TRICKERION, LÉGENDE DE L’ILLUSION : C’est magique !

TRICKERION, LÉGENDE DE L’ILLUSION : C’est magique !
KmylleMuzo

Vous êtes-vous déjà extasié devant un spectacle de magie durant lequel des animaux sortaient mystérieusement d’un chapeau, une femme était découpée en deux puis recollée, un homme enfermé pieds et poings liés dans une boîte parvenait à s’en échapper ? Si c’est le cas, le thème de Trickerion, Légende de l’illusion va vous ravir ! Nous sommes à Magora, la capitale de l’illusion, et le plus grand magicien de la ville, Dahlgaard le Magnifique, a mystérieusement disparu. Il vous revient, à vous qui représentez l’une des quatre écoles d’illusionnisme, de vous affronter afin de devenir la prochaine grande star de la ville. Créé par Richard Amann et Viktor Peter à qui l’on doit également les très exigeants Anachrony et Cerebria, Trickerion est édité par Mindclash Games, une société connue pour ses jeux complexes et immersifs qui ravissent les joueurs experts. Issu d’un financement participatif sur Kickstarter en 2015, suivi par celui d’une extension en 2018, le jeu est enfin arrivé en français grâce à Super Meeple ! Alors attrapez votre baguette magique et préparez votre plus beau tour de magie !

Sur le plateau principal, placez les cartes tour de magie, un matériau de base de chaque type, préparez une pioche de cartes spectacles et posez la pierre de trickerion sur la première case de la piste compte-tours et les marqueurs de points des joueurs sur la case 5 de la piste de score. Si vous jouez avec l’allée sombre, vous préparez également les pioches affectation spéciale ainsi que les prophéties. Les pièces, matériaux et éclats de trickerion forment une réserve à côté du plateau. Ensuite, chaque joueur choisit une carte de magicien d’une école de magie différente, puis prend l’affiche correspondante, les marqueurs symbole et tour de magie de sa couleur, des matériaux de base pour une valeur de 2 pièces, une carte tour de magie de niveau 1 de son école de prédilection, son disque d’action magicien et un disque apprenti, un éclat de trickerion, un nombre de pièces dépendant de sa place dans l’ordre du tour ainsi que 6 cartes affectation permanente (2 pour le théâtre, et 1 pour l’atelier, le marché, le centre-ville et l’allée sombre, ou 1 carte de plus de chaque affectation si vous jouez sans l’allée sombre). Enfin, il choisit un spécialiste, reçoit le plateau, le disque d’action et le bonus correspondant.

 

Tric Trac

Mise en place pour 2 joueurs

 

Les 7 tours s’enchaînent de la façon suivante. Tout d’abord, on lance les 6 dés et on les place sur les emplacements dédiés du centre-ville. Puis, on définit l’ordre d’initiative : il est l’inverse du classement sur la piste de points de victoire. Les joueurs peuvent alors choisir de faire ou non de la publicité pour leur spectacle et gagner 2 points de prestige en dépensant un nombre de pièces dépendant de leur ordre sur la piste d’initiative. Chacun place une carte affectation face cachée sous chaque disque d’action qu’il désire utiliser ce tour-ci (les inutilisés ne nécessitent pas de payer un salaire à la fin du tour). On procède ensuite à la révélation des cartes affectation et les joueurs placent alternativement l’un de leurs disques sur l’emplacement correspondant, puis effectuent l’action immédiatement.

