Knight : Montrez votre bravoure face aux ténèbres.

Par rafpark

Publié le 22 juin 2021 • Lecture 7 min. •  7132 vues

Knight : Montrez votre bravoure face aux ténèbres.

2034, l’Anathème frappe violemment le monde et ses ténèbres ont envahi des régions entières, noyant des villes, des pays et même des continents… De l’obscurité ont jailli des atrocités qui ont enlevé des innocents, assassiné des familles entières et propagé l’Horreur. Mais, grâce aux immortels, tous d’anciennes grandes figures politiques ou économiques, une partie du globe n’a pas cédé aux ténèbres et ont accueilli dans leurs arches les citoyens qui souhaitaient échapper à l’obscurité. Dans leurs villes tentaculaires protégées par des dômes de lumière, l’Humanité résiste encore et toujours.

C’est en 2036, qu’un homme en méta-armure révolutionnaire est arrivé à Dublin et a levé à lui seul les ténèbres qui hantaient la ville, son nom : Arthur. Soutenu par les immortels, il mène maintenant un millier d’Hommes équipés de méta-armures dans un combat sans merci contre l’Anathème. Vous êtes l’un de ces courageux chevaliers.

 

Tric Trac

 

L’histoire commence en 2015 avec un projet participatif sur Ulule, le jeu de rôle écrit par Simon Gabillaud et Coline Pignat est financé et prend vie. Knight c’est l’histoire d’un monde dévasté par l’Anathème, une ombre maléfique qui recouvre la Terre survenue d’un coup. Alors que le monde tombe dans le chaos total, des “immortels” créent des “arches” pour accueillir les survivants, véritables lieux de secours. Il n’empêche que l’espoir diminue jusqu’à ce qu’Arthur sauve à lui seul une ville grâce à une Méta-Armure. Les immortels avec leur moyen financier l’aident à monter une armée équipée de ces armures. À vous d’incarner un de ces sauveurs, l’humanité a besoin de vous.

 

Tric Trac

Premiers ouvrages sortis aux éditions Orygins

 

Le jeu reprend un peu les légendes Arthuriennes, le tout dans un univers glauque et morbide à souhait façon fin du monde. Par conséquent, je vais commencer direct par les trucs qui fâchent, ce jeu de rôle n’est clairement pas à mettre entre toutes les mains. L’ambiance est très sombre et des scènes d’horreur vont ponctuer votre progression dans cet univers. Il suffit d’écouter votre Meneur / Meneuse de Jeu sur quelques scènes de crimes pour comprendre qu’on s’approche plus de l’ambiance d’un Seven de David Fincher que de My Little Poney.

Vous allez endosser le rôle d’un chevalier, d’où le titre du jeu, équipé d’une armure de combat ultra moderne pour lutter contre le mal. Je vous passe les détails sur la création des personnages, là encore il suffit de suivre les indications du livre de base, mais prévoyez quand même une soirée pour préparer ceux-ci, expliquer les règles et présenter l’univers.

 

Tric Trac


Vous aurez le choix entre divers profils et autant d’armure pour vous équiper. Entre la “warrior” polyvalente, le “Paladin” qui est là pour encaisser les coups, la “Rogue” en véritable armure Prédator qui permettra à son porteur d’être discret et de s’infiltrer partout (le choix de votre serviteur … non pas de commentaires Merci :P), j'en passe et des meilleures. Bref, vous avez de quoi personnaliser à souhait votre futur PJ.

 

Au niveau de la mécanique, vous serez amené, à travers vos aventures, à faire des tests et le système est très simple. Le Meneur / Meneuse de Jeu vous indique une caractéristique à utiliser obligatoirement parmi les 15 disponibles et une difficulté suivant ce que vous avez proposé. Le joueur peut choisir une seconde caractéristique pour l’aider, mais doit expliquer son choix. En effet, pas question de prendre toujours votre caractéristique la plus avantageuse, il faut être “logique” et expliquer sa sélection. Sans quoi le MJ peut très bien relever le niveau de difficulté du test, bref à vous de le convaincre du bien fondé de votre choix. Tout ceci crée votre réserve de dés.

