CARTAVENTURA : le Voyage dans un paquet de cartes !

Par LudiKev

Publié le 13 août • Lecture 6 min. •  6190 vues

CARTAVENTURA : le Voyage dans un paquet de cartes !

Tric TracCartaventura est une collection de jeux de cartes narratifs pour 1 à 6 aventuriers d’au moins 10 ans, de Thomas DUPONT et Arnaud LADAGNOUS avec des illustrations de Guillaume BERNON et Jeanne LANDART, dans lesquels les joueurs vivent ensemble une aventure historique. Edité par Blam pour des Aventures d’environ 1 heure.

Dans Cartaventura, vous allez vivre seul ou en groupe une Aventure à l’aide de cartes qui proposent différentes options. A vous de réfléchir aux meilleurs choix et selon ces choix l’Aventure prendra à chaque fois un chemin différent. En rejouant et en prenant des décisions différentes, on découvre de nouveaux dénouements et on tente ainsi de découvrir tous les secrets des Aventures.Tric TracA l’heure actuelle, il a 2 boites disponibles : Vinland et Lhassa (2 autres Aventures arrivent bientôt).
Bien que cela soit 2 aventures bien différentes, je vais vous parler des 2 boites et même si les 2 boites possèdent le même esprit de jeu, il y a une petite mécanique propre à chaque Aventure pour bien les différencier.
Donc, ce ne sont vraiment pas 2 boites identiques, pas de doublon.
Tric Trac

QU’AVONS NOUS DANS LES BOITES ?

Tric TracQue ce soit dans l’une ou l’autre, on trouve un paquet de cartes numérotées à ne surtout pas mélanger et... un livret de règles ?…...et bien NON ! Même pas.
Ici, pas de livrets de règles mais un petit livret Historique pour nous mettre parfaitement dans le contexte historique de l’Aventure que vous allez vivre.
Tric Trac

Un livret avec la collaboration du Parc Historique ORNAVIK (à Caen) pour l’aventure Vikings de Vinland.

Et la collaboration de la Maison d’Alexandra David-Neel pour l’exploration Tibétaine de Lhassa.

Une excellente initiative. Une fois de plus, j’adore quand le culturel vient s’immiscer dans le jeu de société.
Les cartes (que je ne peux pas trop dévoiler pour ne pas spoiler) bénéficient de somptueuses illustrations aux traits fins et aux couleurs pastelles…Visuellement, on en prend plein les yeux, c’est vraiment très beau et cela invite clairement à prendre part aux voyages.
Tric TracLes paquets de Cartaventura commencent tous par la même carte :Tric TracIci, pas de règles à lire. On retourne la 1ère carte, on suit les consignes et on embarque directement dans l’Aventure et ça c’est TOP !!
Que puis-je dire d’autre ?
Que certaines cartes possèdent un texte narratif avec un choix d’action à réaliser à la fin, d’autres viennent se poser sur la table afin de créer un paysage, une carte géographique etc…sur lesquelles on va pouvoir interagir pour révéler de nouvelles cartes, agrandir le paysage, découvrir des personnages avec qui discuter etc…
L’iconographie est très bien faite. En haut à gauche on trouve le n* de la carte (quand on nous demande de prendre telle ou telle carte) ainsi que les 4 types de cartes possibles :
Tric Trac•    Une roue pour les cartes « action/interaction ».
•    Une main pour les cartes que l’on pose devant nous pour utiliser peut-être plus tard.
•    Un éclair pour les cartes avec du texte narratif.
•    Un plan pour les cartes qui créent un paysage sur la table.
Bref, une petite boite carrée, un livret historique, un paquet de cartes, un petite table…il ne faut rien de plus pour partir à l’Aventure !

MISE EN PLACE

Alors là, je ne vais jamais avoir fait aussi vite. Attention, c’est parti.
* On lit le livret historique (pas obligatoire mais c’est mieux de le faire pour savoir de quoi parle notre Aventure)
* On pose le paquet de cartes sur la table.
ET C’EST TOUT !!! Impossible de faire plus rapide et plus simple !