Concernant les actions, chaque disque personnage dispose d’un certain nombre de points d’action qui peut être augmenté ou diminué en fonction de l’emplacement d’action sur lequel il est placé ; le magicien vaut 3, les spécialistes 2 et les apprentis 1. Vous pouvez augmenter ce nombre de points d’action d’un point en dépensant un éclat de trickerion. Vous disposez de plusieurs possibilités d’action selon le lieu sur lequel vous placez votre pion :

  • au centre-ville, vous pouvez apprendre un nouveau tour de magie correspondant au symbole obtenu sur l’un des dés (il est ensuite placé sur sa face X pour indiquer qu’il a déjà été utilisé) ou à votre école de magie en vérifiant que vous avez le bon niveau de prestige s’il s’agit d’un tour de niveau 2 ou 3, recruter un apprenti ou un spécialiste que vous ne possédez pas encore en utilisant la face correspondante de l’un des dés (placé ensuite sur sa face X, vous récupérez le disque d’action et éventuellement le plateau spécialiste correspondant à la fin du tour), prendre un nombre de pièces correspondant à l’un des dés (placé ensuite sur sa face X, les pièces servent à acheter des matériaux et payer les salaires), relancer un dé ou placer un dé sur n’importe quelle face,
  • au marché, vous pouvez acheter des matériaux de même type parmi ceux disponibles en payant leur coût, négocier pour diminuer le prix des matériaux, commander un matériau non encore disponible (il le deviendra au prochain tour et remplacera l’un de ceux actuellement disponibles) ou passer une commande rapide pour avoir la possibilité d’acheter ce tour un matériau non disponible avec un surcoût (il ne restera pas disponible pour le prochain tour),
  • à l’atelier, vous pouvez préparer vos tours de magie si vous disposez des matériaux nécessaires (ils sont indiqués sur la carte du tour et ne sont pas défaussés) en plaçant le nombre de marqueurs indiqués sur la carte tour de magie, et activer les actions spéciales de vos plateaux de spécialistes (échanger les emplacements de tours de magie pour changer celui bénéficiant d’un bonus, idem pour les matériaux et les apprentis),
  • au théâtre, vous performez vos tours de magie lors de spectacles grandioses en montant un tour de magie (vous placez l’un de vos marqueurs tour de magie sur un emplacement libre de la carte spectacle de votre choix et gagnez éventuellement des bonus si vous le faites correspondre avec un tour de magie déjà placé), en reprogrammant vos tours de magie (en déplaçant des tours déjà placés sur un autre spectacle) ou en jouant un spectacle (possible uniquement avec le magicien, cette action sera résolue lors de la phase suivante). Le théâtre est le seul endroit où vous ne pouvez pas dépenser de trickerion et vos disques d’action doivent tous être placés sur le même jour,
  • enfin, dans l’allée sombre, vous pouvez piocher 2 cartes affectation dans une pile et en garder une (elles vous donnent un bonus unique lorsque vous effectuez une action spécifique sur un lieu) ou déplacer les prophéties d’une case dans le sens horaire (pour avancer ou repousser l’arrivée d’un effet de jeu).

 

Tric Trac

Le joueur a affecté son magicien au théâtre, son apprenti au marché et son spécialiste au centre-ville

 

Puis a lieu la phase spectacle durant laquelle les magiciens posés au théâtre sur l’action jouer un spectacle s’activent. En commençant par le jeudi et en continuant dans l’ordre jusqu’au dimanche, chaque magicien choisit de performer une carte spectacle sur laquelle se trouve au moins l’un de ses tours de magie. Tous les tours de magie présents sur la carte choisie s’activent alors, les joueurs qui les ont réalisés gagnent les récompenses indiquées sur leur carte tour de magie (généralement du prestige et des pièces, parfois du trickerion) et le magicien qui mène le spectacle gagne également des points de prestige supplémentaires pour les tours qui s’enchaînent, les spécialistes qu’il a en coulisses et le bonus de la carte spectacle. Cette phase se termine lorsque tous les spectacles ont été joués.

On termine le tour par une phase de nettoyage du plateau principal : les salaires sont payés, les disques d’action et les affiches sont rendus à leurs propriétaires, les commandes passées arrivent au marché, la dernière carte spectacle est défaussée et on en tire une nouvelle, le compte tour est avancé d’une case ainsi que les prophéties et les cartes affectation spéciale utilisées sont défaussées. Au terme du septième tour (ou du cinquième si vous jouez sans l’allée sombre), la partie prend fin et on procède au décompte final des points de prestige. Chaque joueur gagne 1 point par éclat de trickerion et par lot de 3 pièces qu’il lui reste, 2 points par carte d’affectation spéciale qu’il a encore en main et éventuellement des points supplémentaires pour ses tours de magie de niveau 3. Si vous jouez sans l’allée sombre, vous gagnez 2 points par apprenti et 3 points par spécialiste. Le joueur ayant le plus de points de prestige l’emporte.

