Un zoo en diamant

sur Ark Nova
10,0
Avant la sortie récente du jeu en français, les très nombreux retours élogieux, couronné par le diamant d'or du meilleur jeu expert de l'année, j'attendais impatiemment son arrivée et la possibilité d'y jouer. Après ma première partie, mon seul désir a été d'en refaire d'autres.
La thématique du zoo peut évidemment avoir un aspect divisant que l'auteur a atténué avec une notion de conservation des animaux qui fait partie intégrante de certains parcs animaliers dans le monde.
Passé l'éventuel barrière du thème, nous sommes dans un système de construction d'un parc animalier façon tétris, un système très malin de cartes actions avec une puissance variable nécessitant de trouver un bon timing dans leur utilisation. Ces cartes peuvent être upgradées mais il faudra faire des choix (4 cartes maxi sur 5). Dans Ark Nova, il faudra construire des enclos, y placer des animaux (cartes), avoir recours à des mécènes, réaliser des projets de conservation. Nos pions évoluent sur les 2 pistes d'attrait (liée aux animaux présents dans le parc) et de conservation (liée aux projets soutenus). La partie se termine lorsque les 2 pions se croisent (façon Rajas of the ganges).
Le tout est très fluide, la première partie nécessitant de bien se familiariser avec l'iconographie. Plus de 200 cartes dans le jeu, toutes différentes, permettent un renouvellement des stratégies et des options de jeu. De plus, les plateaux joueurs sont recto verso avec 8 plateaux assymétriques. Au niveau des plateaux, on pourra reprocher leur épaisseur comme on l'avait fait pour Terraforming Mars. En parlant de ce dernier, beaucoup ont établi des comparaisons avec Terraforming Mars en ce qui concerne le gameplay. En effet, la grosse quantité de cartes et le système de badges en haut des cartes, nécessaires à jouer d'autres cartes amènent automatiquement à faire le parallèle. Ceci étant, je trouve que la comparaison s'arrête là, tant les sensassions de jeu sont très différentes. Certains préfèrent l'interraction de Terraforming Mars avec un plateau commun mais je trouve que l'interraction est quand même bien présente dans Ark Nova, plus subtile peut-être. Je préfère d'ailleurs Ark Nova pour la pioche de cartes qui peut se faire plus régulièrement avec beaucoup moins d'aléatoire avec une rivière de cartes accessible selon certains critères.
Pour résumé, j'ai adoré le jeu avec une grosse envie d'enchainer les parties. Au vu de sa réussite, on ne peut que souhaiter de futures extensions pour amener encore de nouveaux challenges.

Commentaires

Default