26
réponses
3
followers
Par : Govin | jeudi 4 novembre 2021 à 10:54
Default
Govin
Govin
Je vous propose de mettre vos connaissances de la langue française à rude épreuve. En fait, pas tant avec cette première batterie de questions (j'en ai les mains qui tremblent de peur d'écrire une coquille au beau milieu d'un challenge portant sur l'orthographe).

L'idée est de vous confronter à quelques problématiques orthographiques, grammaticales, ou lexicales, que vous pouvez rencontrer dans vos exercices quotidiens d'écriture.
Je ne serais que trop vous conseiller de ne pas vérifier vos réponses à l'aide d'un moteur de recherche, et de déconnecter votre correcteur orthographique.. Ca n'aurait strictement aucun intérêt, sinon.

Veillez à répondre en invisible, en ne laissant apparaître que le numéro de la question. (Pour ce faire, vous sélectionnez la partie du texte que vous voulez masquer et vous changez sa couleur en optant pour le blanc).

Je posterai les réponses ce week-end, et celui qui aura le mieux répondu pourra relancer. Rien ne l'oblige à rester sur cette matière, il pourra aussi bien partir sur de la géographie ou des mathématiques par exemple, sans trop s'isoler dans des sujets de niche cependant.

Challenge n°1: le français et moi

1- Pouvez-vous expliquer ce qui différencie l'usage de ces deux mots:  deuxième et second ?

2- Accordez les adjectifs en italique: parapluies bleu clair, yeux jaune, cheveux mauve, fleurs violet.

3- Comment écrire: moucharabier, moucharabié, moucharabiet, moucharabieh, mouche à rabiais.

Tric Trac

4- Mettez ces mots au pluriel: scénario, match, pneu, joujou, final, terminal, ail,  et amour débutant

5- Quelle est la bonne orthographe: maison de plein pied / de plain-pied / de pleinpied et terre-plein / terreplein / terre-plain

6- Quelle phrase est juste ?

Je me ballade en écoutant une ballade.
Je me ballade en écoutant une balade.
Je me balade en écoutant une balade.
Je me balade en écoutant une ballade.

7- Conjuguez les verbes en italique:

Il est arrivé après que je (être) parti.
Elle a répondu avant que je (être) arrivée.

8- Mettez ces noms composés au pluriel:

un va-et-vient
un abat-jour
une demi-journée
un cerf-volant

9- Mettez une majuscule là où il devrait y en avoir une:

l'indien prend des cours de français auprès d'éric le provençal, et Pierre, un italien du sud.

10- Mettez un s si nécessaire:

0.5 litre
1.5 gramme
2.1 mètre

Bon courage à vous, et que le meilleur gagne.

 
polo_deepdelver
polo_deepdelver
Je participe ! Et si le correcteur orthographique râle, je reste sur ma première réponse.

 

  1. Si je me souviens bien, après un second, il n'y a pas de troisième (le second est le perdant d'un duel)
  2. bleu clair, jaunes, mauve, violettes
  3. moucharabieh
  4. scénarii, matches, pneus, joujoux, finaux, terminaux, aulx, amours débutantes
  5. maison de plain-pied, terre-plein 
  6. Réponse D : pour la chansonnette, il y a des rimes, donc des répétitions, donc il y a deux L.
  7. après que je suis, avant que je sois
  8. T'es dur, là ! va-et-vient, abats-jour, demies-journées, cerfs-volants 
  9. Mot en majuscule : Indien, Éric, Italien
  10. On ne met le pluriel qu'à "mètre"
Govin
Govin
Ma foi, c'est plutôt pas mal, loïc.
Janabis
Janabis
Il y en a une partie dont je suis sûr ... mais de là à dire la moitié ... & en plus, je fais l'effort de ne pas centrer, je gagne un point de plus ? :P
 
1- Deuxième c'est quand on est après le premier & avant le troisième & second c'est quand il n'y a pas de troisième, on est dernier en fait ^^

2- Parapluies bleus clairs, yeux jaunes, cheveux mauves, fleurs violettes.

