et à mesure que leur niveau augmente. Ceci apporte un degré de tension sur l'irrigation et le déplacement de la caravane (plantation, achat de carte cour). La lutte sur les cartes cour permet de coupe l'herbe sous le pied à nos adversaires tout en nous apportant un bonus.

- les temples et la procession : une lutte féroce s'engage tout au long de la partie pour l'attribution d'une malheureuse ressource (denrée, thune ou chameau). Mais cette ressource fera très souvent la différence et il est suicidaire d'abandonner le contrôle des temples aux autres joueurs.

Il faudra saisir les opportunités qui se présenteront à nous (attention à la tentation du diable :wink:). Le tout est de s'être préparé à saisir ces opportunités par un timing approprié et une lecture du rythme des différents aspects du jeu (synchro champs/caravane, irrigation, procession...).

J'enchaine depuis les parties en ligne et j'ai même commandé le jeu chez mon crémier (d'ailleurs de dois aller le récupérer :wink:).

Merci encore à Ystari pour cet excellent jeu.
Väinämöinen
Väinämöinen
Bonne idée que de remonter ce sujet, j'avoue qu'on m'avait fait découvrir le jeu peu après sa sortie et que je l'avais trouvé sympa, sans plus, sur deux-trois parties maximum à l'époque... et que je l'ai redécouvert sur BGA en y prenant de plus en plus goût, vu sa richesse effective.

Après avoir relu l'ensemble de la discussion, le point qui me surprend peut-être le plus (mais m'explique sans doute pourquoi j'éprouve de fortes difficultés à rivaliser avec les joueurs du top 3 BGA), c'est l'insistance donnée à l'analyse du jeu des autres : sauf de manière marginale, ou pour arracher certains objectifs (j'aime jouer avec le caravanier 2...), une grande partie de mon plaisir de jeu tient au contraire à ce qu'il s'agit d'un jeu de gestion/calcul où l'on peut globalement jouer "à l'instinct", suivant l'impulsion du moment quand son tour revient... Je suppose que c'est aussi pour ça que je préfère jouer caravanier, ça laisse une bien plus grande adaptabilité quand c'est nécessaire, à condition de ne pas se bloquer sur une seule stratégie. Mais quand bien même, je pense vraiment que le "tempo" peut se ressentir plus qu'il ne se calcule, pour le coup (ou alors, le fait de jouer suivant son tempo oblige les autres à s'y adapter et rend moins nécessaire de se concentrer sur le leur, possible aussi).

Mais c'est aussi toute la force du jeu, le fait d'obliger à se réadapter à chaque fois aux conditions créées par les autres, tout en s'efforçant de les orienter un minimum. S'il n'y a pas de stratégie gagnante à tous les coups, il y en a, selon le profil de joueur que l'on est, plus efficaces que d'autres... Bon, en même temps, la dernière que j'ai gagnée, c'est sans Palais et sans Caravanier, donc on peut toujours se retourner et trouver des solutions différentes (accessoirement, avec un écart de points important auquel je ne m'attendais pas tant j'avais l'impression que mes adversaires étaient, au moins sur le début du jeu, plus efficaces que moi - merci les jardiniers qui m'ont offert les tuiles de niveau 3...).

Le seul problème, finalement, est que le jeu en ligne oblige à se concentrer sur le jeu deux joueurs, tant il est compliqué de trouver trois motivés ensembles, et que la manière d'appréhender notamment les temples change du tout au tout - et ce qui fait que sur les parties à 3, il faut vraiment de forcer à changer de mode de pensée pour ne pas se faire ravager. Il va falloir que je réfléchisse à un éventuel achat, quand même...
Béarn
Béarn
Pour les raisons déjà évoquées et rappelées par les deux intervenants précédents, Amyitis est, plus de 5 ans après sa sortie, un de mes trois jeux préférés, et indéboulonnnable.
Karis a déjà écrit qu'il souhaiterait le réimprimer pour le toiletter graphiquement : j'espère que le toilettage ne sera qu'esthétique, sans toucher au jeu.
fdubois
fdubois
Väinämöinen dit:...Bon, en même temps, la dernière que j'ai gagnée, c'est sans Palais et sans Caravanier, donc on peut toujours se retourner et trouver des solutions différentes (accessoirement, avec un écart de points important auquel je ne m'attendais pas tant j'avais l'impression que mes adversaires étaient, au moins sur le début du jeu, plus efficaces que moi - merci les jardiniers qui m'ont offert les tuiles de niveau 3...).