 

Tric Trac

Zoom sur le théâtre et les cartes spectacle

 

Le premier point à noter dans Trickerion, et il est de taille, c’est que le jeu est pour moi le plus léger qu’ait produit l’éditeur originel, Mindclash Games. Il constitue donc une bonne porte d’entrée dans leur univers, car les développeurs essaient toujours de proposer un thème fort allié à une mécanique cohérente. Il reprend tous les points agréables dans un jeu de pose d’ouvriers : tension sur les actions, compétitivité (même à 2 joueurs), recherche d’optimisation et de combinaisons gagnantes, un poil d’asymétrie avec les différentes écoles de magie, … Pour avoir eu l’occasion de jouer aux autres jeux de Mindclash Games, Anachrony et Cerebria, je ne peux que vous recommander de commencer par Trickerion si vous voulez vous frotter à l’une des productions de l’éditeur qui est pour moi l’un des plus exigeants en termes de complexité, puis de vous intéresser progressivement aux autres. Et je remercie Super Meeple d’avoir permis l’arrivée de ce jeu en français 5 ans après sa sortie !

Côté matériel, on trouve un grand plateau principal en carton bien épais, des plateaux joueurs un peu plus fins mais d’une épaisseur bien plus satisfaisante que s’il s’agissait de papier, une palanquée de jetons en carton, des petites gemmes pour symboliser les éclats de trickerion et de belles cartes joliment illustrées. Mais le gros point fort pour moi ce sont les livrets d’aide de jeu (un pour chaque joueur) qui contiennent toutes les cartes tours de magie, tous les emplacements d’actions possibles, une explication de toutes les prophéties et un rappel des phases d’un tour de jeu. Si le fait qu’il s’agisse d’un livret entier pourrait impressionner au départ, il a une réelle utilité et permet notamment de prévoir les prochains tours de magie que l’on va acquérir en fonction des matériaux qu’ils nécessitent sans avoir à manipuler sans cesse les paquets de cartes, c’est une excellente idée !

Les parties sont dynamiques et très fluides pour un jeu de ce calibre. Les premières phases du tour sont très rapides, la phase d’affectation s’effectue en simultané donc seules les phases de placement des ouvriers et de spectacles sont plus lentes. Cependant, rapidité de succession des tours ne signifie pas facilité de prise de décision ! En effet, choisir où envoyer un ouvrier est déjà en soi un dilemme cornélien, mais une fois la révélation des affectations effectuées, il vous faudra décider dans quel ordre placer vos ouvriers pour éviter de vous faire chiper l’emplacement que vous convoitez par un adversaire ! Et comme vous ne pourrez pas tout faire ni tout avoir, il vous faudra constamment vous adapter et vous rabattre sur une autre action, ou bien laisser votre ouvrier au repos si finalement il ne peut plus vous être utile sur le lieu où vous aviez envisagé de le placer. Cependant, laisser des ouvriers au repos semble ne pas être viable sur le long terme, car vous allez beaucoup courir après les actions durant la partie ; recruter de nouveaux spécialistes et apprentis est primordial pour ne pas vous retrouver rapidement décroché au score ! De plus, il faudra faire un choix entre placer des tours de magie sur un maximum de cartes spectacles pour empêcher les adversaires de faire trop de points tout seuls, ou les placer tous sur une même carte pour marquer seul des points et bonus.