3- Moucharabieh.

4- Scénarios (puisque c'est le mot français avec un accent, sinon on peut aussi tolérer scenarii), matchs, pneus, joujoux, finaux, terminaux, ails & amours débutants.

5- Maison de plain-pied & terre-plein.

6- Je me balade en écoutant une ballade.

7- Il est arrivé après que je suis parti.
Elle a répondu avant que je sois arrivée.


8- Des va-et-vients
Des abats-jour
Des demis-journées
Des cerf-volants


9- L'indien prend des cours de français auprès d'Eric le provençal, et Pierre, un italien du sud.

10- 0.5 litre
1.5 gramme
2.1 mètres
achno
achno
10 - juste un chipotage : le sépérateur de décimal en français est la virgule et non le point ;)
Govin
Govin
achno dit :10 - juste un chipotage : le sépérateur de décimal en français est la virgule et non le point ;)

Exact. Hélas, j'utilise des tableaux capricieux au travail, aussi ai-je pris l'habitude d'utiliser le point.

Govin
Govin
Janabis dit :
Il y en a une partie dont je suis sûr ... mais de là à dire la moitié ... & en plus, je fais l'effort de ne pas centrer, je gagne un point de plus ? :P

Tu as déjà plus que la moyenne sans le point de présentation en sus.

Govin
Govin
Résultats:

Challenge n°1: le français et moi

1- Pouvez-vous expliquer ce qui différencie l'usage de ces deux mots:  deuxième et second ?

"Deuxième" suppose qu'il y a une suite, à minima, au moins un troisième, tandis que "second" indique que vous étiez effectivement le perdant d'un duel.

2- Accordez les adjectifs en italique: parapluies bleu clair, yeux jaunes, cheveux mauves, fleurs violettes.

Lorsque les adjectifs de couleurs sont composés ou successifs, ils deviennent invariables. C'est le cas de bleu marine ou de noir et blanc, avec quelques nuances cependant.
Par exemple, on écrira des paires de bottes noir et blanc si toutes les bottes sont noir et blanc, tandis qu'on écrira noires et blanches si certaines sont blanches et d'autres noires.


Les adjectifs de couleur provenant d'un nom commun comme orange, citron, isabelle, ivoire,... sont invariables, sauf quelques exceptions  comme fauve, mauve, vermeil, rose par exemple.

3- Comment écrire: moucharabier, moucharabié (variante acceptée), moucharabiet, moucharabieh, mouche à rabiais.

4- Mettez ces mots au pluriel: scénarios ou scenarii, matches ou matchs (plus fréquents), pneus, joujoux, finals ou finaux maintenant (à force de le voir écrit de la sorte, il a fini par être admis), terminaux, aulx,  et amours débutantes.

Le plus gros piège ici était avec "amour".
Au singulier, le genre du mot amour est masculin.
Au pluriel, il est féminin.


5- Quelle est la bonne orthographe: maison de plein pied / de plain-pied / de pleinpied et terre-plein / terreplein / terre-plain

Plain se dit d'un ouvrage uni, et sans façon.

6- Quelle phrase est juste ?

Je me ballade en écoutant une ballade.
Je me ballade en écoutant une balade.
Je me balade en écoutant une balade.
Je me balade en écoutant une ballade.

7- Conjuguez les verbes en italique:

Il est arrivé après que je suis parti.
Elle a répondu avant que je sois arrivée.

Après que + indicatif.
Avant que + subjonctif.


8- Mettez ces noms composés au pluriel:

un va-et-vient - des va-et-vient
un abat-jour - des abat-jours
une demi-journée - des demi-journées
un cerf-volant - des cerfs-volants

9- Mettez une majuscule là où il devrait y en avoir une:

L'Indien prend des cours de français auprès d'Eric le Provençal, et Pierre, un Italien du sud.