COMMENT ON JOUE…non…COMMENT ON VIT NOTRE AVENTURE ?

L’aventure Cartaventura se vit le plus simplement possible. Tout commence par le retournement de la 1ère carte puis tout ce qu’il y a à savoir est écrit derrière. Tric TracTric Trac

Aucun spoil ;-)

Il ne reste plus qu’à lire les textes à la façon d'un carnet de voyage, de prendre les cartes demandées, certaines cartes créeront alors un paysage, une carte géographique sur la table, vous laissant libre de vos choix sur celles-ci. D'autres raconteront l'histoire. On veut rencontrer un personnage, on tire du paquet la carte n*xx et on lit, on découvre ce qui arrive…d’autres choix seront alors à faire suite à cette rencontre. On décide de partir en expédition, prenez alors la carte n*xx et on la lit, on préfère accoster sur un rivage, on prend alors la carte n*xx et on la lit. 2 choix (en général), 2 chemins différents pour votre aventure. Au fur et à mesure, on défaussera des cartes, on gardera des cartes devant nous, on découvrira d’autres paysages etc…Tric Trac

Voila le types d'informations à suivre en fin de carte.

Voila, c’est tout…nos choix…notre AVENTURE ! Comme pour les livres dont vous êtes le héros. Il faut aussi souligner que les textes sont simples, bien écrits et nous imprègne dans l’Histoire.
On continue ainsi nos choix et on vit notre Aventure jusqu’à son dénouement. Mais, ça ne s’arrête pas là. On vient de vivre UNE aventure mais chaque boite permet de découvrir 5 dénouements possibles…donc si on veut refaire l’Aventure mais en faisant des choix différents rien de plus simple : il suffit de remettre les cartes dans l’ordre numérique et c’est reparti (avec également un code couleur pour faciliter le rangement) ! MAIS attention, en vivant l'Aventure, on a, peut-être, débloqué des choses (les cartes possédant une clé seront retournées, les cartes avec un cadenas sont verrouillées pour les prochaines aventures).
Voilà pour les mécaniques de jeu…rien de plus simple !

Tric Trac

Vous pouvez arrêter là votre lecture ou continuer si vous voulez en savoir un peu plus (pas de spoil) sur les 2 Aventures disponibles.

COMMENCONS PAR LES VIKINGS !

Oui, j’aime les Vikings !

VINLAND : Le Grand Nord, ça vous tente ? Alors on fonce sur Cartaventura Vinland pour incarner Leif Erickson, le fils du viking Erik le Rouge.
On part en Islande et au Groenland avec les Vikings sur les traces d’Erik le Rouge en 998. Scandinavie, 998 après J.-C.

Vous êtes Leif Erikson, fils du célèbre viking Erik le Rouge, et vous êtes en route pour l’Althing, la grande assemblée des clans. Vous devez prouver l’innocence de votre père, banni d’Islande pour un meurtre dont vous savez qu’il n’a pas commis. Une fois que vous aurez accompli cela, peut-être vous laissera-t-on traverser l’océan vers les terres de l’ouest, dont on a entrevu les côtes lointaines il y a longtemps. Que la force de Thor et la ruse de Loki vous guident dans votre voyage, et que votre saga résonne avec gloire à travers les âges.

Dans cette histoire, on tentera donc d’innocenter notre père. Mais peut-être que l’on prendra aussi la tête des vikings, rêve de tout Viking… Pour nous soutenir dans notre quête, il nous faudra l’aide des Dieux Vikings et de leur pouvoir mais à condition des les avoir de notre côté au bon moment car une carte Aventure pourrait bien nous demander d’invoquer leur aide.
L’utilisation de ces Dieux est la petite mécanique propre à cette Aventure.
Tric Trac

Début d'Aventure. Je n'en montre pas plus !