J'étais de la partie et je pensais que tu aurais beaucoup plus de mal sans caravane et sans palais. Comme quoi, toutes les combinaisons sont viables tellement il y a de possibilités d'une partie à l'autre en fonction des joueurs, de leur façon de jouer et du déroulement de la partie.

Le jeu à 3 est vraiment excellent et moins impitoyable que la configuration 2 joueurs car :
1/ il y a des bonus aux temples pour le deuxième
2/ il y a bien souvent un allié de circonstance parmi les 2 autres joueurs

Et ca change tout...
Väinämöinen
Väinämöinen
fdubois dit:
Väinämöinen dit:...Bon, en même temps, la dernière que j'ai gagnée, c'est sans Palais et sans Caravanier, donc on peut toujours se retourner et trouver des solutions différentes (accessoirement, avec un écart de points important auquel je ne m'attendais pas tant j'avais l'impression que mes adversaires étaient, au moins sur le début du jeu, plus efficaces que moi - merci les jardiniers qui m'ont offert les tuiles de niveau 3...).

J'étais de la partie et je pensais que tu aurais beaucoup plus de mal sans caravane et sans palais. Comme quoi, toutes les combinaisons sont viables tellement il y a de possibilités d'une partie à l'autre en fonction des joueurs, de leur façon de jouer et du déroulement de la partie.


Oui, c'est ce qui m'a surpris... mais se focaliser sur les tuiles a eu du bon finalement - en partie grâce à toi, d'ailleurs, vu que tu m'as mis régulièrement à portée des bonnes plantes en avançant pour le palais.

Bon, un contre-exemple, je me suis fait démonter à deux cet après-midi par quelqu'un qui a mieux dansé que moi... et sans pouvoir rattraper le rythme, ça devient tout de suite plus difficile...
fdubois
fdubois
Belle partie à 2 hier contre l'ami Beri.

Sentiment bizarre car j'ai mené la danse pendant toute la partie et eu le sentiment d'être plutôt pas mal grâce à une stratégie Babylonienne couplée à de l'irrigation, du Marduk et des palais opportunistes.

J'ai trouvé que "Babyloner" (2 ressource à chaque fois) était très compétitif : grâce à la caravane niv 2, on peut stocker et être à l'aise sur le déplacement de la caravane.

J'avais également le niveau banquier max et par conséquent un nombre récurrent de PP assez important.

J'ai planté peu et je termine à 27 points de Beri (101-74). 26% : c'est énorme je trouve au final. Le bonus Amyitis de Beri a pesé lourd dans la balance (il a planté 8 fois, moi 2).

J'ai manqué de chameau à des moments cruciaux de la partie et je pense que ca s'est joué la dessus. Cette option stratégie nécessite d'aller à Ishtar et Tammouz et d'accumuler. "Babyloner", c'est 8 PP à chaque fois, sans compter les bonus d'irrigation.

Mais je réessaierai cette stratégie, tellement fun à mener.
Molmo
Molmo
Je crois que Beri fait partie des 5 meilleurs joueurs sur BGA, et je suis bien content de l'avoir battu deux fois de peu alors qu'il m'avait mis 5 ou 6 roustes avant....

Ce jeu est en train d'avoir une seconde vie de mon côté ! :pouicok:
petezahh
petezahh
Disons que beri est en effet très très solide à ce jeu. Mais je pense aussi qu'il est absolument nécessaire de découvrir ce jeu avec une personne du même niveau. Jouer contre un joueur expérimenté ne peut que dégoûter le débutant qui n'aura aucune chance de l'emporter (comme pas mal d'autres jeux), mais qui va le savoir dès les premiers tours de la partie (et c'est là où Amytis est plus exigeant que la moyenne).