 

Tric Trac

Zoom sur les cartes tour de magie disponibles au centre-ville

 

Vous avez l’impression d’avoir fait le tour du jeu de base ? Super Meeple a pensé à vous et a également édité les trois extensions en français ! Avec l’extension Dons de Dahlgaard, vous pouvez personnaliser les capacités de votre magicien à l’aide de nouvelles cartes, jouer sous une autre configuration à 2 avec les règles du duel de magiciens, et de plus elle apporte quelques améliorations cosmétiques. Dans L’aube de la technologie, vous pouvez améliorer votre atelier avec de nouvelles machines fonctionnant aux éclats de trickerion et donnant des avantages dépendant de votre école de magie. Votre illusionniste peut également élaborer un nouveau tour « signature ». Enfin, L’académie de Dahlgaard introduit un nouvel emplacement, l’académie, que vous allez pouvoir rénover et qui vous permettra d’enseigner ou encore de perfectionner vos tours. Un nouveau spécialiste et de nouveaux magiciens viennent compléter l'extension. Elle introduit également un mode solo développé par Dávid Turczi dans lequel vous affronterez un adversaire automatisé proposant plusieurs niveaux de difficulté. De quoi renouveler les parties d’un jeu bien complet !

Si cet article vous a donné envie de vous renseigner également sur le travail de l’éditeur, sachez que les prochaines sorties seront Persévérance : Castaway chronicles épisodes 1 et 2, développé par le même duo d’auteurs et qui vous propose de mener un groupe de survivants d’un naufrage ayant échoué sur une île peuplée de dinosaures, et le Kickstarter de Voidfall, un jeu de Nigel Buckle et Dávid Turczi illustré par Ian O’Toole, un 4X dans l’espace qui promet une gestion serrée, de l’interaction et un minimum de facteur chance dans des modes compétitifs, coopératifs et solo. Rendez-vous cet automne pour la réception du jeu pour l’un, et le lancement du financement participatif pour l’autre !

 

Fiche technique

Éditeur : Mindclash Games

Éditeur français : Super Meeple

Auteurs : Richard Amann et Viktor Peter

Illustrateur : Villő Farkas

Nombre de joueurs : 2-4 joueurs

Âge : 15+

Durée : 60-120 minutes

 

Et pour rester dans l’ambiance : on écoute It’s a kind of magic de Queen et on regarde un spectacle d’Éric Antoine, le magicien le plus barré de France !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Commentaires (5)

Default
Narsir
Narsir
Article fort sympathique pour un jeu qui ne l'est pas moins.

En revanche, en termes de complexité, même si les rêves sont bien écrites et logiques, je trouve qu'il faut mettre en œuvre pas mal de neurones lorsqu'on joue : pour ne rien oublier, pour optimiser, pour suivre ce que prépare nos...collègues.
En ce sens je le trouve plus complexe qu'Anachrony, qui est le seul autre Mindclash auquel j'ai joué.

Pour le reprint, sait-on si quelque chose sera fait pour les plateaux joueurs qui rebiquent, comme sur la photo ?
KmylleMuzo
KmylleMuzo
Merci beaucoup ! Concernant la complexité, j'imagine que cela dépend aussi de la sensibilité de chacun, mais clairement, les mécaniques de Trickerion sont pour moi plus "classiques" que celles d'Anachrony, ce qui me le rend plus abordable. Pour le reprint, malheureusement je ne pense pas que le matériel sera modifié, mais à voir avec l'éditeur ;)
palscotte
palscotte
Merci pour cet article!

Malheureusement, le jeu est en rupture. J'espère qu'une nouvelle distribution soit prévue.
SuperMeeple51
SuperMeeple51
Si certes, il commence à être en rupture, il est encore trouvable. Le premier VPC qui vient en tête n'est pas le seul et des boutiques locales en ont aussi. Je ne peux pas, hélas, faire de publicité et en citer, mais croyez-moi, j'en trouve. ;)
palscotte
palscotte
Merci de votre réponse. Je vis en Suisse, les boutiques locales n'en ont déjà plus et je souhaitais passer par du régional, j'aurais dû le préciser.