VOUS ETES PLUTOT ZEN…PARTEZ ALORS VERS LE TIBET

LHASSA : On part au Tibet sur les traces d’Alexandra David Neel, la première Européenne à être entrée dans Lhassa, capitale du Tibet interdite aux étrangers, en 1924.
Donc, dans cette Aventure, direction l’Inde et le Tibet. Ici, pas d’utilisation des pouvoirs des Dieux mais plutôt une bonne gestion des Ressources, enfin de l’argent qu’il faudra gérer astucieusement (avec un stock compris entre 0 et 3 pièces).
En effet, dans Lhassa, on fera de nombreuses rencontres qui nous permettront d’avancer et de mieux nous orienter dans notre expédition mais avec plus ou moins de réussite en fonction de l’argent dépensé…Ah, la, la, rien n’est gratuit. Il faudra donc tout faire pour trouver des cartes rapportant de l’argent.
Et juste avec ce petit changement, le jeu diffère de Vinland. L’utilisation des cartes reste strictement la même que Vinland mais avec cette petite différence qui fait, justement, toute la différence.
Tric Trac

Non, non, vous n'en verrez pas plus.

ALORS CETTE AVENTURE…CES AVENTURES ?

Pour ma part, un vrai petit coup de cœur. C’est vraiment une très belle réussite aussi bien au niveau sensations de jeu, qu’au niveau immersif ou encore au niveau visuel.
Chaque scénario nous amène dans une époque et une atmosphère différente et propose un gameplay simple permettant de faire de chaque scénario une expérience unique...non...DES expériences uniques.
En terme de sensations de jeu, on est entre Time Stories et le 7ème continent mais en beaucoup plus simple, plus rapide et sans ingurgitation de règles ! On ouvre la boite et on commence directement à jouer. Ca, c’est juste excellent ! Un peu comme un quand on ouvre un livre dont on est le héros.
Ce qui est très sympa, c’est que l’on a vraiment la sensation de vivre une Aventure, que nos choix influent sur le jeu.
C’est une vraie découverte, expérience car il n’y a pas de pression de temps, pas de but absolu à atteindre, pas de victoire ou de défaite, juste le plaisir de lire et de découvrir ce qu'entrainent nos choix. En effet, en réalité aucune fin n’est particulièrement mauvaise, bon sauf si on fait mourir notre personnage (bon, ok, ça c’est pas une bonne fin mais je parle pour les autres fins même si, même dans ce cas, il y a des surprises ;-).

Dans Cartaventura, c’est vraiment autre chose, on trouve ici une vraie Aventure, non plutôt un vrai Voyage…voilà c’est ça…On voyage ! On fait des choix sur lesquels s’ouvrent des chemins et on regarde où nos décisions nous mènent.

Le coté historique est vraiment un gros plus. J'adore les jeux qui nous permettent d'apprendre des choses tout en étant facilement accessible que ce soit ludiquement ou financièrement.
Ce qui nous a plu :
* Une petite boite, un petit prix.
* Une entrée dans le jeu immédiate.
* Des règles simples que l’on découvre au fur et à mesure.
* Un visuel très agréable.
* 5 fins possibles pour chaque boite.
* Une réinitialisation du paquet avec des cartes qui se "débloquent" avec l’aventure précédente.
* Pas de destruction de matériel donc on peut revendre ou offrir le jeu pour que de nouveaux joueurs vivent ce Voyage !
Tric Trac

Le Voyageur contemplant une mer de nuages, (1818)

Caspar David Friedrich (1774-1840)

ALORS, ET VOUS ?

QU'ATTENDEZ-VOUS POUR PARTIR EN VOYAGE ?