 

Tric Trac

 

Une fois les dés lancés, les chiffres pairs sont des réussites et les impairs des loupés. Si le nombre de réussites est égal ou supérieur au seuil de réussite, le test est valide. Dans le cas contraire votre sort est laissé au jugement du MJ. À savoir que votre personnage peut maîtriser certaines compétences et en plus des dés, vous donne des réussites automatiques. De quoi vous aider dans certaines situations critiques.

 

L’autre astuce pour les loosers aux dés est de diviser son nombre de dés par deux, arrondi à l’inférieur et on obtient un nombre de réussites sans lancer les dés. Cela n’est certes pas très glorieux, car à vaincre sans péril on triomphe sans gloire, mais pour assurer un résultat c’est parfois bien pratique !
Guillaume vous confirmera !

 

Le livre de base, en plus de vous offrir les règles, la création de personnage et j’en passe, vous proposera trois missions pour entraîner vos jeunes recrues dans l’art difficile de maîtriser son armure et du travail en équipe. Sans parler d’un bestiaire relativement étoffé et d’une panoplie d’équipements pour vous aider dans vos quêtes.
Mais si vous êtes encore dubitatif, Antre-Monde a mis à disposition un kit d’initiation. Il vous présente plus en détail l’univers, la mécanique du jeu et vous propose 5 personnages pré-tirés. Ces trentaines de pages vous suffiront amplement pour voir si vous accrochez à l’univers et au système de jeu.
Mais si vous en voulez encore, des Codex sont aussi disponibles, qui vont vous permettre d’étoffer votre connaissance sur les chevaliers, leurs compétences, leurs équipements et l’univers qui s’étend devant vous. On trouve aussi d’autres scénarios pour continuer l’expérience. Vous trouverez tout ça en cliquant ici.

 

Le livre de base est aujourd’hui disponible dans une nouvelle version 1.5.  En effet, avec la fin des éditions Orygins, le livre de base n’était plus disponible. On aurait pu craindre le pire, mais tel un phœnix, et avec la passion de ses auteurs et de ses fans, il réapparaît chez Antre-Monde dans une nouvelle mouture. Cette version inclue les erratas et des clarifications de certains points de règles. Elle bénéficie surtout d’une mise à jour graphique et d'une meilleure présentation. Finalement, c'est une vingtaine de pages qui viennent compléter cette version 1.5.

 

Fort de son succès, Knight s’étoffe avec une suite via un autre financement participatif qui aura lieu fin 2018 : La geste de la fin des temps. Ces suppléments prévus un an plus tard, fin 2019 donc, auront malheureusement du retard. Mais c’est avec joie et émerveillement qu’ils sont arrivés dernièrement chez les backers. Je peux vous le dire, j’ai été bluffé comme rarement. Certes je ne suis pas très objectif, je suis déjà conquis d’avance, mais l’édition est vraiment de toute beauté.

 

Tric Trac

La nouvelle Gamme parue chez Antre Monde

 

Ce coffret est composé de 3 volumes : l’Atlas qui permet au MJ de préparer la campagne, ainsi que de proposer aux PJ de nouvelles armures équipements et j’en passe. Vient ensuite la Chanson des Ténèbres où les joueurs vont rentrer dans le vif du sujet. La campagne étant cependant pour des niveaux de Chevaliers assez élevés il est conseillé de débuter par différents scénarios disponibles dans d’autres ouvrages afin que ces derniers maîtrisent leur armure et gagnent en expérience avant d’aller vers cette aventure quelque peu dangereuse. Et on finit par Chanson de la Lumière qui est le dernier volet de cette campagne et doit amener nos Chevaliers “à la victoire”.