Pour moi, il faut :
- découvrir le jeu avec un autre débutant
- jouer ensuite (après 4-5 parties) contre des joueurs expérimentés pour "apprendre".
fdubois
fdubois
Je suis d'accord la dessus.

J'en suis à 17 parties et 1 seule victoire, contre les mêmes adversaires qui sont confirmés. Ils me disent que je planifie/calcule trop et qu'ils jouent à l"instinct". Je veux bien mais, quand je vois leur niveau, j'ai quand même du mal à les croire.
beri
beri
Molmo dit:Je crois que Beri fait partie des 5 meilleurs joueurs sur BGA
faisait, avec tes conneries :evil:
et je suis bien content de l'avoir battu deux fois de peu alors qu'il m'avait mis 5 ou 6 roustes avant....
Ce jeu est en train d'avoir une seconde vie de mon côté ! :pouicok:
cool! :) d'ailleurs on te voit plus depuis mes deux défaites contre toi. T'as peur du retour de bâton? :twisted:
petezahh dit:1)Disons que beri est en effet très très solide à ce jeu.
2)Mais je pense aussi qu'il est absolument nécessaire de découvrir ce jeu avec une personne du même niveau. Jouer contre un joueur expérimenté ne peut que dégoûter le débutant qui n'aura aucune chance de l'emporter (comme pas mal d'autres jeux), mais qui va le savoir dès les premiers tours de la partie (et c'est là où Amytis est plus exigeant que la moyenne).
Pour moi, il faut :
- découvrir le jeu avec un autre débutant
- jouer ensuite (après 4-5 parties) contre des joueurs expérimentés pour "apprendre".
1) même si tu m'as poutré sur une partie à 3 :mrgreen: et je dirais pas "très très" (cf mon second point)
2) c'est vrai. J'ai moi-même fait une partie contre le n°1 hier, genre allez on sait jamais, je peux ptet me débrouiller. Et c'est vrai qu'une rouste pareille ça refroidit sacrément.
petezahh
petezahh
C'est différent sur une partie à 3... Moins implacable qu'à 2, et je ne sais plus trop si je jouais derrière toi ou pas (effet PR, toussa toussa)

Pour le point 2, je persiste à dire que tu es bon à ce jeu, mais en effet, sur BGA, sur chaque jeu, il y a des palliers jusque dans le top5.
Molmo
Molmo
beri dit:
Molmo dit:Je crois que Beri fait partie des 5 meilleurs joueurs sur BGA
faisait, avec tes conneries :evil:
et je suis bien content de l'avoir battu deux fois de peu alors qu'il m'avait mis 5 ou 6 roustes avant....
Ce jeu est en train d'avoir une seconde vie de mon côté ! :pouicok:
cool! :) d'ailleurs on te voit plus depuis mes deux défaites contre toi. T'as peur du retour de bâton? :twisted:


je veux pas y revenir trop souvent pour rester affuté et pas trop me dégouter.... mais c'est vrai que j'ai peur à la rouste que je peux prendre derrière.

Et je confirme qu'il ne faut pas trop planifier, il faut jouer un peu à l'instinct et savoir s'adapter à tout genre de situation.
par contre à 2, ça pardonne pas.. je me tenterais bien une partie à 3 ou 4 sur BGA quand même
Väinämöinen
Väinämöinen
Molmo dit:
2)Mais je pense aussi qu'il est absolument nécessaire de découvrir ce jeu avec une personne du même niveau. Jouer contre un joueur expérimenté ne peut que dégoûter le débutant qui n'aura aucune chance de l'emporter (comme pas mal d'autres jeux), mais qui va le savoir dès les premiers tours de la partie (et c'est là où Amytis est plus exigeant que la moyenne).
Pour moi, il faut :
- découvrir le jeu avec un autre débutant
- jouer ensuite (après 4-5 parties) contre des joueurs expérimentés pour "apprendre".