Aventureusement vôtre,

LudiKev


LudiKev

Commentaires (12)

Default
flangad
flangad
On vient de finir le scénario de démo Tintagel, et effectivement c'est super sympa! Bon, clairement c'est du faux coopératif: c'est en fait un jeu solo qui peut être joué à plusieurs en simultané, mais il n'y a rien de coopératif dans la mécanique de jeu. C'est aussi un jeu jetable/revendable: une fois qu'on a fait le tour des possibilité du scénario (2 fins sur Tintagel, 5 sur les boites commercialisées), on n'a plus aucun intérêt à faire de nouvelles parties: le jeu prendra la poussière ou devra être revendu pour en faire profiter quelqu'un d'autre. Mais passé ces 2 défauts (et encore est-ce que ce sont vraiment des défauts?), on est vraiment que un jeu très intéressant: c'est simple, la prise en mains est immédiate, c'est amusant et imaginatif, c'est très joli... il y a vraiment de quoi passer de bons moments, et ce à tout petit prix, et sans encombrement de nos étagères.
LudiKev
LudiKev
Exact, une Aventure à vivre seule ou en groupe pour le côté narration, le côté "coop" n'est que dans la prise de décision où il faut se mettre d'accord sur l'action à accomplir ;-)
AlexBool
AlexBool
Arrivé tout juste pour nos vacances. Hate de voyager dans ces nouvelles contrées
Casimir Morel
Casimir Morel
Très bon article, j'ai envie d'ajouter que c'est plus une histoire solo (le jusqu'à 6 aventuriers tire un peu sur la corde).

Par rapport à un jeu d'enquête ou une BD dont vous êtes le héro avec des énigmes : il n'y a pas d'échanges entre joueurs qui rebondissent sur l'idée d'un autre, on fait un choix arbitraire unique entre plusieurs.

Le genre de choix est visible sur la photo de Vinland avec l'Islande, : on peut choisir une des cartes actions (roue crantée), et sur cette carte avoir éventuellement un choix supplémentaire.

Par contre, on peut facilement passer Vinland à quelqu'un d'autre comme un bon et joli livre.
IIIIIII
IIIIIII
Très sympatoches ces deux histoires interactives, spécialement avec des gamins - il faut juste remarquer que c’est à la limite de ne pas être tout-à-fait un jeu (ce dont on peut certes discuter sans fin) : passé le plaisir de déployer un récit illustré à choix multiple adossé à un fond historique - ce qui est en soit très chouette et vraiment très bien fait - on y lance pas de dés, on ne gère pas vraiment quoi que ce soit, on n’établit pas vraiment de tactiques ou de stratégies, on ne résout pas vraiment un casse-tête quelconque, etc… On déroule une histoire en lisant et en discutant de choix à faire (on y va, on y va pas; on accepte, on refuse; on est audacieux, on reste prudent; etc…)
Histoire interactive, documentaire interactif, je trouve que ces deux intitulés correspondent mieux à Cartaventura que « jeu coopératif » - ça me va très bien, mais la proposition n’a pas été appréciée de tout le monde à ma table, mieux vaut annoncer la couleur d’entrée de « jeu »!
LudiKev
LudiKev
C'est tout à fait juste. Histoire interactive est en effet plus appropriée ;-)
MasterZao
MasterZao
Oui, mais l'article me semble bien annoncer la couleur, dans sa description comme dans sa conclusion.
IIIIIII
IIIIIII
Ah mais je ne chipote pas les termes de cet article grand dieu non! Il est très bien rédigé et mis en page, au passage, beau boulot ;)
Rodenbach
Rodenbach
Et du coup pour quel âge ?
LudiKev
LudiKev
Du moment qu'il y a un lecteur dans le groupe, il peut même y avoir des enfants dès 7-8 ans. Après c'est l'Histoire qui est un "peu complexe".
MasterZao
MasterZao
J'ai déjà les deux premières boites + la démo, et je plussoie tout ce qui est dit dans cet article, c'est que du bonheur !
Hâte de voir ce qu'Oklahoma et son Far West vont donner. :P
bobbylafraise
bobbylafraise
ça donne envie de ranger la pelle, le seau et les vagues pour partir à l'aventure. merci mon panda !