 

Tric Trac

 

Évidemment lors du financement participatif, de nombreux suppléments ont été ajoutés pour les contreparties les plus hautes. On trouve entre autre une réédition de 2038 qui était rupture depuis la première édition, un livre regroupant tous les codex disponibles en télécgargement sur le site et un bestiaire plus que complet qui permet au MJ de s’y retrouver en un clin d’oeil.
Sans parler des ajouts de decks de cartes pour un rappel des équipements, des fiches des armures, des Personnages Non-Joueurs déjà créés pour aider le MJ, le tarot pour la création de personnage, un supplément de Bataille pour inclure des moments épiques dans les scénarios et bien sûr un set de dés idoines.
Mais de tous, celui qui m’a le plus marqué reste le supplément Nodachi. Celui-ci détaille comment une armée privée a pu devenir l’armée officielle du Japon et explique les us et coutumes de celle-ci. Vous avez les outils pour créer un personnage, tout son équipement disponible et pour finir une campagne de plusieurs missions.

Ces ouvrages ne sont pas disponibles pour le moment, mais un peu de patience et ça va arriver en stock. En attendant, la majorité de ces suppléments sont téléchargeables gratuitement en PDF en passant une "commande" sur le site de Philibert à cette adresse comme les cartes d'armure, les portraits de PNJ, les livrets de joueurs, etc ...

 

Tric Trac

 

Les scénarios restent variés. Si de prime abord vous pensez que le jeu va être bourrin à souhait, vous n’aurez pas complètement tort, mais sachez qu’il va aussi falloir agir avec subtilité. Sans vouloir trop vous dévoiler le contenu, vous aurez aussi bien à enquêter dans les bas fonds des Arches sur des meurtres, protéger des personnes, enquêter sur l’Anathème, sur la disparition d’autres équipes dans des terres reculées où vivent encore quelques humains qui arrivent tant bien que mal à repousser ce mal universel. Sans parler des complots qui peuvent se tramer dans les hautes sphères. Si tout cela demande un certain doigté, voir de la discrétion (note à mon MJ : Si si j'ose le dire !!) certaines phases d’attaques restent assez jouissives de brutalité, surtout quand une horde fonce sur vous et que vous allez devoir tenir la position coûte que coûte afin de sauver un maximum de civils. C’est dans ces moments-là que certaines armures déploient tout leur savoir faire et le font savoir.

L'Anathème n’est pas en reste et a de quoi répondre en face, aussi bien de manière insidieuse qu’en force brute. Surtout que suivant où vous vous trouvez dans le monde, la faune diffère et les méthodes aussi. Sans parler de cette zone d'où personne n’en est jamais ressorti … remplie de mystères … et si c’est là que tout avait commencé.

 

Tric Trac

 

Je ne sais pas quoi dire de plus pour vous montrer mon engouement à propos de ce JDR, à part insister sur le fait que je vous convie de nouveau à aller lire le kit d’initiation mis à disposition sur le site de l’éditeur. Je suis sûr que si vous adhérez à ce dernier, vous allez vouloir aller plus loin et le livre de base suffit amplement pour démarrer et plusieurs heures de jeu seront nécessaires pour en venir à bout. Passé cette étape, le coffret de campagne : la Geste de la fin des temps sera la suite logique et vous tiendra occupé de nombreuses soirées. L’univers est vraiment étoffé, les règles sont simples et les scénarios en nombre et différents sur leur approche. Certes cela reste un jeu de rôle à ne pas mettre entre toutes les mains. Cependant, même moi qui n’étais pas fan de ce côté "horreur" des jeux de rôles, j’ai fini par y succomber grâce à son atmosphère unique. Je dois avouer que les différentes illustrations aident à vous mettre dans l’ambiance et ce côté légende Arthurienne SF prend bien.


Et puis ce n’est pas tous les jours qu’on peut aller botter des c.. à coup de sulfateuse en armure ultra moderne fabriquée par Merlin, le tout sous les ordres d’Arthur !! Allez Chevalier, allons propager la lumière dans ces ténèbres.