Là, j'avoue que j'ai essayé récemment d'expliquer le jeu sur BGA à un débutant complet (qui avais lu les règles mais jamais joué), et même en essayant avant ou après coup d'expliquer un peu le pourquoi de certaines actions de ma part, ou erreurs de la sienne, et en me montrant assez gentil sur les parties retorses du jeu, je ne suis pas sur que ça se soit montré efficace. Sur table, peut-être, mais en ligne, c'est sans doute impossible de correctement initier un débutant.

beri dit:1) même si tu m'as poutré sur une partie à 3 :mrgreen: et je dirais pas "très très" (cf mon second point)
2) c'est vrai. J'ai moi-même fait une partie contre le n°1 hier, genre allez on sait jamais, je peux ptet me débrouiller. Et c'est vrai qu'une rouste pareille ça refroidit sacrément.


Oui, les parties à 3, ça ne compte pas... :p
Et clairement, le top 3, ils font vraiment peur quand je joue contre eux... C'est là la limite très nette du jeu à l'instinct contre ceux qui calculent vraiment, je suppose. A un certain moment, le talent prime...
beri
beri
Up en souvenir d’un excellent jeu et d’une époque où on discutait stratégie pendant des pages.
beri
beri
L'occasion de remettre ici le CR d'une partie épique (pléonasme)
 

Une – encore – exceptionnelle partie d’Amyitis, qui m’a – encore – montré tout ce que ce jeu a sous la pédale.

3 joueurs : moi-même, Youps (joueur aguerri) et Nico (débutant mais pas manchot).

J’atteins le niveau max de banquier, tandis qu’ils me privent de caravanier et de palais. Ainsi, d’un côté, je me vois rapidement privé d’une source potentiellement importante de PV et je devrai compenser ça autrement, le moyen le plus simple étant de planter, ce qui exige de maîtriser la caravane. Mais de l’autre côté, je suis aussi à la merci de leurs déplacements de caravane. Ça va être compliqué…

Pour ne rien arranger, Youps donnera plusieurs raisins à Nico, me privant par les mêmes occasions d’un jardinier à chaque fois*. Je ne suis décidément pas près de pouvoir planter efficacement. La troisième fois, il argue que c’est bien ce qu’il a de mieux à faire, jugeant que Nico n’était pas une menace en l’état (très bon jugement qui se vérifiera à la fin).

Ayant le banq3, il me reste une option : jouer la montre, pour profiter au maximum des 2 PV qu’il me rapporte et attendre que les bonnes occasions se présentent. Je prends donc un maximum d’ingénieurs et m’efforce d’irriguer là où cela n’ouvre pas de nouvelles possibilités de planter, faisant donc durer la partie. Cela tombe bien, d’ailleurs (ce jeu est tellement bien conçu…), car prendre des chameaux et des ressources ne me serait pas très utile, tant mes adversaires maîtrisent la caravane. Donc en attendant des jours meilleurs, je marque des PV. Maigre consolation, mais consolation quand même. Et je complète avec quelques prêtres.

Youps plante tellement (carav +4) qu’il décroche les 10 PV de fin de partie. Ça sent vraiment le roussi… Je ne me vois pas remonter et je n’arrive toujours pas à faire d’étincelles côté caravane. Je perdrai même 2-3 ressources à cause de la limite de stockage. Nico grimpe dans le palais et je vois son potentiel de points devenir réalité.

Par défaut, je continue d’irriguer de façon trollesque, tout en occupant assez efficacement les temples.

Je plante une première, puis une deuxième fois, mais je n’ai pas assez de carburant pour continuer.

