Battlestar Galactica, il y a un traître à l'intérieur

Par 20.100

Publié le 16 juin 2008 • Lecture 1 min. •  7463 vues

Battlestar Galactica, il y a un traître à l'intérieur

Les thèmes de jeu sont comme la mode vestimentaire. Tout se recycle et finit par revenir au premier plan. Prenez les années 80. Vous pensiez remettre un jour des pantalons feu de plancher et des vestes rose fuchsia avec des épaulettes surdimensionnées ?

Dans les jeux, il n'y a pas si longtemps que cela, pas mal de joueurs constataient le manque de jeux sur le thème de la science-fiction. Finis le space-opera, les lasers qui déchirent le vide intersidéral et les réacteurs qui rugissent dans l'espace. A quand fallait-il remonter pour trouver un jeu digne de ce nom. "Buck Rogers" en 1988 ? "Merchant of Venus" la même année ? Et puis la roue tourne. Surtout depuis que Fantasy Flight Games+ est arrivé sur le marché et que les jeux américains sont revenus à la mode de par chez nous.

Rien que cette année, l'éditeur américain sort "Starcraft" dont la version française est dans un container du côté de Fos-sur-mer et "Battlestar Galactica". Deux jeux basés sur de grosses licences de jeu vidéo ou de série à succès. Ce dernier n'est annoncé que pour la fin de l'année mais FFG vient de délivrer quelques informations autour de ce jeu qu'Ubik ne manquera pas de traduire.

Il s'agira d'un jeu de SF basé sur la série qui aura la particularité d'être un semi-coopératif où les joueurs doivent, ensemble, résoudre les problèmes posés à la flotte continuant à chercher la Terre qui vont des pénuries de carburant aux contaminations alimentaires en passant par des troubles politiques en passant par les attaques des Cylon.

Semi-coopératif ? Le jeu est dans la lignée des "Chevaliers de la table ronde"[/b][/url]. C'est à dire qu'il y a un traitre parmi eux, un vil agent à la solde des méchants Cylon. Voire même plusieurs...

Les joueurs joueront le rôle de l'un des 10 personnages clé de la série et chacun d'entre eux a ses faiblesses et ses propres compétences.

Le jeu inclura 10 cartes de personnage, 32 figurines de vaisseaux en plastique, quelques centaines de cartes et plein de pions en carton.


"Battlestar Galactica"
un jeu pour 3 à 6 joueurs
édité par Fantasy Flight Games et Ubik en français
disponible avant la fin de l'année


20.100

Commentaires (14)

Default
esseray
esseray

Etant fan des gros jeux FFG (Twilight Imperium, Arkham Horror, Starcraft etc...) je ne peux que me réjouir de la sortie de BG, je connais à peine la série et je compte bien m'y intéresser de plus près.

bilbuz
bilbuz

moi je suis aux US now donc je l aurai avant tout ce petit monde, Arrfff

je sais, c est mesquin mais en général c'est dans l'autre sens

en + je matte la série en ce moment

la base est bonne effectivement pour un bon jeu

cross finger like they would say

BananeDC
BananeDC

Tout pareil que Taztaaf.

Heureux que le jeu sorte en fr (si j'ai bien compris) dès sa sortie, comme Dust.

Mirmo
Mirmo

Rahlalalala ça a intérêt à être bon parce que la série est énormeeeeeeeeeeee... Et j'espère que le jeu en sera digne ^^

Bon pour ma 1ère partie, je serai Baltar !!

McQueen
McQueen

Connais pas la série mais le descriptif + SF = impatience !

Runcitter
Runcitter

Il l'est!

Pour y avoir joué avec une version non finalisée il y a 2 mois, je peux vous assurer que c'est vraiment excellent, avec une tension de tous les instant!

MrDindon
MrDindon

Pitié, faites qu'il soit bon ! Pour ce qui est de jouer à deux, pour trouver le traitre ça doit pas être trop difficile :-)

Bucko
Bucko

Arf, achno a déjà corrigé la bévue de l'article ^^

Bref, cool et vivement ! :)

Tomdeath
Tomdeath

Si le jeu est à la hauteur du décolleté et de la blondeur de la demoiselle ça promet ! J'aime quand le sexe fait de subtiles apparations dans les jeux !...

Eh Gaffo, c'est pas grave si tu peux pas y jouer avant 20 ans, ça te laissera du temps pour maîtriser tes 3000 figs de LOTR TMG !

Gaffophone
Gaffophone

Enorme fan de la série, je ne peux que me réjouir de cette sortie.

Malheureusement si c'est édité par Ubik pour la France, je l'aurai peut-être pour ma retraite, pas avant...