Monsieur Guillaume

Essen 2015 : Du retour vers le passé !

Essen 2015 : Du retour vers le passé !

Oups, excusez-nous de vous demander pardon, nous sommes un petit peu en décalé, nous dit-on ! Le plus grand salon européen, voir du monde de ce côté-ci de l'atlantique (vue de l'esprit un peu particulière puisque, la terre étant ronde, si nous continuons par là, nous arriverons de l'autre côté de l'atlantique), le salon Internationale Spieltage Spiel d'Essen est terminé ! Voilà ! Pouf ! Comme ça, ce dimanche, sans prévenir... Et on ne vous avait rien dit ? Heureusement, TricTrac est là pour vous tenir informé... de ce qu'il s'y est déroulé !

 

 

Default

 

 

Une petite semaine, 5 grosses journées où 162 000 visiteurs se sont installés, ont joué, échangé des jeux, acheté des jeux, neufs ou d'occasions, sans compter les jours de montage et de démontage... et sans oublier la vie nocturne autour du salon dans les hôtels de la ville où, là encore, ça joue ! beaucoup ! mais pas que... Comme de toute façon, ce qui se passe à Essen reste à Essen...

Nous y étions, Monsieur Jamie et votre serviteur, présent pour la première fois en tant que "porteur des appareils bourrés d'électroniques de TricTrac" (scrogneugneu d'électronique à régler, tiens !) comme deux hobbits au milieu du Mordor... non, plutôt comme deux Nazgûls... non plus ! Comme deux gobelins de l'Oeil Rouge, frêles et marchant la journée entière pour ramener au Maître des nouvelles du Précieux. Récit d'une route qui se poursuit sans fin !

 

Default

 

Première découverte et salle presse-ée !

Essen, c'est toujours une excitation certaine et montante à quelques jours de l'ouverture du salon, entre les listes de ce qu'on veut voir, de ce qu'on veut acheter, des goodies qu'on veut ramener... jusqu'au voyage, plus ou moins épique (ou "epic fail"*, c'est selon).

Et vous voici en terre allemande, prêt à côtoyer les plus de 900 exposants dont 85% ne le sont pas... allemand !... Venu de 41 pays différents, c'est une augmentation de près de 10% par rapport à l'année dernière. Avec plus de 1000 jeux proposés, il faut faire la part des choses : ce tient compte de chaque édition de jeux. Comme notre hobby s'internationalise, cela peut facilement conduire à 2 ou 3 versions dans différentes langues pour un même jeu, sans compter les extensions. Quoiqu'il en soit, cela représente un nombre impressionnant de nouveaux jeux (entre 600 et 800 ?), réparti cette année dans les hall 1, 2, 3 et le petit nouveau 7.

Default

Le mercredi est la journée Presse avec une conférence tenu le matin, finalement très locale car en allemand. Ce qui semble très étonnant vu, si l'on veut bien le voir, la portion assez congrue que représente maintenant le marché allemand dans le monde du jeu de société... un héritage du passé ? peut-être...

Puis vient le moment de photographier à la chaine l'ensemble des jeux répartis sur l'étage. La place manque à l'intérieur, et voilà des tables à l'extérieur... puis des bords de fenêtre... puis une autre salle. Certains éditeurs remballent leur jeu une fois la plus grande foule des journalistes passée et d'autres s'installent à leur place pour profiter des derniers. Ce moment reste une vraie facilité pour visualiser les jeux pendant un moment relativement calme. Par contre, pas forcément question d'y jouer... et pas toujours facile d'avoir une explication même sommaire, que ce soit par manque de temps (300 jeux multiplier par 5 minutes... le calcul est vite fait) ou absence "d'animateur disponible".

► La journée du mercredi en photo

 

Un salon comme ça, c'est la foire !