Lorsque enfin, en fin de partie, je parviens à planter ma 4e parcelle (synonyme de 5 PV de bonus), pour éviter que la fin de partie ne tourne au vinaigre, Youps calcule que s’il met fin à la partie, il aura 2-3 PV de retard sur moi. Je suis remonté, je n’en reviens pas. De bon sens, il prolonge donc la partie d’une manche, mais cette dernière ne fera qu’empirer les choses pour lui, Nico venant lui renifler les roues de plus près, et je m’imposerai, incrédule, 75-67-64 avec une stratégie banquier + irrigation (+ temples).

Bref, avec cette victoire, Amyitis me rappelle à quel point il est riche en options tactiques et stratégiques viables, comme tout est possible. J’en ressors époustouflé, émerveillé, ne trouvant d’autre mot que "parfaite" pour décrire sa mécanique. Il renferme tant de choses, tellement d’aspects qui me ravissent : gestion du tempo, analyse des options adverses, options hautement tactiques (prêtres), leviers de contrôle sur la fin de partie (ingénieurs), axe de développement qui incite à la repousser (banquier), axe qui permet de l’accélérer (caravanier, mais insuffisant), axe qui permet une flexibilité de folie mais dont peuvent profiter les autres avec une bonne lecture du jeu (caravanier), gains ponctuels progressifs (palais – attention à ne pas arriver en haut trop vite, sous peine de se perdre en pouvoir de nuisance), etc., etc.

Quel jeu !!!

*Si je me suis fait avoir 2-3 fois sur les jardiniers, c’est parce que j’ai tâché de mettre en œuvre un enseignement de mon expérience de ce jeu : ne pas laisser le vin à un joueur ayant un carav2. Pour cette raison, j’évitais fortement de me placer dans l’avant-dernière case d’un champ, ce qui m’empêchait de m’assurer le jardinier et incitait Youps, à ma gauche, à s’y placer pour que Nico, à ma droite, déclenche une égalité et annule le gain du jardinier. Me faire avoir de la sorte 2-3 fois, de façon calculée, ne m’a pas empêché de gagner. Quel jeu !!!

bilbokristof
bilbokristof
@ beri:

merci pour ce CR! J'apprends petit, je n'ai du faire que 6 ou 7 parties.

Vivement que je rejoue ma prochaine. J'aime vraiment beaucoup. Facile d'accès niveau règles avec une profondeur de jeu immense, de l'interaction et de la gestion, tout ce que j'adore.

Je ne peux qu'inciter à mon humble niveau les amateurs du genre à jouer ou rejouer à cette pépite.
polo_deepdelver
polo_deepdelver
Beri, promis, on rejoue ensemble en 2019 ! À Amyitis ou autre chose...
beri
beri
Yes Deep ! Et ce sera à Amyitis ou à Amyitis :-P
fati 2020
fati 2020
je remonte le sujet car je me plonge dans ce jeu. j'ai un doute sur le fait d'être le dernier à passer. Ce joueur reçoit-il aussi 1 talent?

Merci
beri
beri
Et tu fais bien.
Non, tu reçois un talent quand, après avoir passé, tu vois ton tour revenir.
Quand le dernier à passer passe, la distribution d’argent s’arrête.
fati 2020
fati 2020
Ok, Ca veut dire que si tout le monde passe les uns après les autres, personne ne gagne d'argent?

merci
beri
beri
Correct.
beri
beri
polo_deepdelver dit :Beri, promis, on rejoue ensemble en 2019 ! À Amyitis ou autre chose...

Mon historique me montre que la promesse n’a pas été tenue. On la re-pose pour 2022 ?

D’ailleurs dans un autre topic, tu avais dit :

J'y ai rejoué au SJSP le we dernier, et j'avais oublié les incroyables sensations de cette merveille

Le Zeptien
Le Zeptien
(Ben moi, je dirai rien parce que personne ici ne veut entendre parler de l'extension du Palais. Le Zeptien qui ne fait que passer). smiley
polo_deepdelver
polo_deepdelver
Oui bon, ça va hein !
surlepoint
surlepoint
Ce jeu est tellement bien que juste imaginer des gens y jouer me fait plaisir.
Merci BGA car sinon pas eu beaucoup d'occasion de le sortir en vrai.