 

RAF Park

 


rafpark

Commentaires (14)

Default
KiwiToast
KiwiToast
Ça donne envie !
Salmanazar
Salmanazar
Moi l’anathème, je le brise.
Francis L.
Jilsar
Jilsar
Merci pour cet article ! A savoir aussi que la communauté est très active avec :

Un discord : https://discord.com/invite/PgDsUazuBR
Un groupe Facebook : https://www.facebook.com/groups/2144224888961516
Un forum : https://knight-jdr.forumactif.com/
Libraman
Libraman
Oui, cela donne envie, vraiment !
SF et chevalerie en format "adulte" que du bon.
Rafpark vous allez être ma ruine...
rafpark
rafpark
Je m'en vois désolé ^^
Croyez moi ces bons jeux participent aussi à la mienne ;)
Libraman
Libraman
Donc voilà c'est commandé. Je dois avouer que lorsque vous en aviez parlé lors d'une TTTV précédente j'avais déjà failli craquer. Mais là, à vous lire, puis parcourir le site du jeu... Bon voilà foutu... J'espère que je pourrai entrainer mes joueurs dans cet univers. J'espère qu'ils y prendront plaisir. J'espère que la mécanique me donnera satisfaction (c'est, en fait, ce qui me fait le plus peur... je suis devenu un casse cou***es à ce niveau là, cela doit être l'âge :p )
rafpark
rafpark
Bah perso avec notre groupe on est parti sur des trucs simples en fait, dernièrement alors qu'on trainait ensemble en virtuel sans savoir quoi faire j'ai lancé le premier coffret / starter de chronicle oubliée fantasy. L'occasion pour certains de découvrir la mécanique (et de voir celle utilisée par le futur jdr batman ;) ). Ils ont tellement aimé la simplicité qu'on vient de finir le second coffret il y a 15 jours, bref on a fait toute la campagne :D
Dans l'intervalle on a aussi essayé d'autres jdr (pour mes articles :P) comme alien, insectopia, etc, et toujours truvé le systèmes assez facile d'accès et agréables à jouer.
Knight à quelques subtilités à saisir au début, mais ça reste assez facile. Après au jdr j'ai envie de dire "on garde ce qui nous plait, on bricole ce qu'on aime moins" et c'est comme ça qu'on a joué pendant 5 ans le star wars de edge puisque certains trucs nous plaisaient moins !!
Libraman
Libraman
J'aime l'idée de bricoler ce que l'on aime moins. Nous sommes plutôt "simulation liste" mais apprécions néanmoins une logique abordable et ergonomique. On verra, Guildes fonctionnait bien, INS/MV aussi alors je ne vois pas pourquoi Knight pas 😉. Maintenant Numerena par exemple, fut un supplice. Mais je pense que c'est l'univers qui ne nous a pas convaincu.
rafpark
rafpark
En tout cas j'attend ton retour sur celui-ci ;)
Eric Ludique
Eric Ludique
le Cocktail donne envie !
"Sans parler de cette zone d'où personne n’en est jamais ressorti … remplie de mystères … et si c’est là que tout avait commencé."
et forcément ça donne aussi envie d'aller y jetter un oeil ! :)=
bobbylafraise
bobbylafraise
Direction artistique de folie et dés spéciaux, y'a tout pour donner envie.
rafpark
rafpark
Alors attention, ce ne sont pas des dés propriétaires comme les jdr du studio Edge tel que star wars ou la legende des 5 anneaux. Ce sont des D6 basique, dans ce cas là thématisé pour le jeu. Techniquement on peut même jouer avec n'importe quels types de dé vu que pair = réussite et impair = loupé.
Sinon oui la DA est juste à tomber !
bobbylafraise
bobbylafraise
ok, merci pour la précision. Ils sont quand même bien sympathiques.
rafpark
rafpark
Pourquoi crois tu que je les ais pris :P