Puis arrive le jeudi et la folie commence : des gens, des jeux, des allées à remonter à contre-courant de la marée humaine, repasser trois fois au même endroit et se rendre compte qu'il y a encore un stand que nous n'avions pas vu, croiser des caddies remplis de jeux, ou des sacs AEG géant (mais il faut leur acheter un jeu pour en avoir un, pas folle la guêpe...), des odeurs de graillons à ne pas se sentir prêt à jouer dans cet environnement, du Grandeur Nature, de la figurines, des comics, du Magic... et puis des joueurs, des auteurs, des illustrateurs, des éditeurs, des rencontres, des discussions : Essen c'est tout ça, et encore plus ! Essayons d'y mettre un peu d'ordre :

Steampunk, dés et figurines

Au milieu des pirates qui continuent d'avoir la belle vie, la thématique Steampunk est assez bien représentée et donne envie d'en savoir plus : Entre le Steam Time de Rüdiger Dorn chez Kosmos, Pacal's Rocket, Steam Roller et Steam Punk Rally, il y a de quoi faire.

Par ailleurs, les jeux utilisant des dés sont nombreux, que ce soit en petit jeu apéritif pour les lancer et en rire, comme Octo Dice, Goblin Dice, The Curse of the Black Dice ou Burger Boss, ou en jeu plus conséquent pour en optimiser le hasard comme Favor of the Pharaoh, Spookie (Haba Famille +), Dice City ou Clochemerle qui arrive tout bientôt chez Gigamic. Portal of Morth en tower defense-like intriguant passé par Kickstarter était là également, comme l'extension de Roll For The Galaxy dont le jeu de base s'en vient d'ailleurs bientôt en français.

Du côté des Kickstarter, d'ailleurs, une grand partie du hall 7 leur était réservé. Ils sont là et bien là. De fait, ça peut aller de paire, les figurines elles-aussi. Il suffit de voir les photos : Blood Rage, Andromeda, la nouvelle version de Super Dungeon Explore, les extensions de Galaxy Defender, Trickerion : Legend of illusion et même Scyth sont de ceux-là...

Il y a toujours la queue pour les jeux asiatiques, et même si l'entrain n'est plus le même, découvrir des jeux comme Ponzy Scheme, Sheep & Thief, Iki ou Kitty Paw, peut, selon votre profil, se révéler comme la bonne découverte du moment, certains ayant même déjà leur chronique en nos colonnes.

 

Default

 

Des classements à encre sympathique

Et puis il y a cette angoissante question : "alors, qu'est-ce qui est bien ? qu'est-ce qu'il ne faut pas rater à ce Essen ?"... angoissante parce que, pour bien répondre, il faudrait avoir tout jouer, tout essayer et là, ça devient difficile. Alors commençons par une petite analyse des trois classements, parce que classer, ça permet déjà de mettre de l'ordre dans sa tête, même si ces classements ne représente que quelques dizaines à centaines de joueurs et un périmètre particulier autour de la zone de vote.

Classement Fairplay :

1) La Granja

2) Mombasa
Nippon ​​
Signiore

3) 7 Wonders Duel
Grand Austria Hotel
Council of Four

4) Codenames
Isle of Skye
Mysterium
Shakespeare

5) Discoveries
Clochemerle

6) Celestia


Classement ​Geekbuzz:

1) 7 Wonders Duel
2) 504
3) Codenames
4) Mysterium
5) Baby Blues
6) L'auberge sanglante
7) TIME Stories
8) Celestia
9) Burger Boss
10) Fog of Love

 

Classement Hall9000-Barometer:

1) Auf den Spuren von Marco Polo
2) Brains: Japanischer Garten
3) Crazy Coconuts
4) Haithabu
5) Mombasa
6) 7 Wonders: Duel
7) Haspelknecht
8) Codenames
9) Stichling
10) Tumult Royal

 

Default

 

Et hop, voilà de quoi se rendre compte que l'attendu 7 Wonders Duel, l'Auberge Sanglante, Mysterium et Celestia auront remporté les suffrages.

