La hippo Zoo !

sur Ark Nova
9,0
Mettre des animaux dans des parcs ....
C'est vrai que le thème m'avait fait me détourner du jeu au premier abord. Mais en lisant un peu quelques articles sur le jeu et les Zoo modernes, on apprend que paradoxalement, ils jouent un rôle majeur pour la connaissance, la sauvegarde et la réintroduction des espèces menacées.

En quelques mots Ark Nova, c’est quoi ?

L'aspect parc/visiteur est très ténu au final et tout est axé sur les animaux.
Le jeu se résume à 5 cartes Action positionnées sous le plateau Zoo du joueur : Piocher des cartes, construire des bâtiments ou enclos, installer des animaux, jouer des mécènes et remplir des missions associatives (projet de conservation, partenariats avec d'autres Zoo ou universités, ....).

Les cartes sont sur une piste numérotée de 1 à 5. La puissance de l'action choisie est associée à la valeur de sa position, plus sa valeur est haute plus l'action est puissante. Une fois l'action jouée la carte revient en position 1 et les autres sont décalées en glissant vers la droite pour augmenter de valeur. Ces cartes actions pourront être améliorées en cours de partie.

Notre plateau Zoo est truffé de petits bonus que l'on va récolter tout au long du jeu
Tous cela pour faire progresser 3 pistes : Réputation, Conservation et Attrait, qui vont elles aussi nous apporter des bonus et des revenus.

La partie prendra fin quand le marqueur Attrait et Conservation d’un joueur se croiseront
Le décompte final est très simple, après quelques points grappillés sur nos cartes, on soustraira la valeur la Conservation et celle de l’Attrait, alors autant être positif …

L’interaction bien que faible et indirecte est présente avec quelques cartes un peu agressives et notamment avec la phase de pause que les joueurs peuvent provoquer afin de déclencher une phase de revenu mais aussi d’obliger à défausser une partie de sa main de cartes.

Toutes les cartes étant différentes, Ark nova offre une grande variété de stratégie entre les animaux bien sur, les mécènes et les projets de conservations, il y a de quoi faire même s'il est parfois compliqué de trouver une bonne synergie entre tout ça. C'est d'ailleurs la clé, faire matcher les cartes de sa main avec sons zoo et les cartes projets de départs.

Et le solo donc ?

Le mode solo officiel diffère un peu du multi, pour l’emporter il faut avoir un score positif. Il n'y a pas d'adversaire direct sous forme d'IA. On va jouer 6 manches d’actions, ponctuées de phase de Pause (phase de revenu), on aura 7 actions à la première manche puis 1 pause, ensuite on jouera 1 action de moins à chaque manche suivante, soit 6 actions 1 pause, puis 5 actions 1 pause etc.. . Soit 27 actions action au total.

Je n’ai pas trouvé le défi très corsé en mode débutant où l’on démarra à 20 sur la piste d’Attrait, il suffit donc de réduire l’Attrait en début de partie pour augmenter la difficulté.

Je dois bien avouer que ce n’est pas le meilleur mode solo que j’ai pu rencontrer, car personnellement je suis plus attiré par une IA avec un adversaire virtuel. Ce qui me gêne dans ce mode c’est qu’il ne rend pas vraiment les sensations du jeu multi-joueurs. Malgré tout, le jeu est vraiment addictif et suffisamment riche pour palier à cette « faiblesse », qui n’en est pas forcément une suivant vos préférences de jeu.

Il existe une variante ARNO que l’on trouve sur boardgamegeek (traduite en français en plus) et qui simule assez simplement un adversaire. Après plusieurs parties, je la trouve assez efficace même si elle demande à être améliorée car basée uniquement sur un tirage aléatoire des actions. On lance un D6 pour déterminer quelle carte action ARNO joue et donc sa puissance entre 2 et 5. Dans certaines parties ARNO ne faisait presque que des 2 et 3 et donc jouait de manière très peu efficace sans vraiment de compensation. Je pense qu’il suffirait par exemple de rajouter +1 à son prochain jet de dé chaque fois qu’il fait 2 ou 3, à tester !

Le matos ?

Après avoir reçu ma boite, j’ai lu beaucoup de critique concernant la qualité du matériel, plateaux Zoo trop fins, design graphique moche, mauvais équilibre de la répartition des cartes dans le deck... Personnellement à l’ouverture, je n’ai pas du tout été déçu, ni même émerveillé, il faut bien le dire. Je préfère les plateaux pas trop épais, car déjà ça évite qu’ils gondolent et ensuite ils sont plus stables que les plateaux épais que l’on accroche plus facilement.
Je trouve la direction artistique bien dans le thème, l’usage de la photo pour les cartes est, à mes yeux, le choix le plus judicieux, renforçant l’aspect concret/réalité des animaux, on est presque dans le documentaire naturaliste, d’autant que l’on a souvent affaire à des espèces menacées d’extinction. Les illustrations comme dans wing span sont sympa mais restent une interprétation artistique.
Les pions et les plateaux ne sont pas extraordinaire mais font bien leur travail, clairs et fonctionnels.

Ark Nova vs Terraforming MArs ?

Vu que que tout le monde s'échine à les comparer, et que selon moi ils sont vraiment très différents, le combat n'a pas lieu d'être. Pour moi, Terraforming est au-dessus très nettement grâce à sa plus grande liberté, la dimension géographique des plateaux bien plus compétitive et la richesse des actions différentes possible grâce aux cartes (sans parler des extensions). Dans Ark Nova en gros une fois une carte posée, on l'oublie mis à part quelques mécènes. Ce qui engendre une sensation de monté en puissance bien plus faible que dans Terraforming

Bon quand même j’avoue, j'aime beaucoup ce jeu, il est fluide, pas trop complexe (quoique un peu long sur les premières parties) mais ce qui me gêne un peu c'est la contrainte stratégique des projets de conservation. On peut difficilement faire l'impasse dessus si on veut un minimum se développer et c'est pas toujours simple voir possible de poser les bonnes cartes. Ce qui peut entrainer un retard à l'allumage. Contrairement à Terraforming, où il ne faut jamais attendre une carte mais toujours optimiser ce que l'on a, ici on est quand même un peu obligé d’espérer piocher un minimum de cartes matchant avec les projets de conservation de départ.

Ce qui fait que la main de départ peut être vécue comme un calvaire voir déterministe, dans ce cas, pour les caliméro, on peut faire un mulligan.

En tout cas, il mérite bien sa hype

Commentaires

Default