10- Mettez un s si nécessaire:

0.5 litre
1.5 gramme
2.1 mètres


Scores:
Vous étiez très bons tous les deux, faut l'avouer.

Polo l'emporte avec 7 points (24/27), devant Janabis avec 6 points (17/27).
Vicen
Vicen
Le problème de la langue française sont ses règles au cas par cas. Qui s'avèrent urticantes pour les esprits qui préfèrent comprendre la logique, plutôt qu'apprendre par cœur les règles.

Mais exercice intéressant. Merci Govin.
beri
beri
1. Second, c’est quand y a pas de troisième.
2. bleu clair, jaunes, mauve (doute), violettes
3. moucharabieh
4. scénarios (si tu mets l’accent), matches, pneus, joujoux, finals, terminaux, aulx, amours débutantes (je sais pas pk le grand Georges le laisse au masculin)
5. de plain-pied / terre-plein
6. baLade / baLLade
7. suis / sois
8. invariable / invariable / demi-journées / cerfs-volants
9. Indien, Éric le Provençal, Italien, Sud
10. mètres
Default
Govin
Govin
Nouveau challenge que je vous soumets, après avoir trouvé l'exercice très satisfaisant sur un site spécialisé.
Il s'agit, ici, de trouver la bonne répartie.

1. Un amiral britannique dit à Surcouf : "Vous, les Français, vous vous battez pour l'argent ; nous, les Anglais, nous battons pour l'honneur !" Que lui répondit Surcouf ?

- Vous, les Anglais, si seulement vous saviez vous battre.
- Nous allons vous boutez de là, aussi vite que trois et trois font six.
- Monsieur, chacun se bat pour ce qu'il n'a pas.


2. Echange entre deux rivaux politiques du XVIIIe siècle, John Montagu comte de Sandwich et John Wilkes . Montagu dit à Wilkes : "Monsieur, je ne sais pas si vous mourrez sur l'échafaud ou de la syphilis ! " Que répliqua Wilkes ?

- Cela dépend si j'embrasse vos principes ou votre maîtresse.
- Je vous défie en duel. Et vous n’en saurez rien.
- Cessez de pérorer et battez-vous.


3. Cindy Crawford à Amanda Lear : "J'ai beaucoup aimé votre livre ; mais dites-moi, qui vous l'a écrit ?"

- J’aimerais beaucoup le vôtre, quand on vous l’aura écrit.
- Je suis ravie que vous l'ayez apprécié ! Mais dites-moi, qui vous l'a lu ?
- F… you !


4. A la fin d'un dîner donné par Churchill, le maître d'hôtel présente les cigares aux invités ; l'un d'eux en prend cinq et les glisse dans sa poche, en disant : "C'est pour la route !" Que répondit Churchill ?

- Prenez-en autant que vous le désirez, ils sont détestables.
- Rappelez-moi de vous inviter plus souvent.
- Merci d'être venu d'aussi loin.


5. Le prince de Conti était très laid, et sa femme le trompait sans vergogne. Un jour, en partant, il lui dit : "Madame, je vous recommande de ne pas me tromper pendant mon absence !" Que lui répondit sa femme ?

- Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n'ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois.
- Détrompez-vous mon cher, je vous trompe moins vous que l'ennui.
- Qui va à la chasse, perd sa place.


6. Churchill dit un jour à George Bernard Shaw (qui était très maigre, contrairement à son ami) : "A vous voir, tout le monde pourrait penser que la famine règne en Angleterre !" Que répondit Shaw ?

- A vous voir, on pourrait penser que c'est vous qui en êtes la cause !
- Ce n’est pas votre table qui y changera quoi que ce soit.
- Si vous meniez mieux notre pays, personne n’aurait de telles pensées.


7. Sacha Guitry et Yvonne Printemps, son épouse du moment, se promenaient dans un cimetière ; "Lorsque vous serez là, on pourra écrire sur la pierre "enfin froide !" ", déclara Guitry ; que lui répondit Yvonne Printemps ?