Sur les jeux "à l'allemande", Mombasa, Nippon, Signiore, Simurgh, Burano, The Gallerist, Porta Nigra, Council of Four, Among Nobles voguent au gré des avis entre ceux qui préfèrent celui-ci à celui-là. Ils auront malgré tout réussi à être régulièrement cités. Burano avec ses beaux cubes et The Gallerist pour l'ensemble demandent à être vite joués pour en savoir plus. Mombasa et Porta Nigra le seront bientôt grâce à Gigamic.

 

Default

 

Il y a ensuite des jeux un peu plus particulier pour une raison ou pour une autre :

  • Codenames qui demande, par quelques mots, à en faire désigner d'autres par son équipier, et ce sans se tromper au risque de dévoiler un espion adverse... ou pire, un assassin ;
  • Les enquêtes et la déduction de CS Files ou Watson & Holmes ;
  • The Prodigals Club qui peut se jouer avec ou sans Last Wil, un autre jeu de Vladimir Suchy, toujours aussi délicieusement décalé ;
  • 504 de sieur Friese et son livre de règle type "cadavre exquis" qui s'avère être plus qu'un "simple" exercice de style ;
  • They come unseen, un jeu de sous-marin créé par un officier qui sait de quoi il parle ;
  • Food Chain Magnate ou comment aimer les "jeux à tableurs excel" grâce à Splotter ;
  • And Then We Held Hands avec Marie Cardouat où il faut trouver son équilibre émotionnel avec son partenaire ;
  • La belle édition de Kumo Ogosha, bien que très abstrait ;
  • Potion Explosion et sa rampe de bille qui, en premier lieu, ne marchait pas ;
  • Odyssey, Wrath of Poseidon et son Poseidon caché derrière la boite ;
  • SteamRollers qui "est à Steam ce que Roll Through The Ages est à son parent" ;
  • Catacombs et sa très belle nouvelle version pour pitcher dans un donjon ;

 

Et vous n'en avez pas assez encore ?

Pandemic Legacy, Time Stories, Flick'em Up, Taverna, Raptor, Shakespeare, Bretagne, Between 2 Cities, Antarctica, le 7th Continent, Big Book of Madness "bienvenue aux toilettes de l'école de magie", Tail Feathers, V-Commando, la nouvelle extension d'Andor, celle d'Orléans et de Kemet, Tokaido Deluxe, 10' to Kill, la Glace et le Ciel...

 

Default

 

Voilà, avec cette série de nom de jeux comme ça, qui ont fait leur entrée (par la belle porte, espérons-là et rendez-vous dans quelques mois pour en faire un premier vrai bilan) à Essen, vous pouvez vous rendre compte de l'impossible mission de se tenir au courant de tout, de ne rien manquer... Encore moins d'y jouer dans les temps impartis.

N'essayez pas, ce serait à devenir fous !

Mais Essen, c'est aussi bien plus que cette "foire aux produits-jeux", ce sont des rencontres, des parties de jeux à l'hôtel ou sur place avec des gens, des vrais, en chair et en os, des joueurs, des illustrateurs, des auteurs, des éditeurs... et au milieu de ce business (car il y en a à Essen, bien sûr), une ambiance... de l'humain, quoi !

Alors nous ne pourrons les citer tous, ils savent (et ça évite l'oubli qui tue) mais c'est aussi ce qui rend Essen un peu magique ;)

Rendez-vous l'année prochaine, donc !

/

En cliquant sur Like, vous donnez un peu plus de visibilité à cet article.

Je n'aime pas

Photos

Commentaires (5)

Default
ekidonia
ekidonia
Très bon reportage comme d'habitude! Merci l'équipe pour tous ces renseignements!
Captain Frakas
Faudra que j'aille à Essen un jour ;o)
ReiXou
ReiXou
Je n'ai pas l'impression qu'on puisse commenter les photos. Si ?
Monsieur Phal
Cher Monsieur ReiXou,

Pour le moment on ne peut pas...
Belboudin
Belboudin

Joli reportage ! Merci :)