Lost Seas : La critique ludique en profondeur

Par ludodelaludo

Publié le 12 mai • Lecture 4 min. •  1101 vues

Lost Seas : La critique ludique en profondeur

 

Lost Seas est un jeu crée par Johan Benvenuto et Alexandre Droit, illustré par Marine Joumard, pour 2 à 4 joueurs, à partir de 7 ans, pour des parties d’environ 20 min.

Il est édité par Blue Orange.

Le jeu m’a été offert par l’éditeur

 

Lost Seas est un jeu de casse-tête et d’optimisation de tableau, familial et doté de tuiles superbement illustrées.

Dans Lost Seas, vous allez prendre le costume d’aventuriers intrépides parés à préparer une expédition mémorable sur les mers déchainées, remplies de monstres les plus terrifiants des océans !

 

Tric Trac

 

 

Le principe de ce jeu n’est pas une nouveauté dans sa mécanique mais détient quand même un petit twist au départ du jeu : la préparation des tableaux personnels.

Effectivement, là où beaucoup de jeux vous proposent des plateaux personnels avec des règles partagées et fixes, comme Loco Momo, ou bien Kingdomino, ici chaque joueur va construire son tableau d’expédition grâce à des tuiles recto verso piochées en début de partie, et ça c’est déjà excitant en soi !

Chaque tuile Expédition est différente (il y en a 44 dans le jeu !), et en plus elles sont recto verso avec un côté rapportant peu de points, mais facile à réaliser et un côté plus prolifique mais qui aura tendance à vous faire des nœuds de corde au bastingage, comme on dit sur les bateaux !

 

Ce qui signifie donc deux choses :

  • vous pouvez donc jouer avec des enfants en corsant les parties pour vous et en facilitant le jeu pour eux.
  • vous pouvez prendre plus ou moins de risques sur votre tableau personnel, et donc évoluer tranquillement au fil des parties.

 

Tric Trac

 

 

 

La partie se fait donc en deux temps, le premier où vous allez tirer deux fois quatre tuiles et les disposer une fois en abscisse et une fois en ordonnée, et le second temps, où vous allez choisir les tuiles pour compléter votre tableau d’expédition.

La seconde partie est donc plus classique car vous allez choisir une tuile, en éliminer une en fonction du nombre d’aventuriers autour de la table, et la placer sur votre tableau. A vous de bien agencer les tuiles en fonction des objectifs croisés pour faire le maximum de points en fin de partie.

 

Encore un petit twist ?

Un léger oui, mais qui compte dans le gameplay. Le premier joueur tourne dans l’ordre inverse des aiguilles d’une montre, donc quand vous serez le dernier à choisir parmi les 2 dernières tuiles de la manche, vous aurez le droit juste après de récupérer celle que vous avez laissé, car il reste toujours une tuile de dispo en fin de manche !

 

Le matériel

Que des tuiles !

Les tuiles expéditions au nombre de 44 sont donc recto verso, et sont très claires, avec un descriptif en fin de règle.

Les tuiles exploration représentent des iconographies multiples, colorées et magnifiquement illustrées, on y retrouve :

  • Des pieuvres géantes (rouges)
  • Des bateaux fantômes (gris)
  • Des iles désertes (jaunes)
  • Des orages (bleus)
  • Des serpents de mer (verts)
  • Des rochers (noirs)

Tric Trac

Chaque tuile exploration comporte entre une et trois icônes, et on regrette assez rapidement de ne pas avoir accès à une répartition illustrée comme dans Kingdomino, afin de pouvoir transformer le chaos de la pioche en calcul et élimination d’options.

 

Les règles

Les règles, comme d’habitude avec Blue Orange sont en plusieurs langues. Elles sont très illustrées, claires, et proposent même un mode jeune explorateur, vraiment très très léger, et qui, pour moi, enlève l’intérêt du jeu. Je dirais même que si votre enfant est trop petit, autant le faire jouer à autre chose et attendre qu’il grandisse pour jouer à ce jeu avec les règles principales.

 

Tric Trac

L’agencement n’est pas du mieux cependant, j’ai éprouvé des difficultés à me retrouver à travers les encarts, les couleurs, l’unique fois où j’ai dû revérifier un point de règle.

Le côté positif c’est que les règles sont très légères, car tout le sel de cette expédition se trouve sur la compréhension de vos tuiles expédition !

 

Le Gameplay

Alors, pour moi, le jeu souffre d’un rythme inégal entre le début du jeu et la seconde moitié, où les décisions sont plus difficiles à prendre au fur et à mesure que les emplacements pour les accueillir diminuent.

Si vous tombez sur des joueurs lents, il va falloir donc patienter, c’est dommage et un peu pénible à 4 joueurs.

 

Tric Trac

A part cela, le jeu propose un gameplay fluide et efficace. On choisit (et on défausse selon les cas) une tuile à son tour et on la place ; et c’est tout ! Bien sûr, plus la partie avance, plus les tirages des tuiles viennent contrecarrer vos plans les plus minutieux et donc ça enrage un peu autour des pontons, et cela rajoute de la tension et de la pression.

 

Mais comme on est dans l’impossibilité de savoir ce qu’il reste au fur et à mesure du jeu, alors on s’en tient à la chance du tirage ou la poisse, plouf !

 

On s’amuse une, deux ou trois parties, et après, si on aime dépendre de la chance, on continue car ce jeu peut être addictif, sinon, si on est plutôt dans la team scientifique qui aime prévoir un peu, alors le jeu aura tendance à couler dans les abymes de votre ludothèque.

 

Mon avis

Lost Seas est un jeu familial qui a la bonne idée d’offrir de nombreux défis pendant les parties au niveau de la difficulté et du côté casse-tête et optimisation.

Malgré cela, si vous êtes réfractaires au côté chaotique du jeu, il ne remplira pas toutes vos soirées jeux et sera cantonné à votre plus belle kallax.

Personnellement, j’aime le faire découvrir de temps à autre, et même si je suis bon public, passer à côté d’une partie à cause de mauvais tirages m’embête un peu de temps en temps.

 

En résumé

 

Matériel

Tric Trac

Règles

Tric Trac

Gameplay

Tric Trac


ludodelaludo

Commentaires (4)

Default
morlockbob
morlockbob
Avant jetais bloggeur ludique...Après, aussi :-)
en tous cas vu que personne n écrit sur ce site, c est bien de la faire
ludodelaludo
ludodelaludo
Oui j'écrivais, avant d'être "embauché" au Labo, ici aussi. J'aime bien cet espace de liberté. Merci bcp ^^
Tomfuel
Tomfuel
merci !
ludodelaludo
ludodelaludo
Avec plaisir !