- Et quand vous y serez, on pourra écrire sur la vôtre : enfin raide !
- Depuis quand mes chaleurs vous incommodent-elles ?
- Espèce de vieux machin !


8. Louis Jouvet, professeur au Conservatoire National d'Art Dramatique, dit un jour à son jeune élève, François Périer : "Si Molière voit comment tu interprètes Dom Juan, il doit se retourner dans sa tombe !" Que lui répliqua Périer ?

- Comme vous l'avez joué avant moi, ça le remettra en place.
- Permettez-moi de rejouer la scène.
- (interdit, il ne rétorqua rien)


9. "Le maréchal va beaucoup vous manquer ... " dit-on à la femme du maréchal de Boufflers après qu'il fut décédé. Quelle fut la réponse de cette dame ?

- Que vous mourriez sur le champ, que vous, vous, ne me manqueriez pas.
- Si seulement...
- Peut-être, mais au moins je saurai où il passe ses nuits …


10. "Monsieur de Rivarol, combien d'années me donnez-vous ?" demandait une vieille coquette ; que lui répondit-il ?

- Pourquoi vous en donnerais-je, Madame ? N'en avez-vous donc pas assez ?
- Ardue est la réponse tant les années n’ont pas d’emprise sur votre personne.
- La valeur n’attend point le nombre des années.
beri
beri
Réponses : CABCAAAACA
Docky
Docky
En tant qu'amateur des Grosses Têtes, je détiens un certain pourcentage de réponses (mais pas toutes). Je voulais surtout saluer ton effort, Govin, pour proposer à chaque fois deux alternatives plausibles, en plus de la vraie.
el payo
el payo
Premier test (l'orthographe française)

1. Je crois surtout qu’il a été démontré que cette distinction qui a longtemps été à la mode n’a aucune raison d’être. Enfin, la réponse que tu attends c’est : second sous-entend qu’il n’y a pas de troisième.

2. Ah mince c’est une plaie ce truc. Il y a le truc des noms de fruits et légumes invariables, comme marron, que Proute m’a appris il n’y a pas si longtemps. Mais je n’en vois pas là. Je crois que les nuances ne s’accordent pas. Je tente : parapluies bleu clair, yeux jaunes, cheveux mauves, fleurs violettes.

3. Aucune idée. Je ne connaissais pas ce mot. Vu la photo et la sonorité du mot ça a l’air arabe, je tente « moucharabieh »

4. Scenari (italien), matches (anglais), pneus, joujoux, finaux, terminaux, ail (on dit de l’ail, je ne vois pas de pluriel possible), amours débutantes (vieux truc connu des écrivains romantiques :)

5. Maison de plain-pied / Terre-plein. (Pas sûr pour le second).

6. Je me balade en écoutant une ballade.

7. 
Il est arrivé après que je suis parti (c’est comme malgré que… on nous rebat les oreilles avec ça)
Elle a répondu avant que je sois arrivée.


8. Ah, là je vais me viander, c’est sûr…
Des va-et-vient
Des abat-jours
Des demies-journées
Des cerfs-volants


9. L’Indien prend des cours de français auprès d’Eric le Provençal, et Pierre, un Italien du sud.

10. 
0.5 litre
1,5 litres (ça sent le piège… bon je laisse le s, c’est plus que 1).
2,1 mètres.




Deuxième test (les réparties)

Je ne connaissais pas ces réparties. Je devine que ça va être assez simple puisqu'à chaque fois seule une des trois est réellement très spirituelle. 
Je propose :

1. - Monsieur, chacun se bat pour ce qu'il n'a pas.

2. - Cela dépend si j'embrasse vos principes ou votre maîtresse.

3. - Je suis ravie que vous l'ayez apprécié ! Mais dites-moi, qui vous l'a lu ?

4. - Merci d'être venu d'aussi loin.

