Vis ma vie de milites

sur Cry Havoc
10,0
Je me suis dit que je ne pouvais pas donner la note maximale à ce jeu.

Parce que c'est un wargame des 80's, avec des petits pions en papier cartonné qui glissent sur une carte hexagonale au monochrome moutarde qui monte au nez, le tout servi par des règles pas forcément compliquées mais aussi lourdes qu'un haubert : pensez-donc, il faut une calculette pour faire des divisions ! On a vu plus excitant pour rendre compte de la fureur d'une bataille, des charges épiques ou des plaintes des blessés.

Mais il reste justement ce parfum si particulier des 80's, où les règles n'étaient là que pour servir le thème, où les magnifiques illustrations de Gary Chalk enflammaient notre imagination et où les règles, pourtant si fragiles, murmuraient à qui prenait la peine de les écouter la promesse de parties hautes en couleur.

Ce jeu est comme un vétéran estropié dont la grandeur gît toujours au fond nos cœurs.

Vous aurez en définitive compris pourquoi j'ai donné la note maximale à Cry Havoc : le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point.

Commentaires

Default