5. - Monsieur, vous pouvez partir tranquille : je n'ai envie de vous tromper que lorsque je vous vois.

6. - A vous voir, on pourrait penser que c'est vous qui en êtes la cause !

7. - Et quand vous y serez, on pourra écrire sur la vôtre : enfin raide !

8. - Comme vous l'avez joué avant moi, ça le remettra en place.

9. - Peut-être, mais au moins je saurai où il passe ses nuits …

10. - Pourquoi vous en donnerais-je, Madame ? N'en avez-vous donc pas assez ?


Difficile de savoir si elles sont toutes authentiques. 



EDIT : coquille... ça la fout mal
Le Zeptien
Le Zeptien
Pour la proposition 6 des réparties, à ma connaissance, ce n'est pas Churchill qui s'adressait à G.B.Shaw, mais un autre écrivain britannique, G. Chesterton... ce dernier était effectivement un monsieur qui avait un sévère embonpoint. 
Sinon pour les amateurs de bons mots, je recommande Le bouquin des méchancetés et autres traits d'esprit de François-Xavier Testu (Collection Bouquins, Editions R. Laffont, 2014, 1184p).
Govin
Govin
Docky dit :En tant qu'amateur des Grosses Têtes, je détiens un certain pourcentage de réponses (mais pas toutes). Je voulais surtout saluer ton effort, Govin, pour proposer à chaque fois deux alternatives plausibles, en plus de la vraie.

Tu es vraiment indulgent. J'avoue l'avoir fait à la va-vite, et ai logiquement manqué de pertinence, même si effectivement les propositions que j'ai ajoutées restent un minimum crédibles.

@el payo: pour le premier test, tu trouveras (et tu l'as peut-être déjà trouvé) les réponses quelques posts plus haut.
 

el payo
el payo
Oui j'ai vu.
J'hallucine pour un ail, des aulx. broken heart
Le Zeptien
Le Zeptien
el payo dit :Oui j'ai vu.
J'hallucine pour un ail, des aulx. broken heart

Etonné ? Je peux donc en déduire que monsieur est ni cuisinier, ni cruciverbiste ou qu'il n'a pas eu une grand-mère qui en faisait pousser pour les vendre sur un marché...

Docky
Docky
Le Zeptien dit :
el payo dit :J'hallucine pour un ail, des aulx. broken heart

Je peux donc en déduire que monsieur est ni cuisinier […]

Je voudrais rétablir une triste vérité : si tu demandes les aulx à ton collègue cuisiner, la probalité est grande de te retrouver avec 10kg d‘os de bovin, une bonne base pour élaborer un fond de veau !

Govin
Govin
un cuisinier demandera à coup sûr des gousses d'ail.
Default
el payo
el payo
Merci de m'aider à rétablir ma réputation. Moi qui mets de l'ail dans presque tous mes plats...
Et qui suis cruciverbiste quasi quotidien niveau 5 troisième dan spécialités mots longs et finition.
Govin
Govin
A force de niveau 5, j'ai tenté le niveau 6, mais même dans les définitions je ne connaissais pas les mots. enlightened
Govin
Govin
Pour les petites phrases célèbres, vous avez tous trouvé. L'évidence a parlé.
Je remercie Le Zeptien d'avoir apporté son éclairage sur une des phrases dont la paternité serait décriée.

J'enchaîne sur une nouvelle série qui, j'espère, vous donnera un peu plus de fil à retordre, et vous fera sourire.



1- La démocratie est la pire des dictatures, parce qu’elle est la dictature du plus grand nombre sur la minorité.

- Coluche
- Pierre Desproges
- Platon

2- J’ai pu me tromper, mais je n’ai jamais trompé personne.

- Emile dans La Cité de la Peur
- François Hollande
- Gilbert du Motier de la Fayette

3- L’emprise de l’homme sur la nature est devenue telle qu’elle comporte le risque de destruction de la nature elle-même.

- le commandant Jacques-Yves Cousteau
- Patrick Pouyanné, le Pdg de TotalEnergies
- Georges Pompidou

4- Moi j’ai appris à lire, ben je ne souhaite ça à personne.

- Nabila
- Franck Ribéry
- Le seigneur Léodagan

5- Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de vaincre ce qui fait peur.

- John McClane
- Bohort
- Nelson Mandela

6- Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout.

- Emmanuel Macron.
- Le Général De Gaulle
- Donald Trump

7- Il était tellement obsédé qu’à la fin il sautait même des repas.

- Jean Yann
- Dominique Strauss-Kahn
- Pierre Desproges

8- On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d’accord : c’était assez souvent des chevaux de bois.

- Dieudonné
- Robert Dieudonné
- Joseph Dieudonné Larose

9- La grippe, ça dure huit jours si on la soigne. Et une semaine, si on ne fait rien.

- Jean Yann
- Didier Raoult
- Fabrice Eboué

10- Je suis si intelligent que parfois je ne comprends pas un seul mot de ce que je dis.

- Oscar Wilde.
- Bernard Henri Lévy
- Jean Yann

11- Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute.

- Bruno Le Maire
- Michel Audiard
- Jean Yann

12- Chaque fois qu’on peut dire quelque chose en quatre mots, c’est pas la peine de s’étaler.

- Fabrice Luchini
- Jean Yann
- Bernard Pivot

 
el payo
el payo
1. Presque sûr que c’est Platon. Ça y ressemble.
2. Je crois me souvenir que Hollande a dit ça.
3. Aucune idée. On peut tenter au pif ou c’est un test de connaissance ? (Pif : Pompidou)
4. Pif : Léodagan
5. Pif : Mandela
6. :D Macron
7. Ah ah ! Desproges ?
8. Aucune idée. Je ne tente même pas au pif.
9. Tous les médecins disent ça. Mais je tente Jean Yann.
10. Oscar Wilde. (Mais merci pour la rigolade)
11. Michel Audiard ?
12. Luchini ? Non je plaisante :D Jean Yann.



devil
Govin
Govin
Je suis content d'avoir réussi à t'induire en erreur, mais tu n'es pas loin du sans faute, cependant.
Govin
Govin
1- La démocratie est la pire des dictatures, parce qu’elle est la dictature du plus grand nombre sur la minorité.
- Pierre Desproges

2- J’ai pu me tromper, mais je n’ai jamais trompé personne.
- Gilbert du Motier de la Fayette

3- L’emprise de l’homme sur la nature est devenue telle qu’elle comporte le risque de destruction de la nature elle-même.
- Georges Pompidou

4- Moi j’ai appris à lire, ben je ne souhaite ça à personne.
- Le seigneur Léodagan

5- Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de vaincre ce qui fait peur.
- Nelson Mandela

6- Les non-vaccinés, j’ai très envie de les emmerder. Et donc on va continuer de le faire, jusqu’au bout.
- Emmanuel Macron.

7- Il était tellement obsédé qu’à la fin il sautait même des repas.
- Pierre Desproges

8- On a vu des chevaux et des cavaliers parfaitement d’accord : c’était assez souvent des chevaux de bois.
- Robert Dieudonné

9- La grippe, ça dure huit jours si on la soigne. Et une semaine, si on ne fait rien.
- Jean Yanne l'a dite, mais il semblerait qu'elle soit aussi attribuée à Raymond Devos, en fait.

10- Je suis si intelligent que parfois je ne comprends pas un seul mot de ce que je dis.
- Oscar Wilde

11- Quand on parle pognon, à partir d’un certain chiffre, tout le monde écoute.
- Michel Audiard

12- Chaque fois qu’on peut dire quelque chose en quatre mots, c’est pas la peine de s’étaler.
- Jean Yann


El Payo, bien que seul sur cet exercice, s'en tire avec les honneurs avec un beau 9/12 !